Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Deux berrichonnes atteintes de la maladie de Lyme portent plainte contre des laboratoires

mercredi 29 juin 2016 à 17:46 Par Jonathan Landais, France Bleu Berry

Deux femmes habitant le Berry se joignent à une plainte nationale, lancée par l'association Lymaction, pour dénoncer le manque de fiabilité des tests de dépistage proposés en France sur la maladie de Lyme.

LA PIQÛRE DE TIQUE PROVOQUE UNE PLAQUE ROUGE
LA PIQÛRE DE TIQUE PROVOQUE UNE PLAQUE ROUGE © Maxppp - Maxppp

Chabris, France

Info France Bleu Berry. Une habitante du Val d'Auron à Bourges et une berrichonne résidant à Chabris dans l'Indre entament une action en justice contre les laboratoires qui ont commercialisé les tests de dépistage de la maladie de Lyme en France. Elles réclament des dommages et intérêts estimant que leur diagnostic a été "tardif et erroné".

La maladie de Lyme est une maladie neurodégénérative causée par la piqûre d'une tique ou d'un insecte infecté par la bactérie Borriélose (araignée ou moustique). Elle provoque un gonflement sur la partie du corps qui a été piquée, une photophobie (hypersensibilité à la lumière), ou encore des troubles articulaires, neurologiques, intestinaux.

250 plaintes en France

"Il s'agit d'une action en responsabilité civile contre les laboratoires qui ont fabriqué et commercialisé ces tests de dépistage sur le territoire français, dont le laboratoire français BioMérieux, mais aussi un laboratoire italien (Diasorin)" précisent Maîtres Catherine Faivre et Julien Fouray, avocats au barreau d'Epinal, à l'origine du collectif Lymaction.

En Allemagne, les tests de dépistage sont beaucoup plus fins

"Le test Elisa pratiqué en France présente une fiabilité qui est très relative, puisque 1 fois sur 2, ou 2 fois sur 3, le résultat n'est pas correct, selon une étude du Haut Conseil de la Santé publique" précise Me Faivre. "En Allemagne, pourtant, il existe des tests beaucoup plus fins qui permettent de dépister 300.000 nouveaux cas par an, contre 27.000 en France".

Fin juin le collectif avait reçu plus de 250 dossiers dans toute la France, dont 2 en Berry. La plainte sera déposée "dans le courant de l'été ou en septembre". Si vous souhaitez vous joindre à cette action, vous pouvez contacter l'association Lymaction par mail : lymeactions@gmail.com.