Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : des tests proposés à l'aéroport de Toulouse-Blagnac, une première

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Pour la première fois depuis le début de l'épidémie de Covid-19, des tests de dépistage sont proposés depuis ce jeudi à l'aéroport de Toulouse-Blagnac pour éviter que certains voyageurs arrivant de l'étranger ne propagent le virus.

L'aéroport de Toulouse Blagnac (illustration)
L'aéroport de Toulouse Blagnac (illustration) © Radio France - JMM

La deuxième vague de l'épidémie de Covid-19 n'est toujours pas arrivée en France mais les autorités anticipent. Pour éviter que la situation ne s'aggrave comme en Mayenne, l'ARS (Agence régionale de santé) d'Occitanie en lien avec le CHU met en place des tests à l'aéroport de Toulouse-Blagnac.

Depuis ce jeudi 16 juillet, une campagne de prévention est lancée à l'aéroport. Les voyageurs arrivant de Turquie et d'Algérie, où la circulation du virus reste importante, peuvent se faire dépister à la sortie de leur vol. À défaut de le faire sur place, ils peuvent également obtenir une ordonnance pour se faire tester dans les cabinets de ville.

"On attend des mesures plus contraignantes au sein des aéroports." Benoit Ricaut-Larose

Plus globalement, les autorisés craignent les retours de pays étrangers, explique Benoit Ricaut-Larose, directeur adjoint du premier recours à l'ARS d'Occitanie : "Il y a une inquiétude de manière générale sur les retours de pays étrangers, Europe, Angleterre, Etats-Unis où l'épidémie n'est pas encore au pic. On attend des mesures plus contraignantes au sein des aéroports en terme de mesures et de capacités de dépistage."

Contrairement à la Mayenne, classée en vulnérabilité élevée, la situation est stable en Occitanie même si de nouveaux cas sont encore enregistrés. La semaine dernière, un cluster intra-familial a été identifié à Toulouse. Une mère de famille, revenant d'Algérie, a contaminé ses trois enfants. Une de ses filles travaillant à l'Oncopole a contaminé trois de ses collèges. Aucun de ces cas ne présente, à ce jour, de gravité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess