Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux cas de trichinellose dans les Pyrénées-Orientales

-
Par , France Bleu Roussillon

Deux habitant du Vallespir ont été contaminés par cette maladie parasitaire provoquée par des vers, après avoir mangé de la viande de sanglier pas assez cuite. La fédération de chasse lance un appel à la vigilance.

Larve de trichine
Larve de trichine - DPDx Image Library, via Wikimedia Commons

Le festin de chasse a mal tourné en Vallespir : pour avoir mangé de la viande de sanglier mal cuite, deux chasseurs ont été contaminé par la trichinellose, une maladie parasitaire provoquée par des vers microscopiques. Dans son dernier bulletin, La fédération de chasse des Pyrénées-Orientales lance un appel à la vigilance : "Si les cas restent rares, l’accroissement des populations de sangliers et l’évolution de nos cultures culinaires pourraient contribuer à l’augmentation des contaminations."

Les premiers symptômes peuvent évoquer la grippe

Mal diagnostiquée, la trichinellose peut entraîner des séquelles irréversibles, avec des risques de méningite et de cardiopathie. Les premiers symptômes peuvent évoquer la grippe, et sont accompagnés de diarrhées, d'allergies et de douleurs musculaires intenses. "Heureusement, les deux chasseurs de notre département ont été soignés à temps, même si l’un d'eux ressent encore des douleurs musculaires", explique Daniel Cunat, docteur vétérinaire, chef de service à la Direction départementale de la protection des populations (DDPP66).

Pour éviter tout risque de contamination, les autorités recommandent de bien faire cuire la viande à cœur, "au minimum à 71 degrés".  La congélation n'a aucun effet sur les larves, capables de survivre plusieurs semaines à des températures négatives. 

Comment se passe la contamination ?

Après l'ingestion de viande contaminée, les larves de ces vers parasitaires (les trichines) s'installent dans l'intestin grêle pour achever leur développement et se reproduire. Les nouvelles larves vont ensuite migrer vers les muscles en passant par le système sanguin. Selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments (Anses), les larves vont alors s'enkyster dans les cellules "et peuvent rester vivantes plusieurs années". Les premiers symptômes apparaissent environ deux à trois semaines après l’ingestion. 

Sur son site Internet, le ministère de la Santé précise que "la trichinellose humaine est une maladie à déclaration obligatoire". Seule une trentaine de cas auraient été détectés au cours de la dernière décennie en France. Mais l'infestation semble de plus en plus fréquente chez les sangliers, notamment en Andorre et en Catalogne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess