Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : le gouvernement annonce une "probable" épidémie et préconise des "gestes simples"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Un 18e cas de coronavirus a été confirmé par les autorités françaises mercredi soir. Cinq personnes sont toujours hospitalisées. Une réunion est organisée à Matignon ce jeudi matin. France Bleu fait le point sur la situation.

Le Premier ministre Édouard Philippe aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran.
Le Premier ministre Édouard Philippe aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran. © Maxppp - IAN LANGSDON

L'épidémie de coronavirus continue de s'étendre en Europe et notamment en France où un 18e cas a été diagnostiqué mercredi. Le virus a fait sa première victime française mercredi. Les autorités sanitaires essaient de déterminer comment cet enseignant, qui ne revenait pas d'une zone à risque, a pu être contaminé. Cinq personnes sont hospitalisées dans l'Hexagone. 

L'essentiel

  • Un 18e cas de coronavirus a été confirmé en France ce mercredi. Le virus a fait sa première victime française à Paris. Au total, deux personnes sont mortes, 11 autres ont été guéries, cinq sont hospitalisées.
  • Les chefs de partis et de groupes parlementaires ont fait un point sur la situation à Matignon, ce jeudi.
  • "On a devant nous une crise, un épidémie qui arrive", a reconnu Emmanuel Macron, en visite à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. 
  • Un numéro vert est activé pour répondre aux questions : le 0800.130.000. Il est accessible tous les jours de 9h à 19h.

La situation en direct

Cliquez ici pour actualiser la page 

20h15 : C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi.

20h03 : La France compte désormais 38 cas confirmés de coronavirus Covid-19, a indiqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, ce jeudi soir. Toutes les précisions dans cet article. 

19h38 : Facebook a décidé d'annuler sa conférence annuelle des développeurs pour éviter la propagation de l'épidémie.

19h21 : alors que les appels inquiets se multiplient au Samu, le Docteur Eric Cua, infectiologue au CHU de Nice, se veut rassurant. "99% des patients qui auront le Coronavirus vont guérir" a-t-il assuré à France Bleu Azur.

19h06 : le port du Havre, qui accueille chaque année quelques 500.000 conteneurs en provenance de Chine, se tient prêt face au risque de Coronavirus. Le dispositif est détaillé dans cet article.

18h38 : Selon un bilan communiqué ce jeudi 27 février 2020 à 17h00, 626 patients ont été testés positifs au coronavirus en Europe et 16 patients sont décédés. Comme le montre cette infographie, l'Italie reste de loin le pays le plus touché avec 528 cas recensés et 14 décès.

Coronavirus : le point sur l'épidémie en Europe - Visactu
Coronavirus : le point sur l'épidémie en Europe © Visactu

18h25 : Quelque 364 étudiants de différents campus de Sciences Po, sur un total de 14.000, doivent rester à leur domicile depuis lundi et pour 14 jours, après avoir voyagé dans des pays touchés par le nouveau coronavirus, selon l'institution. 

17h24 : après un week-end passé à Venise avec ses parents, un enfant âgé de 2 ans a été retiré de sa crèche lundi 24 février à Mayenne et confiné chez lui depuis, par précaution, rapporte France Bleu Mayenne.

17h04 : Emmanuel Macron a souligné jeudi à Naples que les pays européens prenaient chacun des mesures de lutte contre le coronavirus en se coordonnant "très étroitement".

16h33 : le salon JEC World, salon dédié aux acteurs du secteur des matériaux composites, qui devait se dérouler tenir du 3 au 5 mars 2020 à Paris Nord Villepinte, est reporté au mois de mai en raison de l'épidémie.

15h28 : le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l'épidémie atteint un "point décisif", appelant les pays à agir "rapidement" pour endiguer ce "virus très dangereux".

14h57 : Édouard Philippe confirme qu'un point-presse continuera de se tenir chaque jour à 19h, afin de faire le point sur la situation.

14h56 : les hôpitaux continuent à se préparer, avec notamment une commande de "200 millions de masques supplémentaires, qui s'ajoutent aux réserves déjà constituées".

14h55 : le chef du gouvernement redonne la liste des recommandations pour se protéger de la maladie. "La meilleure façon de se protéger n'est certainement pas de se précipiter en pharmacie pour acheter des masques" mais "en suivant des gestes simples" (se laver les mains, tousser dans son coude, etc.).

14h53 : le Premier ministre Édouard Philippe prend la parole depuis Matignon et annonce une "probable" épidémie. "Il n'y a lieu ni d'avoir peur, ni d'être négligent", déclare-t-il aux côté du ministre de la Santé Olivier Véran, promettant "une transparence totale".

14h38 : le gouvernement annonce l'organisation d'une réunion demain au ministère du Travail, avec les partenaires sociaux. 

14h32 : autre question, autre réponse. Comment sont indemnisés les gens qui sont placés en quarantaine, et qui donc ne peuvent pas aller travailler ?

13h42 : petite pause "pratique" dans ce direct, avec des réponses aux questions que vous pouvez vous poser. Peut-on, par exemple, se faire rembourser des voyages qui étaient prévus dans des zones à risque ? Réponse dans notre article.

11h50 : en France, la SNCF a annoncé à ses salariés ce jeudi avoir renforcé son dispositif face à la propagation du coronavirus. Des masques ont été fournis à ses personnels de bord sur les liaisons vers l'Italie du Nord ou en correspondance. Les voyages professionnels vers un certain nombre de pays et régions à risque ont été suspendus.

11h09 : pendant ce temps-là, au Japon, le Premier ministre décide de fermer temporairement les écoles publiques à partir de lundi, pour éviter la propagation du coronavirus.

10h58 : "On a devant nous une crise, un épidémie qui arrive", reconnaît Emmanuel Macron après s'être entretenu avec les personnels de La Pitié-Salpêtrière. "On va devoir l'affronter au mieux", a dit le Président.

10h55 : plusieurs chefs de service de l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière demandent à Emmanuel Macron d'agir et de donner plus de moyens pour l'hôpital public. Plusieurs personnels se sont dits très impliqués mais épuisés par la crise actuelle du coronavirus, puisque l'hôpital manque d'agents.

10h44 : "C'est vrai qu'on demande beaucoup à l'hôpital public", admet Emmanuel Macron devant les chefs de service de l'hôpital. Je compte sur vous et vous pouvez compter sur nous pour agir ensemble, leur a-t-il assuré. 

10h43 : pour les chefs de service de La Pitié-Salpêtrière, une situation épidémique se profile en France, puisque deux patients qui ont contracté le virus n'avaient pas voyagé dans des zones à risque. Pour lui, les cas "autochtones" vont se multiplier.

10h39 : "Le 15 est saturé", explique le directeur des urgences de La Pitié-Salpêtrière à Emmanuel Macron, et par conséquence, les potentiels malades se présentent aux urgences, alors que la consigne officielle est d'appeler le Samu et de ne surtout pas venir aux urgences, explique-t-il.

10h32 : le chef du service de réanimation de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière indique que le patient de 60 ans qui est décédé dans la nuit de mardi à mercredi dans son service souffrait d'une autre pathologie, qui a aggravé les conséquences du coronavirus sur son organisme.

10h28 : Emmanuel Macron adresse son soutien et dialogue avec les personnels de l'hôpital de La Pitié-Salpêtrière à Paris.

10h20 : pour le moment, il n'est pas question de reporter les élections municipales, a assuré la porte-parole du gouvernement Sibeth N'Diaye sur Europe 1. Elle a répété que pourle gouvernement, la France n'est pas à l'heure actuelle dans une situation "épidémique".

10h13 : Emmanuel Macron est aussi attendu cet après-midi à Naples, pour un sommet avec le président du Conseil italien Giuseppe Conte. L'Italie est le pays européen le plus touché par le coronavirus.

10h10 : Emmanuel Macron est actuellement en visite à l’hôpital parisien de La Pitié-Salpêtrière, où l'enseignant de l'Oise de 60 ans est mort dans la nuit de mardi à mercredi. Le président est accompagné du ministre de la Santé, et doit rencontrer les personnels soignants de l'hôpital.

10h05 : vous avez prévu de partir en week-end à Venise ou en vacances à Hong Kong, mais vous n'avez plus trop envie de partir ? Voici les modalités de remboursement pour les voyageurs qui comptaient partir dans les zones à risques. 

10h02 : les Français de retour d'une zone à risque doivent observer 14 jours de quarantaine et rester confinés chez eux pendant cette période. Comment sont-il indemnisés ? On répond à cette question dans cet article.

9h59 :Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé hier un "destock de 15 millions de masques" qui "seront répartis dans toutes les pharmacies d’officines du territoire national". 

9h53 : au total, 18 cas de personnes contaminées par ce virus ont été recensés en France. Deux sont décédés, 11 ont été guéris, et cinq sont toujours hospitalisés dont un dans un état grave à Amiens.

9h50 : une cellule de crise est également mise en place dans les Hauts-de-France avec un numéro dédié : 03.20.30.58.00. C'est de cette région qu'était originaire le professeur de l'Oise qui est mort dans la nuit de mardi à mercredi, et un patient est en réanimation à l'hôpital d'Amiens, dans un état grave. 

9h45 : tout d'abord, nous vous rappelons le numéro vert mis en place par le gouvernement pour répondre à toutes vos questions ou vos inquiétudes sur ce virus. Il s'agit du 0800.130.000. Il est accessible tous les jours de 9h à 19h.

9h40 : bonjour et bienvenue dans ce direct, qui va vous permettre de suivre les informations de la journée sur le coronavirus en France et dans le monde.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu