Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un nouveau foyer dans le Loiret, de meilleurs salaires promis aux soignants

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

La France a enregistré 96 nouveaux décès en 24 heures à cause de l'épidémie de coronavirus, avec 27.625 décès au total depuis le 1er mars, mais le nombre de patients en réanimation continue de baisser, a indiqué samedi la Direction générale de la Santé.

Des policiers, ici le 16 mai à Nancy (illustration)
Des policiers, ici le 16 mai à Nancy (illustration) © Maxppp - Cedric JACQUOT

Le Covid-19 a fait 27.625 morts en France depuis le 1er mars, dont 96 décès dans les dernières 24 heures, selon les chiffres présentés par la Direction générale de la Santé ce samedi soir. La pression sur les services de réanimation continue sa très lente décrue. Ce premier weekend de déconfinement marque la réouverture de certaines plages, du Pas-de-Calais jusqu'au Pays Basque, de Pyrénées-Orientales jusqu'aux Alpes-Maritimes, et des plages autours des lacs, tout en respectant de nombreuses règles sanitaires.

L'essentiel

Le fil de ce dimanche 17 mai

14h00. Le direct de ce dimanche se poursuit ici sur francebleu.fr afin de vivre avec vous ce premier week-end de déconfinement et les informations à ne pas louper.

13h23. Une école maternelle obligée de fermer jusqu'au 1er juin en Côte-d'Or. La rentrée a été de courte durée pour les élèves de l'école maternelle Val-Sully à Saint-Apollinaire : elle a dû fermer ses portes ce vendredi. En cause, une enseignante dépistée positive au Covid-19.

13h21. Seine-Saint-Denis : un agent d'une école de Pierrefitte positif au coronavirus. Cet agent est entré en contact avec des enseignants lors de la pré-rentrée. Ils ont été placés en quatorzaine chez eux à titre préventif. Pareil pour tous les autres membres du personnel de l'école qui ont côtoyé cet agent.

13h16. Des lycéens de Castelnau-le-Lez et Narbonne créent une plateforme d'entraide face au Covid-19. Cette plateforme en ligne vise à garder au maximum le lien avec les cours malgré la fermeture des lycées mais aussi échanger entre élèves pendant cette période. "Pendant huit semaines qu'on a été en confinement, il y a eu des semaines où on n'a pas eu de cours, on n'a pas eu énormément de travail. Je le vois dans ma classe, des personnes qui tenaient bon, même des bons élèves, commençaient à décliner", explique un des lycéens.

13h05. Des amateurs de pétanque sont frustrés. Avec le retour du soleil, les mesures de déconfinement, les amateurs de boules et cochonnet ressortent sur les boulodromes. Problème : les gestes barrières empêche la proximité et la fameuse tape dans le dos. Et ça, c'est un vrai problème pour certain comme nous l'explique France Bleu Gard Lozère. "On ne peut même pas s'embrasser, se congratuler. Sans tape dans le dos, la pétanque, ça n'est plus vraiment la pétanque."

une partie de pétanque - illustration © Radio France - Sandrine Etoa
une partie de pétanque - illustration © Radio France - Sandrine Etoa

13h02. Masques grand public : une infirmière répond à nos questions. Pour savoir comment les entretenir, nous avons demandé à Charlène, infirmière et formatrice de personnels de santé.

12h48. 150 policiers du Bas-Rhin contaminés depuis l’épidémie de coronavirus. Ce chiffre représente 11% des effectifs du département alsacien. Ces contaminations s'expliquent notamment par le manque de masques, réquisitionnés dans un premier temps pour les soignants. Quelques cas ont été hospitalisés mais sans gravité. Il n'y a pas eu de décès.

Policiers masqués (illustration) © Maxppp - Alexandre MARCHI
Policiers masqués (illustration) © Maxppp - Alexandre MARCHI

12h30. Coronavirus : ce que l'on sait sur le foyer à l'abattoir Tradival à Fleury-les-Aubrais. Samedi 16 mai, 34 cas de contamination au coronavirus ont été détectés parmi les salariés et prestataires de l'abattoir Tradival à Fleury-les-Aubrais (Loiret). Deux premiers signalements ont eu lieu le 13 mai. En tout 84 personnes ont été testées. Les personnes contaminées habitent en majorité la métropole d'Orléans. Les activités de l'abattoir sont suspendues pour une semaine.

La conférence de presse donnée par la préfecture du Loiret © Radio France - Anne Oger
La conférence de presse donnée par la préfecture du Loiret © Radio France - Anne Oger

11h22. Olivier Véran promet un plan pour l'hôpital d'ici l'été, de meilleurs salaires pour les soignants et un assouplissement des 35 heures. "Il faut travailler à une augmentation" des salaires des personnels hospitaliers, "au-delà des primes", déclare le ministre dans un entretien au Journal du dimanche, sans donner plus de détails. Concernant le temps de travail, il explique : "il ne s'agit pas d'obliger des gens à travailler davantage, mais de créer un cadre beaucoup plus souple pour permettre à ceux qui le souhaitent de le faire."

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé © AFP - XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / HANS LUCAS
Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé © AFP - XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / HANS LUCAS

11h00. Une idée pour relancer les petits commerces ? Dans le Morbihan, à Locminé, un chèque cadeau de dix euros est offert aux habitants pour relancer le commerce de proximité pendant le déconfinement. La mairie a développé a envoyé ces chèques aux habitants de plus de dix-huit ans. Il est valable dans la quasi totalité des commerces de la commune. 35 000 euros ont été dépensés. "Il faut que nous, collectivités, on appuie sur la pédale pour que les gens restent fidèles à leurs commerces", explique le maire.

Le maire de Locminé Grégoire Super © Maxppp - Béatrice Le Grand/PHOTOPQR/OUESTFRANCE
Le maire de Locminé Grégoire Super © Maxppp - Béatrice Le Grand/PHOTOPQR/OUESTFRANCE

10h30. Tri des déchets : le confinement ne nous a pas rendus plus propres. Si vous pensiez que le confinement allait éveiller des consciences, à respecter un peu plus l'environnement, cela semble ne pas être le cas. Nos rues ont été beaucoup plus calmes, mais elles sont toujours aussi sales. Illustration à Guéret (Creuse) où les chasseurs de déchets étaient de sortie samedi. Première collecte depuis la levée du confinement, et elle est malheureusement fructueuse.

Pourquoi s'échiner à ramasser les déchets en ville ? Voici la réponse de ces bénévoles

Megots, polystyrène, canettes..on trouve de tout dans les plates-bandes municipales © Radio France - Olivier Estran
Megots, polystyrène, canettes..on trouve de tout dans les plates-bandes municipales © Radio France - Olivier Estran © Radio France

10h24. Déconfinement au Pays basque : des surfeurs et promeneurs pour la réouverture des plages. Après deux mois de fermeture, les plages de la côte basque ont pu rouvrir ce samedi, pour le plus grand bonheur des badauds, et surtout des surfeurs. A Biarritz, sur la grande plage des messages dans les hauts-parleurs expliquent le principe de "plage dynamique" et rappellent les mesures barrières. Par ailleurs, sur l'ensemble des plages, les maires ont mis en place un système d'entrées et de sorties différenciées pour que les passants ne se croisent pas.

Comme sur toutes les plages de la côte basque, le principe de "plage dynamique" est appliqué à la Grande Plage de Biarritz © Radio France - Anthony Michel
Comme sur toutes les plages de la côte basque, le principe de "plage dynamique" est appliqué à la Grande Plage de Biarritz © Radio France - Anthony Michel

10h02. Le confinement a accentué la pauvreté avec 40% de bénéficiaires en plus aux Restos du Cœur du Tarn. Malgré les aides de l’Etat, les associations sont submergées de demandes. Illustration aux Restos du Cœur à Albi, ils ouvrent un jour de plus. Et peut-être deux dans quelques jours. Ornella, une bénéficiaire, a expliqué à France Bleu Occitanie pourquoi elle vient aux Restos du Cœur dans cette période : "C’est catastrophique. Mon mari était en intérim. Il n’a pas pu travailler. Tout était fermé. Et en ce moment, les entreprises ne cherchent pas, On est au point mort. On est tombé. On a du mal à nourrir nos enfants."

Pour Ornella : " c’est catastrophique. Mon mari était en intérim. Il n’a pas pu travailler. On est au point mort."

9h55. Les courses hippiques à huis clos. C'est une des conséquences du déconfinement : le retour des courses ce dimanche sur l'hippodrome de Craon (Mayenne) mais sans spectateurs. Après deux mois d'arrêt, en raison du confinement, l'hippodrome de Craon reprend ses activités ce dimanche 17 mai. Des courses vont s'y dérouler sans spectateurs.

L'hippodrome de Craon, en Mayenne
L'hippodrome de Craon, en Mayenne © Maxppp - -

9h50. Les magasins de réparation de vélos tournent à plein régime. Les réparations s'enchaînent et des ventes nombreuses : à Tours, le vélo cartonne depuis le déconfinement. Le gouvernement a en effet mis en place "coup de pouce vélo", une prime de 50 euros pour faire réparer son vélo après le confinement. Un mode de transport qui permet une meilleure distanciation sociale et qui est donc plus sûr en période de pandémie. À Tours, de très nombreux cyclistes veulent en profiter.

Un réparateur de vélo pendant le déconfinement (illustration) © Radio France - Julien Fleury
Un réparateur de vélo pendant le déconfinement (illustration) © Radio France - Julien Fleury © Radio France

9h35. En Allemagne, le nombre de cas de contamination confirmés au coronavirus a grimpé à 174 355, et l'épidémie a désormais causé 7914 décès dans le pays, selon les données publiées par l'Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses. Cela représente 583 cas de contamination supplémentaires et 33 nouveaux décès en l'espace de vingt-quatre heures.

9h20. En Asie, le coronavirus toujours très présent. C'est le cas à Singapour, sur cette île micro-État, les autorités ont enregistré 682 nouveaux cas de contamination par le Covid-19. Le total des contaminations s'élèvent à 28 038. Une grande majorité des nouvelles personnes contaminées sont des travailleurs migrants résidant dans des foyers, précise le ministère singaporien de la Santé dans un communiqué. 

9h13. Les lieux touristiques seront-ils rouverts le 21 juin ? C'est ce qu'explique Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État au tourisme, dans le Journal du dimanche. "C'est le début de l'été : je souhaite qu'à cette date, et peut être même avant si les conditions sanitaires le permettent, le maximum de lieux soit accessible pour que la saison estivale puisse vraiment démarrer", affirme-t-il. "Rendez-vous autour du 25 mai : à cette date, nous pourrons détailler le calendrier d'ouverture d'un certain nombre de sites", ajoute le secrétaire d'Etat, qui prône un été "bleu, blanc, rouge. Ce sont les Français qui seront le moteur du redémarrage de l'économie touristique", assure-t-il.

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État au tourisme
Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État au tourisme © Radio France

8h54. Municipales : y aura-t-il un second tour en juin ? Alors que le premier tour avait pu se tenir le 15 mars, deux jours avant le début du confinement et avec une abstention record, dans le Journal du dimanche de ce 17 mai, 36 maires de grandes villes ainsi que des élus signent une tribune pour organiser le second tour des municipales dès le mois de juin. 5000 communes sont en attente d'un second tour. L'exécutif doit trancher la semaine prochaine sur la question.

Le premier tour des élections municipales de mars 2020 avait eu lieu en respectant les gestes barrières © Maxppp - Alexandre Marchi
Le premier tour des élections municipales de mars 2020 avait eu lieu en respectant les gestes barrières © Maxppp - Alexandre Marchi

8h47. Quelles plages rouvrent pour ce premier weekend de déconfinement ? Vous allez pouvoir fermer les yeux, humer l'air iodé, les pieds nus dans le sable. Beau programme ! Ce premier weekend de déconfinement marque en effet la réouverture de certaines plages, du Pas-de-Calais jusqu'au Pays Basque, de Pyrénées-Orientales jusqu'aux Alpes-Maritimes, et des plages autours des lacs, tout en respectant de nombreuses règles sanitaires. France Bleu fait le point dans toutes les régions métropolitaines.

Le retour des touristes sur la plage de La Baule après le déconfinement (photo d'illustration). © Maxppp - Franck Dubray
Le retour des touristes sur la plage de La Baule après le déconfinement (photo d'illustration). © Maxppp - Franck Dubray

8h34. France Nature Environnement appelle à la vigilance lors des promenades en forêt. "Soyons vigilants à la nature", c'est l'appel de l'association de défense de l'environnement en Pays de la Loire, alors que nous reprenons nos occupations habituelles. Pendant le confinement, la nature a retrouvé ses droits et il est rappelé aujourd'hui de rester dans les allées en forêt pour ne pas perturber les animaux, bien tenir les chiens en laisse, respecter les espaces sensibles notamment sur les plages, dunes et bords d'étangs.

La nature a repris ses droits pendant le confinement - .
La nature a repris ses droits pendant le confinement - . © Maxppp - -

8h25. Confinés deux mois, malgré eux, au Pérou. Une famille drômoise enfin de retour en France après avoir été bloquée deux mois dans ce pays d'Amérique du Sud. Élodie, Hugo et leurs deux enfants, famille originaire de la Drôme, y étaient partis pour un voyage début février, mais se sont retrouvés bloqués à cause de l'épidémie de Covid-19. Ils ont finalement pu prendre un avion pour rentrer mercredi et sont enfin sur le sol français. "Je n'ai été vraiment soulagée qu'en arrivant à Paris" confie Elodie.

La famille a finalement embarqué direction la France le 13 mai. - Blog d'Élodie Rostaing.
La famille a finalement embarqué direction la France le 13 mai. - Blog d'Élodie Rostaing.

8h10. Les thermomètres difficiles à trouver dans les pharmacies bretonnes. Au début du confinement mis en place en mars dernier, les pharmacies ont été dévalisées pour les masques, mais aussi les thermomètres. Ces derniers sont toujours en rupture de stock et les rares disponibles sont aussitôt vendus. "On nous en promet pour le mois de juin, mais entre ce qu'on nous promet et ce que l'on reçoit réellement, il y a toujours un décalage. Le prix hors taxe a augmenté. On sera obligé de les vendre dix euros plus cher"s'agace une pharmacienne à Lorient.

Un thermomètre électronique qui sert à prendre la température pour déterminer si des personnes peuvent être atteintes par le Covid-19. © Radio France - Jean-François Fernandez
Un thermomètre électronique qui sert à prendre la température pour déterminer si des personnes peuvent être atteintes par le Covid-19. © Radio France - Jean-François Fernandez

7h57. Un nouveau foyer épidémique dans le Loiret ? Selon l'Agence Régionale de Santé de Centre-Val de Loire, 34 personnes travaillant à l'abattoir Tradival à Fleury-les-Aubrais ont été testées positives au coronavirus ce vendredi. Selon le secrétaire général adjoint de la Préfecture du Loiret Ludovic Pierrat, les cas confirmés et "cas contact" (qui ont été en contact avec des malades testés) ont été placés en quatorzaine. 

7h34. L'inquiétude chez Conforama. Dans plusieurs communiqués ce samedi, les syndicats Force Ouvrière, CGT et CFE-CGC de Conforama épinglent la banque BNP Paribas et interpellent sur la difficulté pour l'enseigne d'ameublement à accéder à un prêt garanti par l'État dans ce contexte de crise sanitaire et économique. Conforama compte 9.000 salariés en France, mais 20.000 emplois dépendent aussi de l'enseigne chez ses fournisseurs et fabricants.

Enseigne d'un magasin Conforama (photo d'illustration). © Radio France - Stéphanie Berlu
Enseigne d'un magasin Conforama (photo d'illustration). © Radio France - Stéphanie Berlu

7h11. Le Covid-19 a fait 27.625 morts en France depuis le 1er mars, dont 96 décès dans les dernières 24 heures, selon les nouveaux chiffres présenté par la Direction générale de la Santé samedi soir. La pression sur les services de réanimation continue sa très lente décrue.

Coronavirus : les chiffres clés de l'épidémie et la carte du déconfinement, samedi 16 mai 2020
Coronavirus : les chiffres clés de l'épidémie et la carte du déconfinement, samedi 16 mai 2020 © Visactu -

7h00. Bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons suivre ensemble l'actualité liée au coronavirus et au déconfinement ce dimanche. Sur la carte des prévisions de Météo France pour ce dimanche (à droite), les nouvelles sont plutôt bonnes :)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess