Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des simulations sonores pour réapprendre à marcher

mardi 5 juin 2018 à 8:11 Par Elena Louazon, France Bleu Hérault

Pour aider les personnes qui ont du mal à se déplacer, une entreprise de Montpellier (Hérault), a eu l'idée d'inventer un appareil qui envoie du son. Le rythme de la musique est censé les aider à réapprendre à marcher.

Le produits va être utilisé dans le cadre d'essais cliniques en partenariat avec des CHU à la fin de l'année 2018.
Le produits va être utilisé dans le cadre d'essais cliniques en partenariat avec des CHU à la fin de l'année 2018. © Maxppp - Lionel VADAM

Montpellier, France

Réapprendre à marcher à l'aide d'un appareil auditif, c'est le défi que s'est fixé une entreprise de Montpellier. L'appareil est à destination des personnes âgées, ou de celles qui rencontrent des difficultés à marcher liées à une pathologie neuronale.

Le son pour retrouver un rythme

C'est un petit boîtier blanc qui se glisse dans une poche, relié à un casque à conduction osseuse. Positionné près de la tempe, il diffuse à la personne qui le porte des signaux sonores, un rythme sur lequel le pas se synchronise automatiquement de manière inconsciente. "C'est à peu près un pas à gauche, un pas à droite, avec un bip sur chaque pas", détaille Jordan Miron, le dirigeant de Resilient Innovation, qui commercialise l'appareil. 

La technique repose sur une rééducation à la marche.  "Au niveau du cerveau on a des zones du rythme et des zones motrices, précise-t-il. Avec l'âge ou certaines maladies, ces zones ont du mal à dialoguer entre elles. Avec les simulations sonores, on passe par un "itinéraire bis" pour faire passer le signal et donc enclencher les mouvements."

Le boîtier analyse en direct les mouvements du porteur, puis l'appareil enclenche automatiquement un son adapté au rythme de la personne.

Un "cercle vertueux"

Cela fait des années que les chercheurs en neurologie étudient les effets de la stimulation auditive sur les patients atteints de la maladie de Parkinson. En réapprenant à marcher, les patients gagnent au autonomie et en indépendance dans leur vie quotidienne dans son ensemble.

C'est une orthèse pour le cerveau

Les effets positifs sont également psychologiques, rappelle Jordan Miron. "Les personnes qui ont du mal à se déplacer ou qui tombent souvent ont peur de chuter. Elles s'isolent socialement, et en bougeant moins elles perdent du muscle, ce qui aggrave leur situation. "Retrouver de l'autonomie permet de retrouver de la confiance. Avec l'appareil, les personnes arrivent à rebouger, à faire plus d'activités, à se resocialiser. C'est un cercle vertueux de reprise d'autonomie", ajoute le dirigeant.

L'entreprise est en discussions avec des centres de recherche pour mener des essais cliniques avec le produit.