Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Déserts médicaux : quand l’Hôpital de Bastia se délocalise !

-
Par , , France Bleu RCFM

L'hôpital de Bastia participe à la lutte contre les déserts médicaux dans l'île : il enverra à Ghisonaccia une dizaine de ses spécialistes en Chirurgie vasculaire, orthopédique, pédiatrique, anesthésistes et sage-femmes, une à deux fois par mois.

Inauguration des consultations avancées à Ghisonaccia
Inauguration des consultations avancées à Ghisonaccia © Radio France - José Tafani

Ghisonaccia, Corse, France

La mobilisation et la concertation portent leurs fruits. Après des années de revendications, de constats voire de coups de colère concernant les difficultés que rencontre la population de cette micro-région dans le domaine sanitaire, population et élus de la plaine orientale commencent à être entendus et surtout rassurés. Après la création il y a peu d'un SMUR (Service Mobile d'Urgence et de Réanimation) et d'un centre médico-psychologique et l'installation d'un scanner et IRM sur Prunelli di Fium'orbu, de nouveaux locaux à usage médical ont été inaugurés ce mardi à Ghisonaccia, locaux qui abriteront des consultations avancées avec des spécialistes détachés par l'hôpital de Bastia.   

"Nous avons pour but de pouvoir rapprocher l'offre de soins hospitalière au plus près de la population et ce au niveau régional" annonce le Directeur de l'hôpital, Pascal Forcioli qui explique que ça se passe comme à l'hôpital : on prend un rdv par téléphone et on vient consulter, ce qui évite des heures d'attente et de trajet en plus.

Pascal Forcioli, directeur de l'hôpital de Bastia

Il faut savoir que cette antenne, entièrement équipée et médicalisée, est opérationnelle déjà depuis le début avril.  Elle permet ainsi à des personnes qui ont besoin de consultations de pouvoir en profiter tout près de chez elle, évitant ainsi le long trajet, surtout en période  estivale, vers le centre hospitalier de Bastia. La population de la plaine orientale représente 10 % des séjours et 10% des passages aux urgences dans cet établissement. Depuis plus de trois mois, les habitants peuvent donc rencontrer sur place une dizaine de spécialistes qui se relaient suivant un planning adapté à la demande : chirurgie générale, viscérale, orthopédique, traumatologique, vasculaire, thoracique et pédiatrique ainsi que de la cancérologie digestive ainsi qu'une sage-femme. Les consultations seront mensuelles ou bimensuelles. 

Le professeur Joseph Lucciardi, coordonnateur du centre de Ghisonaccia

Le maire de Ghisonaccia se réjouit de la construction et de l'apport de ce nouvel outil. "Un grand jour" pour Francis Giudici qui rappelle que sa commune et la micro-région n'ont eu de cesse de créer un véritable pôle santé. "L'installation de ces consultations avancées concrétise une étape essentielle" s'est réjouit le premier magistrat de la commune.