Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la situation dans les Pyrénées-Orientales ce lundi 6 avril

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Roussillon

Suivez avec nous en direct l'évolution de la pandémie de Covid-19 dans les Pyrénées-Orientales. Cet article est mis à jour tout au long de la journée, ce lundi 6 avril.

Perpignan
Perpignan © Maxppp - Nicolas Parent

Ce lundi, une nouvelle personne est décédée à l'hôpital de Perpignan. Depuis le début de la crise, 18 personnes sont décédées dans les Pyrénées-Orientales. Il y a en cours 106 hospitalisations (103 dimanche).  32 personnes (31 dimanche) sont en réanimation à l'hôpital de Perpignan.

Sur toute la région Occitanie, 14 personnes sont décédées ce lundi portant le total à 172 depuis le début de la crise. 3.553 cas (77 de plus que la veille) ont été détectés depuis le début de la  crise.

Coronavirus : Bilan ARS lundi 6 avril
Coronavirus : Bilan ARS lundi 6 avril

L'essentiel

  • Des dizaines de prostituées jetées à la rue à la frontière franco-espagnole

Alors qu'un confinement très strict est appliqué en Catalogne, certaines catégories de la population sont oubliées par les autorités. C'est le cas des prostituées de La Jonquera. Avec la fermeture des clubs,  plusieurs dizaines d'entre elles se retrouvent à la rue, menacées par le  Covid-19. Sous le menace de leurs proxénètes, seraient toujours contraintes de se prostituer, malgré le risque de l'épidémie de coronavirus. Lire l'article.

  • Le "bad / Best of" des excuses pour sortir dans Perpignan

Plusieurs centaines de PV ont déjà été dressés pour non-respect du confinement dans les Pyrénées-Orientales. Les forces de l'ordre en entendent parfois des vertes et des pas mûres. Retrouvez les pires excuses fournies les derniers jours, entre celui qui voulait montrer à ses enfants la ville de Perpignan déserte et celui qui n'avait pas entendu parler du confinement. Simon Colboc vous résume les pires excuses.

  • Perpignan déserte filmée à l'aide d'un drône

La ville de Perpignan a publié une vidéo pour inciter les habitants à rester chez eux. En une minute, à l'aide d'un drone on peut découvrir le charme de Perpignan, vide. le tout sur un air de Jordi Barre. Voir la vidéo.

  • Appel à témoins lancé par les gendarmes à Canet

Jeudi dernier (2 avril), les militaires de la brigade territoriale autonome de Canet ont découvert sur la plage le corps d’une personne qui n’a pu être identifiée à ce jour.
Il s’agit d’une femme de type européen, âgée de 30 à 35 ans, de corpulence mince, avec des cheveux longs châtains. 

Au moment de sa découverte, elle était vêtue d’un pantalon vert  foncé, d’un pull noir avec col en fourrure et un sous-pull gris  "DESIGUAL". Elle était chaussée de tennis de couleur blanche avec motif  gris de la marque "MUSTANG". 

Les bijoux apparaissant sur la photo ci-dessous ont été découverts sur elle.

Toute information susceptible de permettre l’identification de la  personne est à communiquer à la gendarmerie de CANET-EN-ROUSSILON au 04  68 80 21 07
 

Les bijoux appartenaient à cette femme retrouvée morte sur la plage à Canet
Les bijoux appartenaient à cette femme retrouvée morte sur la plage à Canet
  • Une longue file d'attente devant la Poste à Perpignan

Sur les réseaux sociaux, pas mal de photos et vidéos sont partagées pour montrer la longue file d'attente qui s'est créée ce lundi matin dès l'ouverture de la Poste à Perpignan. Le versement des aides sociales a été exceptionnellement avancé à avant-hier et ce matin beaucoup de monde s'est retrouvé devant la Poste.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

  • Hôpital de Perpignan : prise en charge téléphonique des problèmes d'addiction

Le but est de toucher les personnes dépendantes en souffrance du fait du confinement.. En  effet, des usagers actifs qui n’étaient jusque là pas en processus de soins peuvent se trouver en difficulté : impossibilité de se rendre sur les lieux de deal par exemple, confrontation au manque, promiscuité  dans de petits appartements, tensions et risques de violences envers  des enfants ou des femmes, reprise des consommations tabac, alcool,  somnifères du fait du contexte anxiogène…

Mise en place d’une permanence téléphonique du lundi au vendredi, chaque après-midi de 13H à 17H : le 04 68 61 61 33 et chaque jour, un renvoi téléphonique est fait sur le numéro de téléphone le plus adapté.

  • Tendance légèrement à la baisse en Catalogne sud

123 personnes sont décédées ce dimanche en Catalogne (129, samedi). Le bilan reste bien évidemment dramatique mais toute la semaine, chaque jour, le bilan s'élevait entre 200 et 250 morts. Au total 2760 décès et 26.884 cas de coronavirus ont été enregistrés depuis le début de la crise en Catalogne.

  • SOS Amitié à Perpignan encore plus à l'écoute

La mission  principale de  l’association  S.O.S Amitié est  l’écoute de  la  souffrance et de  l’angoisse, particulièrement des personnes isolées. Aujourd’hui, ce sentiment d’isolement est considérablement amplifié. Les personnes qui  étaient déjà  en manque de lien souffrent davantage et même celles toujours  actives peuvent se sentir seules. Pour faire face à ces  circonstances exceptionnelles,  les  bénévoles  de  S.O.S  Amitié sont  totalement  mobilisés,  depuis  le  premier  jour  de confinement,afin  de  poursuivre  leur  action,  24h/24,  7j/7,  au  09  72  39  40  50  et  sur  le  site www.sos-amitie.com. 

  • L'hôpital de Puigcerda très sollicité 

Ce week-end, l'hôpital transfrontalier a été très sollicité. Des promeneurs ? Des Espagnols et Français en résidence secondaire ? En tout cas, l'hôpital a reçu une importante hausse des demandes de soins venant de personnes ne résidant pas sur la zone couverte (+ 20%).

  • Les bibliothèques de Perpignan s'adaptent

Le réseau des bibliothèques de Perpignan a jusqu’ici proposé de maintenir le lien avec ses abonnés. Chaque jour sur Facebook, les bibliothécaires font, depuis chez eux, des lectures d’albums pour enfants, c’est ainsi que « Petit escargot »(comptine chantée) a remporté un grand succès auprès des enfants avec plus de 2600 vues ! Ces lectures sont à retrouver sur la page Facebook.

  • France Bleu Roussillon vous propose une émission spéciale avec l'USAP

Ce lundi matin, France Bleu Roussillon vous propose un Lundi, c'est rugby spécial. Trois joueurs de l'USAP, le président et le manager général sont nos invités, filmés depuis chez eux. Voir l'émission.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess