Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

"Qu'on nous dise s'il y a danger pour les enfants !" : la colère d'une association contre le groupe Lactalis

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

"Que fait le groupe Lactalis quand ses produits sont retirés du marché ?" Quentin Guillemain, le président de l'association pour la santé des enfants, s'interroge après le retrait de bouteilles de lait infantile du groupe mayennais présentant des risques de moisissures autour du goulot.

Lactel est une filiale du groupe mayennais Lactalis.
Lactel est une filiale du groupe mayennais Lactalis. © Maxppp - Joel Le Gall

Laval, France

"Il ne se passe pas six mois sans qu'un produit de Lactalis destiné aux enfants ne soit retiré du marché", souffle Quentin Guillemain, le président de l’association pour la santé des enfants, anciennement association des familles victimes de Lactalis. Le groupe laitier mayennais rappelle des lots de bouteilles de lait infantile pour des risques de moisissures autour du goulot.

Une communication jugée trop floue

"Comment sont conçus ces produits, quelle est la manière dont ils sont mis sur le marché et quelles sont les conséquences pour la santé des enfants ?", se demande bien Quentin Guillemain. Contacté ce vendredi par France Bleu Mayenne, le groupe mayennais Lactalis indique qu'il s'agit d'un "rappel de précaution, sur une quantité résiduelle, dû à la présence éventuelle de moisissures sur l’extérieur de la bouteille". 

Mais le père de famille, engagé depuis le scandale du lait contaminé aux salmonelles, reste perplexe : "Quand il y a un retrait, c'est qu'on a des éléments de certitude que tel ou tel produit a créé ou peut créer des problèmes graves. Si on prend la peine de retirer ces produits, ce n'est pas une précaution d'usage"

"On ne dit pas les choses de manière très claire : y a-t-il un danger pour les enfants ?" - Quentin Guillemain, président de l'association pour la santé des enfants

Le groupe Lactalis - dont le siège se situe à Laval en Mayenne - fait l'objet d'un nouveau rappel cette fois pour des bouteilles de lait infantile présentant un risque de moisissures autour du goulot. La référence concernée est "Eveil croissance nature de Lactel petit format 250ml" avec date de durabilité minimale (DDM) des produits concernés 11/09/2019, 26/09/2019 et 14/10/2019, conditionnés en bouteille individuelle) ou en pack de 12 bouteilles. Ces produits sortent d'une usine d'Ille-et-Vilaine, à Vitré.

Quentin Guillemain critique une communication jugée trop floue : "On parle beaucoup des retraits mais ce qui interroge, c'est le fait que nous n'avons aucune information sur les circonstances de l'arrivée de problématiques sur ces produits. Que s'est-il passé dans cette usine pour qu'il y ait ce genre de problèmes ? Qu'est-ce qui va être fait dans l'usine pour qu'il n'y ait plus de problème ?"