Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Désert médical : l'Indre veut "séduire" les futurs médecins francophones en formation en Roumanie

-
Par , France Bleu Berry

Le manque de médecins toujours aussi criant dans l'Indre. Pour tenter d'y remédier, une délégation du département se rendra au cours du 1er trimestre... en Roumanie ! La raison ? Dans ce pays, deux facultés de médecine proposent depuis plusieurs années un cursus en Francais.

Chez le médecin généraliste (Illustration)
Chez le médecin généraliste (Illustration) © Radio France

Châteauroux, France

Recruter des médecins en Roumanie pour pallier leur absence dans l'Indre, cette solution est connue mais le département veut aller plus loin. Une délégation va se rendre surplace dans le nord du pays au sein même des universités pour tenter de séduire des étudiants encore en formation. Le voyage va durer une semaine et devrait avoir lieu "au cours du 1er trimestre 2020" selon Christophe Dupas, le directeur de l'agence d'attractivité de l'Indre qui sera du voyage.

La priorité ? Médecin généraliste et chirurgien dentiste

"Je serai aux cotés de deux autres médecins indriens et de Gérard Mayaud, premier vice-président du conseil départemental". Pourquoi la Roumanie ? "Depuis 2007 et son entrée dans l'Union Européenne, ce pays a développé la filière médecine à destination des francophones avec des cours en Français". Ils seraient près de 3 000 francophones en ce moment même dans les Universités de Cluj et de Iasi. Un vivier important qui intéresse tout particulièrement Christophe Dupas selon qui il manquerait "une vingtaine de généralistes dans l'Indre pour permettre à toute la population d’avoir un médecin référent"

Une mission exploratoire

L'objectif de cette délégation "c'est purement de la séduction, on y va en toute humilité pour présenter notre territoire et les mesures d'accompagnements qu'on propose à ces étudiants. On va essayer de les narssiciser en leur disant que l'on compte sur eux, que l'on a besoin d'eux." C'est "une mission exploratoire" souligne le directeur de l'agence d'attractivité de l'Indre pour "cerner au mieux ce qui peut les motiver à venir s'installer dans notre territoire".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu