Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Deux fois plus de travail mais deux fois plus d'amour... Quel est le quotidien des parents de jumeaux ?

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Une centaine de bénévoles de Jumeaux et Plus se sont réunis ce samedi à Limoges pour l'assemblée générale de la fédération.Cette dernière accompagne les familles de jumeaux ou de triplés dans leur quotidien. Émotions, fatigue, dépenses tout est multiplié par deux pour le meilleur comme pour le pire.

Isabelle Sudre, Présidente de la fédération "Jumeaux et plus" et Paul Jabert le Vice-président ont accueilli une centaine de parents qui, comme eux, voient la vie en double.
Isabelle Sudre, Présidente de la fédération "Jumeaux et plus" et Paul Jabert le Vice-président ont accueilli une centaine de parents qui, comme eux, voient la vie en double. © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Limoges, France

Ce samedi une centaine de parents de jumeaux se sont réunis à Limoges. Tous bénévoles des associations Jumeaux et Plus, ils ont participé à l'assemblée générale de la fédération. Depuis plus de 40 ans les associations départementales de Jumeaux et Plus accompagnent les parents. Prêt de matériel, conseil sur la vie quotidienne, sur l'éducation, échanges entre parents ou futurs parents. Il faut dire que l'arrivée de plusieurs bébés en même temps est un vrai chamboulement et nécessite une vraie préparation.  

Chaque année 13 500 naissances concernent des grossesses gémellaires. Il faut d'ailleurs noter que les femmes ont un "pic gémellaire" entre 36 et 39 ans. Elles ont donc plus de chance d'être des mamans doublement comblées à cette période de leur vie alors que l'âge du premier enfant ne cesse de reculer en France. D'autre part, le recours aux techniques de procréation médicalement assistée multiplie les chances d'avoir une grossesse multiple . Jumeaux, triplés ou parfois quadruplés, ces naissances bouleversent quelque peu les parents dans leur quotidien. 

Des inquiétudes multipliées par deux 

Lorsqu'Isabelle Sudre, la présidente de la fédération Jumeaux et Plus  a appris qu'elle attendait non pas un  mais deux petits garçons, elle a été prise d'un immense fou-rire "Je n'arrivais plus à m'arrêter de rire au point que le médecin, qui est extrêmement sérieux, m'a dit - je pense que vous n'avez pas compris" .  Mais Isabelle Sudre l'avoue ce n'est pas l'immense majorité des futurs parents qui prennent la nouvelle de cette manière. Beaucoup sont assaillis de doute et se tournent vers l'association. La président liste les interrogations auxquelles elle doit faire souvent face  "Est-ce que ça va bien se passer ? Est-ce qu'ils vont être prématurés ? Est-ce que je vais y arriver ? Est-ce que je vais pouvoir les aimer tous les deux pareil ?". 

Accepter le regard des autres 

Mais une fois les enfants arrivés les parents doivent aussi faire face au regard des autres, aux préjugés ou encore à la pression sociale. Jérôme Paschel est l'heureux papa de deux petits garçons de 5 ans en Haute-Vienne, il évoque  l'envie de certaines personnes de prendre des décisions sans vraiment connaître ni comprendre ce que représente " avoir des jumeaux" c'est le cas parfois à l'école "A l'école il y en a qui disent qu'il faut qu'ils soient ensemble, d'autres qui pensent qu'ils doivent être séparés mais je pense que ce sont des choses personnelles, ça regarde les parents, ça nécessite d'être discuté entre les parents et l'équipe éducative". 

Vêtements, jouets, livres achetés en double 

Avoir des jumeaux c'est aussi faire attention aux dépenses et savoir anticiper. Nathalie Merian a elle aussi deux garçons à la maison. Ils vont avoir  13 ans mais elle se souvient des débuts " J'ai l'impression d'avoir beaucoup dépensé quand ils étaient petits. C'est tout en double les bodies, les vêtements et on ne peut pas le recycler, le donner dans la famille, c'est un coût sec !" explique-t-elle avant de poursuivre "C'est pareil pour les jeux, _ils consomment beaucoup de jeux, de jouets, de livres. Heureusement qu'entre familles de multiples on peut s'entraider mais autrement il faut tout acheter, tout de suite et en double exemplaire_" . 

Une crise d'adolescence plus longue 

En double exemplaire, aussi , l'adolescence et la fameuse "crise" explique le Vice-Président de la fédération Paul Jabert  " C'est en double mais pas forcément en même temps ! Ca allonge la période de l'adolescence, ça la complique aussi. On a tous perdu quelques cheveux mais on a tous survécu" lance ce papa de jumelles en plaisantant.  Isabelle Sudre avoue qu'elle aimerait bien faire comme les enfants "avoir droit au POUCE" car " on dirait qu'ils se relaient pour poser des questions, faire des demandes, des réclamations, des critiques" plaisante-t-elle. 

Voyages scolaires et vie étudiante : anticiper le budget 

Nathalie Merian a elle parfois envie de s'arracher les cheveux car qui dit adolescence dit collège, lycée et ... voyages scolaires "Je vais vous raconter mon expérience du mois dernier. Il y a eu deux voyages scolaires, une fois pour la classe de latin, une autre fois pour la classe d'anglais renforcé. Cela fait donc deux voyages par enfant , donc au total quatre voyages, en un mois, sur le budget de la famille ! ". Cette maman réfléchit déjà aux études supérieures. Où iront-ils ? Dans quelle ville ? Dans quelle université ? dans quelle école ? Car comme le souligne Paul Jabert, là encore il faut gérer deux appartements, deux permis, deux voitures, deux inscriptions à l'université ou dans une école simultanément.   

Mais l'avis est unanime:  les jumeaux c'est aussi deux fois plus d'amour, de bonheur, d'émotions à condition d'être très très bien organisé  et de savoir anticiper, et " si c'était à refaire, je le referais sans hésiter" lance Isabelle Sudre dans un grand éclat de rire.