Infos

Déserts médicaux : ça s'aggrave dans la Manche

Par Julien Pasqualini, France Bleu Cotentin mardi 6 septembre 2016 à 19:15

Il est de plus en plus compliqué de trouver un médecin dans la Manche
Il est de plus en plus compliqué de trouver un médecin dans la Manche © Radio France - Illustration

L'accès aux médecins généralistes et surtout spécialistes est de plus en plus compliqué dans la Manche. La situation déja tendue en 2012 s'aggrave selon l'UFC-Que Choisir qui publie son enquête.

En 2012, l'UFC Que-Choisir tirait la sonnette d'alarme par rapport au manque de médecins dans la Manche. Quatre ans plus tard, à l'issue d'une nouvelle enquête, force est de constater que la situation ne s'améliore pas. Au contraire, elle s'aggrave.

48 % des Manchois ont plus de mal qu'avant à trouver un généraliste, et ce chiffre monte à 70 % en ce qui concerne les gynécologues et les ophtalmologistes.
Actuellement, 7 % de la population du département vit dans un désert médical pour les généralistes et jusqu'à 61 % pour les pédiatres. Le sud Manche est particulièrement touché.

Dépassements d'honoraires

Non seulement les médecins sont de moins en moins nombreux, mais en plus ceux qui exercent ont tendance à augmenter leurs tarifs, et ils sont de plus en plus à pratiquer les dépassements d'honoraires. C'est particulièrement vrai pour les ophtalmologistes. 92 % des habitants de la Manche peinent à trouver un praticien au tarif de la sécurité sociale.

La liberté d'installation des médecins en question

Pour l'UFC Que Choisir, cette pénurie de médecins est bien la preuve que les différentes politiques publiques destinées à attirer des libéraux (construction de maisons médicales, incitations financières) ne servent à rien. Pour l'association il faut revoir la liberté d'installation des médecins.

Pour connaitre la démographie médicale dans votre ville, consultez la carte intéractive de l'UFC Que Choisir

Partager sur :