Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 423 personnes contaminées en France soit 138 de plus que mercredi, et sept décès

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Depuis le début de l'épidémie de Coronavirus, 423 personnes ont été contaminées en France, selon un nouveau bilan ce jeudi. Une septième personne est morte a annoncé le directeur général de la Santé. 23 personnes sont dans un état grave, en réanimation.

A Vannes dans le Morbihan, l'un des foyers de l'épidémie.
A Vannes dans le Morbihan, l'un des foyers de l'épidémie. © Maxppp - THIERRY CREUX

Les cas de coronavirus continuent à se multiplier en France, et toutes les régions de la métropole sont désormais touchées. Le dernier bilan, communiqué ce jeudi, fait état de 423 personnes atteintes du Coronavirus, soit 138 de plus que mercredi soir. Sept personnes sont mortes depuis janvier. Les zones les plus touchées sont l'Oise, la Haute-Savoie, le Morbihan et le Haut-Rhin. Les rassemblements y sont interdits et certaines écoles sont fermées. La France reste en stade 2 de l'épidémie. 

L'essentiel

  • Un numéro vert est activé 24h/24 pour répondre aux questions : le 0800 130 000.
  • Au moins 423 personnes ont été contaminées en France, selon un nouveau bilan ce jeudi.
  • Le virus a fait sept morts dans l'Hexagone.
  • 150 établissements scolaires sont fermés en France, entre 30.000 et 45.000 enfants sont concernés.
  • La France est placée en stade 2 de l'épidémie, sur une échelle de 3. les autorités se préparent à passer en stade 3. 
  • L'Etat français réquisitionne tous les stocks et la production de masques de protection pour les distribuer aux soignants et aux personnes atteintes du coronavirus.
  • L'Organisation mondiale de santé (OMS) fait état d'un taux de mortalité estimé maintenant à 3,4% globalement, contre un taux bien inférieur à 1% pour la grippe. Mais le Covid-19 se propage moins facilement que la grippe.
  • Malgré des étalages vides dans certains supermarchés, il n'y a pas de de pénurie. France Bleu vous explique.

Cliquez ici pour actualiser cette page

La situation en direct

20h00 : c'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi.

19h58 : des cas ont été confirmés dans plusieurs régions de France : à Orléans, à Avignon, dans le Territoire de Belfort, à Paris, en Bretagne, en Centre Val de Loire.

19h35 : La France compte ce jeudi soir 423 cas confirmés soit 138 de plus qu'hier. 7 personnes sont mortes, 6 hommes et une femme a annoncé le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon. 23 personnes sont dans un état grave, en réanimation. 15 régions sont touchées, 13 en métropole ainsi que la Guadeloupe et la Guyane. L'Oise, la Haute-Savoie, le Haut-Rhin, le Bas-Rhin et le Morbihan sont les départements les plus touchés.

19h14 : l'aéroport de Lorient a été placé en quarantaine ce jeudi après-midi. L'un des passagers d'un vol en provenance de Paris, qui revenait de Thaïlande, était malade dans l'avion. Tous les passagers et les membres d'équipage ont été testés pour savoir s'il s'agit du coronavirus.

19h01 : le professeur Jean-François Delfraissy s'est notamment exprimé sur l'éventualité d'un passage en "stade 3" à l'issue de la réunion organisée à l'Elysée. "On est tous persuadés que l'on va arriver au stade 3 en France (...) Disons que l'on est de l'ordre de quelques jours ou de une ou deux semaines maximum", a-t-il déclaré.

18h59 : quelles sont les personnes les plus vulnérables ? Les personnes âgées, les malades et les fumeurs. Précisions ici.

18h35 : "Il y a un moment où, nous le savons tous (...) une épidémie est de toutes façons inexorable", a déclaré Emmanuel Macron jeudi en ouvrant une réunion à l'Elysée sur le coronavirus avec une vingtaine de spécialistes, selon une vidéo diffusée par la présidence. "Nous sommes réunis (...) d'abord pour essayer de stopper l'arrivée, ensuite pour ralentir" et "il y a un moment, nous le savons tous et vous le savez infiniment mieux que moi, pour gérer une épidémie qui de toutes façons est inexorable", a dit le chef de l'Etat aux participants.

18h27 : le virus peut-il muter ? réponse dans cet article.

18h18 : le cross national des sapeurs-pompiers, initialement prévu samedi 21 mars en Corrèze, est annulé. "Il est important de s’inscrire dans la dynamique nationale de la gestion de l’épidémie et indispensable de maintenir nos forces dans nos départements respectifs " indiquent les pompiers à France Bleu Limousin. 

17h55 : le leader français de la téléconsultation, Doctolib, a annoncé jeudi mettre "à disposition gratuitement" son service "pour tous les médecins" du pays pendant la durée de l'épidémie de coronavirus.
La société indique dans un communiqué avoir reçu ces derniers jours "des centaines de demandes de médecins pour commencer à utiliser la consultation vidéo", mais aussi des "syndicats de médecins libéraux pour en développer l'usage en réponse à la progression du virus".

17h17 : des bénévoles qui se désistent, des magasins qui font faux bond, la propagation du coronavirus inquiète les Restos du cœur, dont la collecte annuelle est organisée ce week-end.

16h54 : le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a de son côté livré quelques chiffres concernant les écoles. Selon lui, "environ 150 établissements scolaires sont fermés, cela touche entre 30.000 et 45.000 enfants".

16h45 : le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et le président de l'association des maires de France François Baroin assurent que les élections municipales auront bien lieu "sur l'ensemble du territoire national".

16h42 : de nombreux cas révélés ce jeudi ont un point commun : ils ont tous participé à un rassemblement religieux à Mulhouse, fin février. Voici ce que l'on sait sur ce rassemblement :

16h40 : comme dans de nombreuses autres zones, le nombre augmente dans le Territoire de Belfort. Neuf nouveaux cas ont en effet été confirmés ce jour.

16h37 : l'Afrique du Sud annonce avoir identifié un premier cas du nouveau coronavirus sur son territoire, un homme de 38 ans qui a récemment séjourné en Italie.

16h35 : depuis une semaine, le Morbihan connait plusieurs foyers. Dans les communes concernées, les établissements scolaires, crèches et accueils périscolaires sont fermés. En revanche, rien ne change pour les assistant(e)s maternelles. Une situation qui agace la profession, comme l'illustre notre reportage.

16h : un habitant de Haute-Saône est contaminé par le virus. Il s'agit d'un homme de plus de 60 ans, qui habite Luxeuil-Les-Bains et est hospitalisé au CHU de Besançon. Lui aussi a participé au rassemblement évangélique de Mulhouse. Il a participé au rassemblement avec six autres personnes, qui sont confinées, indique France Bleu Besançon.

15h49 : comment s'organisent les sociétés de transport face à l'épidémie ? A Poitiers, le réseau de bus de la ville met en place des mesures de protection, raconte France Bleu Poitou. Chaque chauffeur de bus a reçu un petit flacon de gel hydroalcoolique, individuel et rechargeable à souhait, qu'il garde avec lui pendant sa journée de travail. Les bus sont nettoyés tous les jours au désinfectant, et des affiches placardées dans les bus.

15h43 : dans le Puy-de-Dôme, ce sont trois cas qui ont été confirmés ce jeudi. Pour l'instant, l'ARS ne donne pas plus de précisions concernant le profil de ces trois personnes.

15h40 : dans la Drôme, un troisième cas a été détecté. Il s'agit d'un touriste italien en séjour dans le département. Il est pris en charge à Lyon, indique France Bleu Drôme Ardèche.

15h35 : alors que l'un des salariés de l'usine Valéo d'Amiens est contaminé par le virus, le site restera ouvert. Une prise de température systématique des 950 salariés a été décidée à chaque prise de poste. Les précisions dans cet article.

15h32 : en région centre-Val de Loire, deux cas sont confirmés par l'Agence régionale de santé. Il s'agit d'une femme âgée de 73 ans habitant l’Indre-et-Loire, qui elle aussi, a séjourné récemment à Mulhouse. L'autre cas est celui d'un homme de 40 ans habitant l’Eure-et-Loir. Leur état clinique ne présente pas de signe de gravité.

15h27 : la hausse du nombre de cas depuis hier soir, à savoir 92, est la plus importante en une journée depuis le début de la crise.

15h25 : "L’ensemble des professionnels de santé (plus de 150 établissements de santé et les professionnels libéraux) sont mobilisés pour limiter la propagation du virus sur le territoire français", précise le ministère de la Santé dans son communiqué.

15h18 : les deux nouveaux décès concernent une personne âgée de 73 ans originaire de l’Oise et une personne de 64 ans originaire de l’Aisne, indique le ministère.

15h08 : un nouveau bilan du ministère de la Santé fait état de 377 cas en France, et de 6 décès enregistrés. Hier soir, le bilan faisait état de 285 cas et quatre décès.

15h06 : on vous le disait mardi, la course cycliste Paris-Nice est maintenue. Elle doit passer en Berry mardi 10 et mercredi 11 mars. Mais si l'épreuve est maintenue, trois équipes ont annoncé qu'elles ne participeraient pas en raison du coronavirus : Mitchelton-Scott, Astana et la Team Ineos, précise France Bleu Berry.

15h02 : cette infographie permet de visualiser le nombre de cas confirmés en Europe. L'épidémie a fait 116 morts sur le continent européen, selon un bilan provisoire ce jeudi à 13h30, dont 107 morts en Italie, 4 en France, 3 en Espagne et 1 mort en Suisse ainsi qu'à Saint-Marin.

Le nombre de cas en Europe.
Le nombre de cas en Europe. © Visactu - Visactu

14h57 : dans les Deux-Sèvres, un premier cas a été confirmé. Il s'agit d'une femme dont l’état de santé n’est pas préoccupant. Elle sera transférée ce jeudi au CHU de Poitiers pour une surveillance médicale, indique France Bleu Poitou.

14h52 : deux nouveaux cas ont aussi été confirmés dans les Alpes-Maritimes. Là aussi, il s'agit d'un couple qui était présent au rassemblement évangélique de Mulhouse. Ils sont âgés de 42 et 43 ans. Leur état n'est pas inquiétant, indique France Bleu Azur.

14h46 : trois personnes ont été testées positives au coronavirus dans le département des Hautes-Alpes ce jeudi, annonce la préfecture. Elles sont hospitalisées à l'hôpital de Briançon. Ces personnes participaient également au rassemblement évangélique organisé à Mulhouse en février, identifié comme un foyer épidémique, indique France Bleu Provence.

14h37 : vous trouvez que les médias en font trop ? Ou pas assez ? Pour certains lecteurs et auditeurs, les journalistes sont trop alarmistes. pour d'autres, ils minimisent ou sont soupçonner de cacher des informations. "Les journalistes font tout ce qu'ils peuvent pour expliquer, " indique Patrick Eveno, président du conseil de déontologie journalistique et médiatique, dont des membres du public font partie. "Entre la nécessité d'informer et celle de prendre le recul sur l'évolution de la situation, les médias tentent de faire au mieux", résume-t-il au micro de France Bleu Maine.

14h25 : le match du Tournoi des six nations Italie-Angleterre, initialement prévu à Rome le 14 mars, a été reporté à une date restant à déterminer, ont annoncé les organisateurs. C'est le deuxième match du Tournoi reporté après Irlande-Italie, initialement prévu samedi 7 mars à Dublin.

13h39 : on vous le disait tout à l'heure, la basilique de Béthléem est fermée. l'Autorité palestinienne a décidé de pousser ses mesures de prudence plus loin : pendant deux semaines, les séjours de tous les  touristes sont interdits en Cisjordanie. Des premiers cas sont suspectés dans le secteur de Bethléem. Le ministère palestinien de la Santé a appelé les églises et mosquées, entre autres, à fermer par crainte de contagion du virus.

12h14 : ce sondage nous dit aussi que 65% des Français se sentent "bien informés", une proportion en hausse de 7 points en une semaine. Mais 58% des Français pensent que le dossier "est mal géré par Emmanuel Macron et le gouvernement d'Edouard Philippe". 57% ont aussi le sentiment que le pays n'est pas prêt à faire face à l'épidémie, une proportion en hausse de 5 points par rapport à la semaine dernière.

12h12 : le niveau d'inquiétude est en hausse chez les 65 ans et plus (53%, soit 6 points de plus). Et les femmes (53%) le sont légèrement plus que les hommes (45%), alors que la maladie fait davantage de victimes chez eux.

12h10 : en revanche, les Français se disent plus inquiets à l'idée de se rendre dans différents lieux publics : transports en commun (53%), bars ou boîtes de nuit (48%), stades (43%). Ils sont plus sereins pour les musées, cinémas, salons, restaurant, le travail et les bureaux de vote (moins d'un Français sur 4 craint d'y aller), précise ce sondage.

12h06 : face au coronavirus, les Français sont moins inquiets, nous dit un sondage Elabe pour BFMTV publié hier soir. ils sont surtout moins inquiets qu'il y a une semaine : la diffusion du Covid-19 est une source d'inquiétude pour 48% des Français, soit une baisse de 5 points en une semaine. A l'inverse, 52% des sondés ne sont pas inquiets (+5 points), dont 42% "pas vraiment" et 10% "pas du tout".

12h02 : la compagnie norvégienne à bas coûts Norwegian a, de son côté, retiré ses prévisions pour l'année en cours, en raison de l'impact du virus. Après trois années de pertes, elle avait dit espérer revenir dans le vert en 2020.

12h : le virus a d'ailleurs porté un coup fatal à la compagnie britannique Flybe, qui a annoncé avoir cessé ses activités ce jeudi. la compagnie avait échappé à la faillite plusieurs fois. "Tous les avions sont cloués au sol et l'activité au Royaume-Uni a cessé avec effet immédiat", a dit Flybe, appelant ses clients à ne pas se rendre à l'aéroport.

11h57 : le virus pourrait coûter entre 63 et 113 milliards de dollars aux compagnies aériennes cette année, estime l'association internationale du transport aérien. "La situation qui résulte du Covid-19 est presque sans précédent", souligne son directeur. Le scénario le plus critique représente une baisse de 19% des revenus mondiaux du transport aérien de passagers.

11h50 : la télémédecine peut-elle aider à lutter contre l'épidémie ? Chez Docavenue, une plateforme de consultation en ligne, l'activité a progressé de 20% depuis l'apparition des cas en France. Une solution utile pour orienter vers le bon service en cas de suspicion, éviter d'envoyer des patients dans les salles d'attente et d'engorger les urgences, explique Arnault Billy, le directeur général de cette plateforme à France Bleu Paris.

11h43 : après la station de l'Alpe d'Huez, c'est le Grand-Bornand qui annule un de ses événements majeur : l'édition 2020 de "Glisse en Cœur" est annulée. Les artistes Laurent Voulzy et Yannick Noah devaient participer à cette traditionnelle course de ski caritative, prévue du 20 au 22 mars 2020. Les précisions dans cet article.

11h37 : un premier cas est confirmé dans le Calvados, indique l'Agence régionale de santé. le patient est pris en charge au CHU de Caen. Son état n'est pas préoccupant, indique France Bleu Normandie. L'origine de la contamination n'est pas encore connue.

11h31 : mardi, le président des restos lançait d'ailleurs un appel sur France Bleu : pour lui, "le coronavirus ne doit pas faire disparaître la solidarité", alors que les clients de supermarché vident les rayons de produits de première nécessité par crainte de confinement.

11h29 : la collecte des restos du cœur, qui commence ce vendredi, va-t-elle souffrir des craintes liées au coronavirus ? C'est la crainte des responsables de l’association en Moselle. "On a des magasins qui nous ont contacté pour nous dire qu'ils avaient des problèmes d'approvisionnement", explique la présidente locale à France Bleu Lorraine Nord. Sans compter ceux qui craignent de se rendre en supermarché de peur d’attraper le virus.

11h25 : "La meilleure façon de se protéger contre la propagation du virus c'est de se laver les mains tout simplement avec du savon, il n'y a pas de raison de paniquer sur le gel hydroalcoolique car un bon lavage de mains consciencieux avec du savon suffit", rappelle le directeur de l'ARS de la région PACA sur France Bleu Provence. Il encourage à se laver les mains avec du savon de Marseille.

11h21 : le salon Auto moto rétro est annulé à Dijon. Il devait avoir lieu prévu du 13 au 15 mars. L'événement devait accueillir plus de 5.000 personnes dans un parc expo, donc en lieu confiné.

11h10 : la basilique de Bethléem, bâtie sur le lieu présumé de la naissance de Jésus en Palestine et qui attire de très nombreux pèlerins, va fermer par précaution face au coronavirus. De nouveaux cas sont suspectés dans ce secteur de la Cisjordanie occupé par Israël. 

11h07 : en Suisse, un premier patient est mort du coronavirus, a annoncé la police locale ce jeudi. Il s'agit d'une femme de 74 ans, qui résidait dans l'ouest du pays, dans le canton de Vaud. Elle était considérée à "haut risque" par les autorités, car elle souffrait notamment d'une maladie chronique.

11h : deux cas sont confirmés dans le Lot-et-Garonne. Cet homme et cette femme revenaient aussi du rassemblement évangéliste de Mulhouse, désormais établi comme un foyer de l'épidémie. l'homme est confiné chez lui, et la femme est hospitalisée à Bordeaux.

10h56 : un premier cas de coronavirus a été confirmé dans le département du Nord, annonce la préfecture ce jeudi. Il s'agit d'une jeune femme ayant séjourné récemment en Italie, indique France Bleu Nord. Elle est hospitalisée à Lille, et son état n'inspire pas d'inquiétude.

10h47 : à Amiens, un salarié de l'usine Valéo d'Amiens Nord est contaminé par le coronavirus. Le salarié contaminé serait âgé, proche de la retraite et travaillerait dans l'équipe de jour. Un CSE, un comité social d'entreprise extraordinaire est en cours ce jeudi matin.

10h41 : à Nantes, un nouveau cas de coronavirus a été détecté. Il s'agit d'un homme de 58 ans, qui est hospitalisé au CHU. Il est originaire du département. Son état n'inspire pas d'inquiétude.  

10h39 : en Mayenne, le moto-cross de Château-Gontier est aussi annulé, à cause de la pluie et aussi du virus.

10h34 : Le festival de musique électronique Tomorrowland Winter, qui devait se tenir à l'Alpe d'Huez du 14 au 21 mars, est annulé. Il devait accueillir 25.000 personnes de 113 pays différents.

10h25 : on vous le disait un peu plus tôt, la sortie du prochain James Bond a été décalée d'avril à novembre. Une situation qui inquiète des professionnels du cinéma : "Décaler un film comme ça, c'est un peu radical", estime le patron d'une société grenobloise de distribution de films, au micro de France Bleu Isère. Pour lui, "c'est un signal fort qui met à mal toute une économie. C'était le film le plus attendu du 1er semestre, ça va être compliqué pour nous économiquement mais il va falloir faire sans. On s'oriente aussi vers un décalage de sortie pour d'autres films, et certains distributeurs commencent à avoir peur."

10h17 : l'Île de France est d'ailleurs la deuxième région de France la plus touchée par le Coronavirus, indique France Bleu Paris. Dans la région, 55 personnes malades depuis le début de la propagation du virus. Douze nouveaux cas ont été recensés hier soir.

10h10 : à Paris, une agent de la RATP a été testée positive au coronavirus. Elle travaille sur la ligne 6 du métro. La patiente est actuellement hospitalisée mais son état n'inspire pas d'inquiétude. Elle a apparemment contracté le virus lors de ses vacances, indique France Bleu Paris. 

9h50 : un premier cas est aussi confirmé dans la Manche, alors que deux autres cas sont suspects dans le département, révèle France Bleu Cotentin. Le cas confirmé est celui d'une enfant de l'école élémentaire Alain Fournier de Sartilly, dans le sud du département. Son école est fermée. Les deux cas suspectés sont un couple qui habite à Besneville, près de Barneville-Carteret. Eux aussi sont allés au rassemblement évangélique de Mulhouse.

9h30 : en Corse, au moins cas de coronavirus ont été confirmés à l'hôpital d'Ajaccio, annonce l'ARS ce matin. De fortes suspicions demeurent sur un quatrième cas. Une réunion d'urgence est prévue en préfecture ce jeudi. Selon les informations de France Bleu RCFM, les quatre personnes concernées revenaient toutes du rassemblement évangélique de Mulhouse, où de nombreux cas ont été détectés.

8h57 : deux nouveaux cas ont également été détectés dans le Val d'Oise. Il s'agit d'un père et son fils, à Louvres. Le groupe scolaire "Le Bouteiller" est fermé sur décision de la préfecture, qui précise s'agit d'"un enfant fréquentant le groupe scolaire et d'un parent ayant participé à la vie de l’école".

8h44 : deux nouveaux cas ont été détectés à Montpellier. Il s'agit d'un couple qui a séjourné récemment dans les Pyrénées-Orientales. Ils sont âgés de 70 et 71 ans, et "leur état clinique ne présente pas de signe de gravité", indique l'ARS à France Bleu Roussillon. 

8h33 : vous le savez, les rassemblements de plus de 5.000 personnes en milieu confiné sont interdits. Pourquoi cette limite de 5.000 personnes ? On vous explique dans cet article.

8h25 : six nouveaux cas ont été détectés dans le Morbihan hier soir. Parmi eux, trois à Saint-Pierre-Quiberon, indique France Bleu Armorique. La ville devient un foyer épidémique, tout comme la commune de Brec'h, en raison de sa proximité avec Auray. Cela implique la fermeture des écoles et des crèches pour deux semaines.

8h10 : le coronavirus perturbe aussi le cinéma : la sortie du prochain James Bond, "Mourir peut attendre", a été repoussée d'avril à novembre. Ses producteurs et distributeurs craignent une fermeture des salles de cinéma dans plusieurs pays. On vous explique dans cet article.

7h44 : le gouvernement souhaite que ce décret sur l'encadrement des prix des gels hydroalcooliques soit signé ce soir et appliqué dès demain. 

7h41 : le ministre de l'Économie Bruno Le maire l'a annoncé hier, les prix des gels hydroalcooliques vont être encadrés par décret. La secrétaire d'État Agnès Pannier-Runacher indique ce matin sur franceinfo que l'état avait proposé un prix allant jusqu'à 2 euros les 50ml, et 3 euros les 100 ml.

7h25 : Le chef de l'Etat Emmanuel Macron et Donald Trump se sont accordés mercredi pour développer au sein du G7 une coordination sanitaire, scientifique et économique pour lutter contre le virus.

7h15 : Emmanuel Macron réunit , cet après-midi, les principaux acteurs de la recherche publique et privée (médecins, scientifiques, directeurs de laboratoire...) engagés dans la lutte contre la maladie pour faire un point sur la situation.

7h : _"_Il est important de rappeler que la forme principale de cette maladie est bénigne, autour de 80%", ce qui explique le grand nombre de cas soignés à leur domicile, a indiqué le directeur général de la Santé Jérôme Salomon hier soir.

6h55 : Une "bonne centaine" d'écoles, collèges et lycées restent fermés en France, essentiellement dans l'Oise (35.000 élèves touchés) et le Morbihan (9.000).

6h45 : Treize régions sont touchées, dont la Guyane où de premiers cas ont été recensés. Les principaux foyers de cas groupés restent l'Oise, la Haute-Savoie, le Morbihan et le Haut-Rhin.

6h40 : mercredi soir, la France comptait 285 cas confirmés de Coronavirus Covid-19, soit 73 de plus que mardi. Quatre personnes sont décédées, et 15 se trouvent toujours en réanimation.

6h30 : Bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons à nouveau suivre ensemble les informations liées au coronavirus toute cette journée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess