Santé – Sciences

Deux nouveaux médecins arrivent à Bergerac à la rentrée

Par Pauline Ben Ali, France Bleu Périgord mardi 16 août 2016 à 18:37

 Ces deux nouveaux médecins arrivent à la rentrée 2016.
Ces deux nouveaux médecins arrivent à la rentrée 2016. © Radio France - Pauline Ben Ali

Ces jeunes médecins viennent pallier le manque chronique de praticiens dans la zone. Entre 2007 et 2016, le Bergeracois a perdu 40 % de praticiens généralistes.

Deux médecins de 28 ans viennent s'installer à Bergerac en septembre/octobre après maintes négociations, leur arrivée étant prévue au départ pour 2017. Deux autres praticiens s'étaient déjà installés en avril pour pallier la pénurie de praticiens généralistes dans le Bergeracois.

"Il faudra travailler avec moins de médecins" Benoit Blanc, médecin généraliste

Benoit Blanc souffle peu de soulagement depuis la confirmation de leur arrivée. Il faut dire que le Bergeracois est l'une des zones les plus touchées par la désertification médicale avec 40 % de praticiens généralistes en moins depuis 2007 selon lemédecin généraliste et président du pôle santé de Bergerac..

"On est très satisfaits"

Une arrivée qui ne résout pas totalement le problème"Il faudra travailler avec moins de médecins" explique t-il et trouver d'autres solutions ne faisant pas appel à l'humain "des plateformes d'aides territoriales pour la prise de rendez-vous, tout ce qui est e-santé, objets connectés, quelques salles de télé-médecine" des solutions qui ne remplaceront jamais "l'être vivant" avoue le praticien mais qui doivent être envisagées.

Des chiffres alarmants depuis des années

La Dordogne est la championne toutes catégories ou presque au niveau des chiffres. Les effectifs de médecins ont chuté de 9,5 % entre 2007 et 2015, contre 7,2 % pour le Lot-et-Garonne, département auparavant premier sinistré en la matière. La Dordogne a les médecins les plus vieux d'Aquitaine ou presque avec un âge moyen de 54 ans. Environ 350 praticiens généralistes exercent actuellement dans le département.