Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des salariés de la Croix-Rouge à Amiens sont missionnés par l'ARS pour distribuer des auto-tests en terrasses

-
Par , France Bleu Picardie

Depuis 2 semaines, l'Agence Régionale de Santé (ARS) missionne des salariés de la Croix-Rouge à Amiens pour distribuer des auto-tests et faire de la prévention auprès des personnes dans les centres de vaccination et en terrasses.

Des salariés de la Croix-Rouge ont disposé un stand d'auto-tests en face de la place du don du quartier Saint Leu à Amiens.
Des salariés de la Croix-Rouge ont disposé un stand d'auto-tests en face de la place du don du quartier Saint Leu à Amiens. © Radio France - Rébecca-Alexie Langard

Les salariés de la Croix-Rouge ont déballé 700 auto-tests de leurs cartons cet après-midi pour les distribuer gratuitement sur un stand, en face de la place du don, à Saint-Leu, pendant que deux salariés vont de table en table pour faire de la prévention et répondre aux questions des personnes.

Une mission de l'ARS : "on se rend compte qu'il y a un afflux de personnes donc l'objectif c'est d'aller vers les gens, de leur rappeler les gestes barrières et leur distribuer des auto-tests. Le principe est de les inciter à s'auto-tester avant de se réunir et leur faire comprendre que c'est plus sécurisé", explique Maxence Wicke, coordinateur départemental dans la Somme pour les médiateurs lutte anti-covid de la Croix-Rouge. 

Ceux qui ont reçu une première dose de vaccin refusent dans un premier temps les auto-tests. Les plus jeunes sont très réceptifs à cette action. Angélique, salariée de la Croix-Rouge, répond aussi à des questions de santé pour rappeler la nécessité des auto-tests, première dose ou non d'un vaccin : "C'est bien qu'ils sachent qu'ils peuvent se tester dans les jours à venir, après avoir profité des terrasses. Il faut leur rappeler sans cesse que c'est nécessaire et inoffensif de se tester. Ce n'est pas parce qu'ils sont en train de boire en terrasses que le virus est derrière eux."

Les auto-tests distribués sont valables jusqu'en 2022. D'autres opérations de préventions sont prévues dans les centres de vaccination de Rue et Doullens la semaine prochaine. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess