Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : couvre-feu prolongé à Mulhouse, transfert de malades vers Hambourg

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

L'Alsace est l'une des régions les plus touchées par le coronavirus. Vous trouvez ici, heure par heure, l'actualité autour du Covid-19 en Alsace du mardi 31 mars.

Transferts de malades par avion militaire, le 31 mars 2020, à l'aéroport de Bâle-Mulhouse
Transferts de malades par avion militaire, le 31 mars 2020, à l'aéroport de Bâle-Mulhouse © AFP - Sébastien Bozon

533 personnes sont mortes en Alsace à l'hôpital depuis le début de l'épidémie de coronavirus. La surmortalité est surtout en forte hausse dans le Haut-Rhin, selon l'Insee. Revivez l'actualité autour du Covid-19 en Alsace du mardi 31 mars : les nouvelles de l'épidémie, les informations pratiques, les gestes d'entraide en période de confinement.

> cliquez ici pour réactualiser cette page

L'essentiel - infos pratiques :

  • 533 personnes sont décédées à l'hôpital en Alsace depuis le début de l'épidémie selon l'Agence régionale de santé, dont 380 dans le Haut-Rhin et 153 dans le Bas-Rhin
  • En Alsace, depuis 48 heures, on observe une stagnation des hospitalisations, et un peu moins d'appels au Samu. Mais selon l'ARS, le Grand Est n'est pas encore arrivé à son pic épidémique.
  • À Mulhouse, le couvre-feu est prolongé jusqu'au 15 avril.
  • Un avion militaire a pris en charge six malades du Covid-19 à l'aéroport de Bâle-Mulhouse ce mardi après-midi, direction Hambourg, en Allemagne.
  • Comment et où télécharger la nouvelle version de l'attestation dérogatoire pour sortir de chez vous ? Cliquez ici pour le faire.
  • Un numéro vert est activé 24h/24 pour répondre aux questions : le 0800.130.000

Le direct

18h40 - Après un premier essai lundi à la station de tram Ducs d'Alsace, l'Eurométropole de Strasbourg poursuivent à partir de demain mercredi les opérations de désinfection de mobiliers urbains. Les bancs, bornes d’achat et bornes de compostage de près d’une vingtaine de stations parmi les plus fréquentées des lignes de tram A, B, C, D, et des lignes de bus L1 et L3 vont êtres traités, ainsi que deux toilettes publiques automatiques (Etoile, Saint-Guillaume).

18h35 - À bord d'un A330 Phénix de l'armée de l'air, six malades du Covid-19 ont décollé cet après-midi de l'aéroport de Bâle-Mulhouse et ont rejoint Hambourg, en Allemagne.

18h10 - Une cinquantaine d'aumôniers et pasteurs se mobilisent en Alsace et en Moselle. A partir de demain mercredi, "Ecout-aumônerie", un numéro vert gratuit, est mis à disposition de tous les patients en milieu hospitalier ou en EHPAD, de leurs proches ou de tous ceux qui en ressentiraient le besoin. Les numéros à contacter sont par ici.

17h55 - La Banque alimentaire du Bas-Rhin poursuit son activité. Elle a ainsi fourni des denrées alimentaires aux équipes du Service intégré d'accueil et d’orientation (SIAO) du Bas-Rhin pour ses différentes interventions auprès des personnes en précarité. Elle a également fourni des denrées alimentaires pour la confection de colis pour les familles hébergées en hôtel.

17h40 - Selon un point de l'ARS mardi après-midi, 331 EHPAD du Grand Est sur 620 sont concernés par un cas de Covid-19 confirmé ou possible (résident ou soignant), soit près de 60% des établissements. "452 personnes sont décédées en EHPAD en cumulé au 30 mars, sans pouvoir identifier de façon précise le nombre de décès dûs au Covid19", précise l'Agence.

Concernant les hôpitaux, on comptait au 30 mars 1.027 personnes hospitalisées dans le Haut-Rhin (dont 139 en soins intensifs ou en réanimation), et 912 dans le Bas-Rhin (dont 249 en soins intensifs ou en réanimation). Le Haut-Rhin recensait hier 380 décès, le Bas-Rhin 153.

Sur le Grand Est dans son ensemble, la région, qui n'est pas encore arrivée à son pic épidémique, devrait connaître une diminution des hospitalisations seulement entre le 15 et le 25 avril, selon l'ARS.

17h20 - Les bibliothèques et médiathèques sont fermées, alors la Médiathèque départementale du Haut-Rhin ouvre l’accès à ses ressources numériques durant le confinement. Livres numériques, musique, cinéma, presse, ressources éducatives : tout est gratuit via ce lien.

17h - Ce sont des données qu'il faut prendre avec des pincettes : en Alsace, depuis 48 heures, on observe une stagnation des hospitalisations à cause du coronavirus, et un peu moins d'appels au Samu. Cela ne veut pas dire que la situation s'améliore, mais c'est un répit pour le personnel soignant.

16h50 - Le Département du Haut-Rhin ouvre une ligne téléphonique dédiée à l'accompagnement psychologique des professionnels des EHPAD, du soin et de l'aide à domicile. Une ligne gratuite est à disposition : 0.800.22.68.68

16h40 - Pour rendre hommage aux soignants, Thomas Dutronc interprète "L'infirmière dans le mauvais temps", une adaptation d'une chanson de Georges Brassens. 

16h20 - Avec le confinement, Strasbourg offre un tout autre visage, bien plus apaisé qu'à l'ordinaire. (Re)découvrez la capitale alsacienne en images par ici.

La place Kléber à Strasbourg
La place Kléber à Strasbourg © Radio France - Aude Raso

16h - Voici un graphique, qui illustre l'augmentation des hospitalisations dues au Covid-19 dans le Grand Est.

15h30 - Le prestigieux New York Times met en lumière l'action des pompiers du Bas-Rhin dans la lutte contre le coronavirus. C'est en fait une dépêche Reuters qui fait parler de nos soldats du feu alsaciens outre-Atlantique.

15h00 - Une association des Côtes-d'Armor met en vente aux enchères un maillot jaune de Bernard Hinault, porté sur le Tour de France 1982. Le profit de la vente servira à fabriquer des masques pour lutter contre le coronavirus.

14h35 - Les masques commandés par la région Grand Est sont partis de Chine, annonce Jean Rottner, le président de région.

14h15 - Le préfet du Haut-Rhin prolonge le couvre-feu à Mulhouse jusqu’au 15 avril. Pour rappel, il est valable de 21h à 6h.

13h55 - La SNCF annonce des mesures commerciales pour ses abonnés, qui se verront "offrir l'abonnement du mois d'avril", a indiqué le groupe à franceinfo.

13h30 - La France va produire d'ici la mi-mai 10.000 respirateurs supplémentaires pour les hôpitaux, annonce Emmanuel Macron, en visite dans une usine de masques chirurgicaux dans le Maine et Loire. Air Liquide, avec l'aide de PSA, de Schneider et de Valéo vont fournir d'ici la mi-mai tous ces respirateurs supplémentaires. L'assemblage se fera principalement en région parisienne.

13h15 - À Colmar, les écoles Wickram, Serpentine et Pfister peuvent accueillir les enfants des personnes mobilisées sur le front de la lutte contre l'épidémie, à savoir de la police nationale, des personnels hospitaliers, des EHPAD, des sapeurs-pompiers et des services sociaux de la petite enfance. Un service périscolaire est en place.

12h50 - La barre des 1.000 décès liés au coronavirus est en passe d'être franchie dans le Grand-Est. Hors région parisienne, la Moselle est le deuxième département le plus touché, derrière le Haut-Rhin.

12h30 - Face au nombre important de décès dans le Haut-Rhin, le secteur des pompes funèbres est en tension. Les gérants multiplient leur activité par trois, par rapport à une activité normale.

12h20 : Un Airbus A330 Phénix de l'armée de l'Air a décollé d'Istres vers midi, et doit prendre en charge six malades à l'aéroport de Bâle-Mulhouse. Ils seront transférés vers Hambourg, selon la ministre des Armées.

12h - Le confinement permet-il vraiment d'améliorer la qualité de l’air ? En partie seulement selon ATMO Grand Est. L'association agréée de surveillance de la qualité de l'air explique que la concentration de dioxyde d’azote a diminué de 54% en moyenne dans le Grand Est entre les 16 et 25 mars. Ce polluant, émis par la combustion de matière, est principalement provoqué par le trafic routier. En revanche, la concentration de particules fines a, elle, augmenté au début du confinement. Elles sont émises principalement par le chauffage individuel au bois et l’épandage agricole. Les précisions ici.

11h10 - La solidarité s'organise partout en Alsace. Les agents de la CRS 37 à Strasbourg ont confectionné des sachets de petit-déjeuner pour les offrir aux soignants des hôpitaux universitaires de Strasbourg. Depuis le début de l'épidémie, les salles de repos dans les services hospitaliers ont été fermées. 

10h - Plusieurs associations sont mobilisées en Alsace pour venir en aide aux plus démunis pendant cette période de confinement. A Strasbourg par exemple, L'Etage assure une distribution alimentaire tous les jours, midi et soir pour les personnes sans ressources. Cela se passe quai des Bateliers, devant les locaux de l'association.

8h31 - "On a toujours un flux qui ne faiblit pas mais qui ne monte pas. _On a un peu moins d'activité, mais il ne faut pas se réjouir trop vite_", a expliqué ce mardi sur France Info le professeur Pascal Bilbault chef du pôle urgences, médecine intensive et réanimation pour les hôpitaux de Strasbourg. "On ne voit plus augmenter de pallier de 25% à 50% chaque 48h. Attention le pic, cela veut dire qu'on en a fait que la moitié."

8h30 - Le bilan de l'épidémie de coronavirus est de plus de 3.000 morts en France, avec 418 nouveaux décès en 24 heures selon un dernier bilan ce lundi soir. Le nombre total de personnes hospitalisées est désormais proche de 21.000 (+ 1.592 depuis dimanche) dont un très fort afflux de cas lourds en réanimation (+ 424) où sont admis à ce jour 5.056 patients. Dans le Grand Est, 917 personnes sont mortes dont 533 en Alsace.

8h18 - Aucun marché ne va rouvrir en Alsace, décision de la préfecture. Ailleurs en France, un quart des marchés du pays vont pouvoir rouvrir sous conditions sanitaires strictes. On vous explique tout dans cet article, notamment les villes concernées.  

8h12 - Le département du Bas-Rhin lance un appel aux enfants pour envoyer des dessins dans les EHPAD. Les premiers chefs d'oeuvre sont arrivés.

8h03 - Bienvenue dans ce direct avec les infos en Alsace autour du coronavirus. France Bleu Alsace vous accompagne au quotidien malgré le confinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu