Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Desserrer l'étau sanitaire pour accueillir plus d'enfants dans les structures de garde ? "On y travaille"

-
Par , France Bleu Mayenne

La secrétaire d'Etat à la santé, Christelle Dubos, était ce mardi matin en Mayenne à l'occasion des 10 ans de la création des Maisons d'assistantes maternelles. La prochaine étape du déconfinement devrait permettre l'allègement des mesures sanitaires dans les différentes structures de garde.

Christelle Dubos, secrétaire d'Etat à la Santé, lors de sa visite dans une MAM en Mayenne
Christelle Dubos, secrétaire d'Etat à la Santé, lors de sa visite dans une MAM en Mayenne © Radio France

Depuis le 11 mai dernier, au démarrage du déconfinement, les crèches, les Maisons d'assistantes maternelles, les nounous doivent appliquer un strict protocole sanitaire pour l'accueil des bébés et des jeunes enfants :  groupes de 10 maximum, masques pour tous les personnels, arrivées échelonnées, organisation des espaces de change, de repas, de sieste, aération des locaux trois fois par jour, jouets à privilégier etc...

La pandémie de Covid-19 étant désormais sous contrôle, le gouvernement travaille à un allègement des mesures sanitaires à partir du 22 juin, lors de la 3ème étape du processus de déconfinement. 

La secrétaire d'Etat à la santé, Christelle Dubos, l'a affirmé lors d'une visite, ce mardi, dans une MAM à Evron : "les professionnelles de la petite enfance nous disent vouloir accueillir davantage d'enfants. On entend cette demande mais notre priorité c'est la sécurité. On travaille en tout cas à moins de contraintes et cette décision sera prise avec l'aval du comité scientifique et en fonction de l'évolution de l'épidémie. On travaille à un nouveau scénario. Nous avons une grosse différence avec les établissements scolaires c'est que les professionnelles de la garde d'enfants travaillent en juillet et en août et qu'elles ont des réponses à apporter aux parents pour septembre. L'attribution des places se fait maintenant".  

►►ECOUTEZ

Christelle Dubos, secrétaire d'Etat à la santé, travaille sur un allègement des mesures sanitaires dans les structures de garde d'enfants

Christelle Dubos a visité une Maison d'assistantes maternelles à Evron à l'occasion des 10 ans de la création des MAM. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess