Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Deux journées de dépistage organisées au Tréport, où la propagation du coronavirus inquiète

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Les habitants du Tréport et de Blangy-sur-Bresle vont pouvoir passer des tests PCR ce week-end. Les autorités, inquiètes en raison du nombre important de cas de contamination au coronavirus, organisent deux jours de dépistage. C'est gratuit, sans rendez-vous, il suffit d'une carte vitale.

Ce vendredi et ce samedi, des tests PCR sont réalisés dans la salle polyvalente du Tréport
Ce vendredi et ce samedi, des tests PCR sont réalisés dans la salle polyvalente du Tréport © Radio France - Laurine Benjebria

Une campagne de dépistage est menée au Tréport (Seine-Maritime) ce vendredi et ce samedi. Pendant deux jours, des agents de la protection civile sont chargés de mener des tests PCR. Une mesure prise par les autorités, telles que l'Agence régionale de Santé et la mairie, en raison du nombre important de cas de coronavirus dans le secteur. "Depuis maintenant cinq semaines, on a un taux qui vacille entre 350 et 500 cas positifs pour 100 000 habitants, alors que les taux moyens dans le département sont d'à peine 200", explique le maire Laurent Jacques.

La salle polyvalente du Tréport est transformé jusqu'à samedi en centre de dépistage
La salle polyvalente du Tréport est transformé jusqu'à samedi en centre de dépistage © Radio France - Laurine Benjebria

Pour pouvoir détecter au maximum les cas covid et isoler les gens le plus rapidement possible, la salle polyvalente a été transformée en centre de dépistage. "La semaine dernière, on nous annonçait 150 cas pour 100 000 habitants à Rouen et chez nous on était à 497", s'inquiète l'édile qui ne sait expliquer ces taux. 

Laurent Jacques est lui-même tombé malade, contaminé lors de la première vague, en mars : "Les séquelles n'étaient pas très importantes, mais la fatigue s'est ressentie pendant de nombreux mois". Un souvenir assez douloureux qui le pousse aujourd’hui à demander à ses concitoyens et concitoyennes de "ne surtout pas prendre ça à la légère".

L’  élu appelle ainsi les habitants du Tréport et des communes avoisinantes à "prendre conscience", et à "rester très prudentes". 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cet été, une campagne de dépistage avait été menée pendant une semaine dans la commune. Les habitants étaient venus en nombre. Ce vendredi midi, une quarantaine d’habitants seulement ont fait le déplacement, mais ils pourraient être bien plus nombreux ce samedi, à l’occasion du début des vacances d’hiver. "Comme pour Noël, ils savent qu'ils vont se retrouver en famille, donc ils en profitent pour se faire dépister", explique Clément Beaumont-Renard, de la protection civile.

Quelques minutes à peine séparent l’enregistrement dés écouvillons. Il suffit de venir muni de sa carte vitale. Une fois dans la salle polyvalente du Tréport, on doit donner ses coordonnées, le nom de son médecin traitant, si l’on souffre de diabète ou d’hypertension, etc. Puis, il faut se diriger dans une autre partie de la salle, où un agent de la protection civile, revêtu d’une blouse de protection se charge de faire passer le test. Il rassure, répond aux questions, et en quelques secondes seulement le calvaire des écouvillons est terminé. Il n’y a plus qu’à attendre trois jours les résultats.

Informations pratiques

La campagne de dépistage du Tréport, se déroule dans la salle polyvalente, située boulevard des Canadiens, ce vendredi et ce samedi de 10h à 17h. Des tests sont également organisés à Blangy-sur-Bresle ce samedi et ce dimanche à la salle des fêtes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess