Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Une machine nouvelle génération inaugurée à l'hôpital Haut-Lévêque de Pessac

-
Par , France Bleu Gironde

Un Tep scan a été intégré dans le service de médecine nucléaire de l'hôpital Haut-Lévêque de Pessac. Il permet de traiter plus efficacement les patients atteints du cancer.

L'équipe du service de médecine nucléaire de l'hôpital Haut-Lévêque de Pessac est fière de présenter sa machine dernier cri.
L'équipe du service de médecine nucléaire de l'hôpital Haut-Lévêque de Pessac est fière de présenter sa machine dernier cri. © Radio France - Louise Buyens

Pessac, France

La machine de dernière génération est arrivée dans le service de médecine nucléaire à l'hôpital Haut-Lévêque de Pessac en octobre 2018 mais elle a été inaugurée un peu moins d'un an plus tard. 

La médecine nucléaire est une discipline d'imagerie médicale qui consiste en l'administration de Médicaments Radio Pharmaceutiques permettant de réaliser une image pour rendre visible le métabolisme à l'échelle moléculaire dans le but de détecter des tumeurs ou de trouver un traitement.

L'hôpital Haut-Lévêque possède désormais un Tep scan numérique de la marque Philips. Il étudie les images de scanner et permet de détecter plus vite et avec plus de précision les tumeurs chez les patients. 

L'hôpital de Pessac est le seul de toute la région Nouvelle-Aquitaine à détenir cette machine nouvelle génération (au total, il en existe sept en France) qui facilite le travail des médecins et permet une meilleure prise en charge des patients.  

"Nous avons des images de plus grande sensibilité" - Dr. Laurence Bordenave, cheffe du service médecine nucléaire de l'hôpital Haut-Lévêque.

Depuis sa mise en place il y a un an, le Tep scan a été utilisé sur plus de 4 000 patients.

Un scanner pour les enfants

La population malade inclut aussi les enfants alors l'hôpital Haut-Lévêque s'est également doté d'un Kitten scanner, c'est-à-dire un scanner miniature, qui ressemble en tous points à une véritable machine sauf qu'il s'agit d'un jouet. 

Jessica Rossignol est manipulatrice radio dans le service de médecine nucléaire de l'hôpital Haut-Levêque. - Radio France
Jessica Rossignol est manipulatrice radio dans le service de médecine nucléaire de l'hôpital Haut-Levêque. © Radio France - Louise Buyens
On peut voir sur un écran le résultat du scanner effectué sur les peluches. Ici, la patient, c'est Olly l'éléphant. - Radio France
On peut voir sur un écran le résultat du scanner effectué sur les peluches. Ici, la patient, c'est Olly l'éléphant. © Radio France - Louise Buyens

Il permet aux enfants atteints du cancer de tester la procédure d'imagerie sur des peluches avant de faire leur examen dans le vrai scanner.  Une manière d'enlever la peur et les appréhensions des enfants et donc d'avoir de meilleurs résultats d'image.

Reportage - comment fonctionne et à quoi sert le Kitten scan ?

Le Kitten scanner, arrivé au mois de juin à l'hôpital Haut-Lévêque, est le premier en France à avoir été installé dans un service de médecine nucléaire.

L'année dernière plus de 8 200 patients ont été pris en charge par le service de médecine nucléaire de l'hôpital Haut-Lévêque .

Avec ces deux acquisitions, le CHU de Bordeaux confirme sa position de meilleur hôpital de France selon le classement 2019 du magazine Le Point

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu