Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Désert médical : le député PS Guillaume Garot accuse la majorité d'avoir démantelé sa proposition de loi

-
Par , France Bleu Mayenne

Le texte, censé lutter contre la désertification médicale, a désormais peu de chances d'être adopté, la semaine prochaine, par l'Assemblée Nationale.

Le député de la 1ère circonscription de la Mayenne, Guillaume Garot.
Le député de la 1ère circonscription de la Mayenne, Guillaume Garot. © Radio France - G.M

Le député socialiste de la Mayenne, Guillaume Garot, est en colère. Lors d'une ultime réunion à l'Assemblée Nationale, mercredi 23 janvier, après plusieurs jours d'examen de son projet de loi contre la désertification médicale, il a fait part de son "immense déception, il ne reste plus grand-chose du texte, une peau de chagrin, on est loin de l'ambition initiale".

Le parlementaire PS accuse la majorité EnMarche-MoDEM de "ne pas entendre ce qui se passe dans le pays aujourd'hui et la colère qui monte dans les territoires. Vous vous interdisez des solutions qui pourraient être tentées pour l'intérêt général". 

►►Regardez la déclaration de Guillaume Garot à l'Assemblée Nationale

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale, Boris Vallaud, lui aussi, s'est fendu d'un commentaire, sur Twitter, dénonçant l'attitude de la majorité parlementaire :_"_Immense déception, la majorité a dévitalisé notre proposition de loi sur les déserts médicaux dont il ne reste qu'une peau de chagrin. @enmarchefr bien loin des préoccupations des territoires". 

La proposition de loi de Guillaume Garot, pour lutter contre la désertification médicale et la régulation de l'installation des médecins, sera débattue en séance publique le 31 janvier. Elle a peu de chances désormais d'être adoptée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess