Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le point sur la situation ce lundi 2/2

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

L'épidémie de coronavirus a fait 31 nouveaux décès en 24 heures dans les hôpitaux français, où le nombre de patients en réanimation continue à baisser. Les bars et restaurants se préparent à rouvrir mardi. Les visites des proches vont être assouplies en Ehpad à partir de vendredi.

Les visites des proches des résidents d'Ehpad pourront se faire plus librement à partir de vendredi.
Les visites des proches des résidents d'Ehpad pourront se faire plus librement à partir de vendredi. © AFP - LIONEL BONAVENTURE

Le coronavirus a fait 31 morts dans les hôpitaux français dans les dernières 24 heures, selon les chiffres présentés ce dimanche soir par la Direction générale de la Santé. La pression dans les services de réanimation continue sa diminution quotidienne, avec actuellement 1.319 malades qui ont besoin de traitements lourds.

Les bars et restaurants se préparent à accueillir leurs premiers clients mardi, en terrasse seulement pour ceux situés en zone orange comme l'Île-de-France. Les visites des proches vont être assouplies dans les Ehpad à partir de vendredi, avec plus de deux proches à la fois et les mineurs autorisés.

Cliquez ici pour actualiser cette page

L'essentiel

Le fil de la journée

19h35 : C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi.

19h21 : La Direction générale de la santé communique le bilan quotidien.

  • 18.506 morts dans les hôpitaux français depuis le 1er mars (+ 31 en 24h)
  • 1.302 cas graves en réanimation (- 17 en 24h)
  • 14.288 personnes hospitalisées (- 34 en 24h)

Les chiffres des décès dans les établissements sociaux et médico-sociaux (Ehpad) n'ont pas été actualisés depuis vendredi.

19h16 : le confinement et le déconfinement ont permis à certaines entreprises de se lancer dans de nouvelles activités porteuses. C'est le cas de Pierre Pérez, fondateur de "Patines et matières" à Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques). Spécialisé dans la rénovation et l'agencement de commerces, il équipe les professionnels en vitres de plexiglas.

19h14 : environ mille personnes sont actuellement dépistées en Creuse après la contamination de trois salariés dans un service de soin et une association d'aide à domicile de Guéret. Les tests se poursuivent jusqu'à jeudi. Pour le moment, une personne est positive au coronavirus.

19h09 : la Ville de Marseille fait appel à la générosité des Marseillais pour une collecte de textile destinée aux personnes les plus précaires.

18h51 : alors que plusieurs entreprises connaissent des difficultés économiques avec la crise sanitaire, à Bourges (Cher), Talbot Création a embauché ces dernières semaines. Le leader français du tablier professionnel s'est reconverti dans la fabrication de masques.

18h41 : "Il faut faire attention quand on se promène. Il faut faire attention à la nature, aux animaux, aux plantes, qui ont aussi colonisé certains sentiers" pendant le confinement, rappelle sur franceinfo Didier Réault, président du parc national des Calanques (Bouches-du-Rhône) qui va rouvrir ce mardi.

18h26 : en Italie, un célèbre médecin et urgentiste a assuré que le nouveau coronavirus avait disparu du mays et qu'il était temps d'arrêter de "terroriser" inutilement les Italiens, provoquant une levée de boucliers des autorités et d'autres spécialistes. Le virus n'est pas devenu moins pathogène, a réagi l'OMS.

18h23 : le Royaume-Uni a enregistré ce lundi son plus faible bilan quotidien avec 111 décès selon le ministre de la Santé.

18h18 : le maire de Saint-Georges-lès-Baillargeaux, dans la Vienne, a décidé de fermer une des classes de l'école primaire Marcel-Jolliet après qu'un cas de Covid-19 a été détecté. A Vouillé, c'est le groupe scolaire privé La Chaume qui est fermé en attendant les résultats de tests.

17h44 : le plus fort de la crise sanitaire est passé mais la solidarité envers le personnel hospitalier est toujours d'actualité en Isère. A Saint-Pierre-de-Chartreuse, un gestionnaire de résidences secondaires a proposé aux propriétaires de louer gratuitement leur appartement au personnel du CHU de Grenoble et de l'hôpital de Chambéry. Quasiment tous ont accepté.

Vue d'un gîte loué gratuitement au personnel hospitalier du CHU de Grenoble, à Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère).
Vue d'un gîte loué gratuitement au personnel hospitalier du CHU de Grenoble, à Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère). © Radio France - Luc Chemla

17h32 : à partir du 2 juin, l'offre de transports en commun en Île-de-France sera "presque équivalente" à celle d'avant le confinement. Voici vos prévisions de trafic pour demain :

  • métro : fréquence de 90% en moyenne
  • tramway : 100%, un peu moins sur le T4 et le T11.
  • bus : 80%, et 100% pour le réseau Optile.
  • RER : 100% sur les lignes A et B (sauf partie nord de la ligne B). Neuf trains sur 10 aux heures de pointe pour les lignes C, D, E et les trains de banlieue, 55% à 80% en dehors des heures de pointe.

16h51 : la reprise des visites de proches pourra se faire à "plus de deux personnes à la fois", lorsqu'elle se déroulera à l'extérieur, et à deux personnes maximum dans une chambre, a précisé le ministère dans un communiqué. Les visites ne se feront plus sous la surveillance d'un membre du personnel de l'établissement.

16h50 : les directeurs des maisons de retraite vont pouvoir mettre en place, à partir de vendredi, "une reprise des visites des proches" quand "la situation sanitaire le permet", avec notamment la possibilité de faire venir des mineurs, annonce lundi le ministère de la Santé. Cette mesure était très attendue par les familles et certains professionnels.

16h36 : le ministre de la Santé Olivier Véran annonce un "assouplissement supplémentaire" du confinement dans les Ehpad à partir de vendredi.

16h33 : à la veille de la réouverture des bars et restaurants, à l'Atelier, bar emblématique du plateau de Millevaches en Creuse, les gérants sont optimistes. "On ne sait pas du tout comment ça va se passer, comment les gens vont réagir, mais je ne doute pas qu'ils auront envie de revenir boire un café le matin ou une bière à l'apéro", s'enthousiasme une salariée.

16h10 : En raison des règles de distanciation, la région Île-de-France et les opérateurs de transport demandent toujours aux entreprises et aux Franciliens de limiter au maximum les déplacements, et de maintenir massivement le télétravail. Une attestation est toujours nécessaire pour prendre les transports aux heures de pointe.

16h04 : à Arcachon, à la veille de la réouverture des bars et restaurants, l'heure est au nettoyage et aux derniers préparatifs. Si la plupart des établissements rouvriront leurs portes demain, d'autres se laissent un peu plus de temps pour la reprise.

15h56 : ce jour-là, un autre joueur de Ligue 1, Loïs Diony, également originaire de Mont-de-Marsan et joueur de l'AS Saint-Etienne, était présent au match. 

15h51 : on vous le disait ce matin, le footballeur professionnel de Montpellier et originaire des Landes Gaëtan Laborde, a du s'excuser après avoir participé à un match clandestin à Mont-de-Marsan, le samedi de l'Ascension. Plus d'une quarantaine de personnes étaient présentes. "Je reste bien conscient que je n'ai pas donné l'exemple. J’assume l’entière responsabilité de mes actes. Je vous présentes mes plus plates excuses", a-t-il dit.

15h30 : Emirates, la plus grosse compagnie aérienne du Moyen-Orient, pourrait mettre quatre pour retrouver une situation normale, a déclaré son PDG, au lendemain de l'annonce de suppressions d'emplois en raison de la crise sanitaire.

15h25 : de nombreuses entreprises doivent reprendre le travail dans des conditions adaptées à la situation sanitaire. L'agence immobilière Guy Hoquet, à Toulouse, a complètement adapté ses locaux aux gestes barrière.

Patrice de Nardi, directeur de l'agence Guy Hoquet avenue de Muret à Toulouse.
Patrice de Nardi, directeur de l'agence Guy Hoquet avenue de Muret à Toulouse. © Radio France - Alexandre Berthaud
Les relations de travail se font à travers une vitre.
Les relations de travail se font à travers une vitre. © Radio France - Alexandre Berthaud

15h21 : dans de nombreuses villes, les réparateurs de vélo sont pris d'assaut, à la faveur du déconfinement et de l'opération "coup de pouce" du gouvernement. C'est le cas à Reims, ou l'atelier de réparation de l'association Véloxygène déborde littéralement de vélos.

5h18 : alors que les restaurants, cafés et bars rouvrent demain, les patrons de discothèque n'ont aucune date de réouverture en ligne de mire. Dans le Calvados et l'Orne, les propriétaires s'inquiètent pour leur établissement, tout en reconnaissant qu'il y est difficile d'appliquer la distanciation.

15h09 : pour Yves Veyrier, le secrétaire général de Force ouvrière, '"il y a tout lieu de craindre" des baisses des salaires dans les entreprises, car la crise sanitaire, risque de servir de "prétexte" à certains employeurs. Des baisses du nombre de jours de RTT, la suppression du 13e mois ou des indemnités de transports sont aussi à redouter, a-t-il précisé sur RTL.

15h06 : en Cisjordanie, occupée par Israël, le nombre de familles pauvres pourrait doubler cette année en raison des conséquences économiques de la pandémie, alerte la Banque mondiale.

15h04 : les conséquences économiques du confinement en Outre-mer "se feront probablement sentir pendant les dix prochaines années", alerte l'Association des CCI d'Outre-mer, qui évalue à "60.000" le nombre d'emplois menacés dans ces territoires.

14h52 : "Il y a chaque jour néanmoins, cinq nouveaux clusters. On a plus de 100 clusters qui ont été déclarés depuis le 11 mai, donc on voit quand même que le virus est toujours présent", a prévenu l'expert.

14h50 : l'épidémie ralentit, mais les experts multiplient les appels à la prudence. "Revivre comme avant l'épidémie? Non, pas encore", a affirmé sur BFMTV Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur et membre du Conseil scientifique consulté par l'exécutif sur les questions relatives au Covid. "Je ne parlerai pas d'extinction car le virus va rester, mais une baisse significative (de sa propagation) est en cours", a-t-il dit.

"Il y a chaque jour néanmoins, cinq nouveaux clusters (...) on a plus de 100 clusters qui ont été déclarés depuis le 11 mai, donc on voit quand même que le virus est toujours présent", a prévenu l'expert.

14h49 : "On peut rouvrir mais économiquement ce ne sera pas rentable, on le sait très bien", tempère Didier Chenet, président du Groupement national des indépendants hôtellerie, restauration et traiteurs. Selon une enquête menée par le GNI, environ 17% des restaurateurs ont affirmé ne pas être en mesure de rouvrir. Certains établissements vont attendre septembre.

14h47 : à la veille de la réouverture des restaurants, "C'est l'optimisme qui règne aujourd'hui", assure Hervé Becam, vice-président confédéral de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie à l'AFP. "Les standards ont commencé a clignoter, les réservations sont en train de se faire".

14h42 : pour permettre aux restaurateurs de se relancer, la ville de Bourgoin-Jallieu va, elle aussi, augmenter les espaces dédiés aux terrasses et rendre une rue piétonne tous les soirs.

14h40 : au centre pénitentiaire d'Avignon-Le Pontet, une nouvelle campagne de dépistage débute demain. 80 détenus vont être testés après la découverte d’un nouveau cas positif. Au total, quatre personnes ont été recensées en quelques jours. Pour Force ouvrière, la prison est devenue un cluster. Le syndicat demande un dépistage plus massif.

14h35 : si vous voulez savoir comment évolue l'épidémie en Normandie, rendez-vous dans cet article. 

14h30 : comment évolue l'épidémie de coronavirus à la veille de la phase 2 dans les Hauts-de-France ? La réponse dans cet article. 

14h15 : la frontière avec l'Andorre a rouvert ce matin. Pour ce lundi de Pentecôte, les Français sont très nombreux à vouloir s'y rendre pour acheter alcool et cigarettes à bas prix, et les ralentissements sont importants sur la route, notamment au Pas de la Caze.

14h03 : Retrouvez l'actualité de la matinée dans cet article.

14h00 : Bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons suivre ensemble l'actualité liée au coronavirus et au déconfinement ce lundi après-midi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu