Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le point sur la situation ce lundi

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

À ce jour, 860 personnes sont décédées en France à l'hôpital en raison d'une contamination au coronavirus et 8.675 sont hospitalisées, a annoncé lundi soir Olivier Véran, ministre de la Santé.

Les personnels d'un laboratoire de Neuilly-sur-Seine testent des patients qui restent dans leur voiture.
Les personnels d'un laboratoire de Neuilly-sur-Seine testent des patients qui restent dans leur voiture. © Maxppp - Luc Nobout

Selon le dernier bilan officiel de l'épidémie de coronavirus ce lundi soir, on compte 860 décès en France, 8.675 personnes sont hospitalisées dont 2.082 en réanimation. Le Parlement a adopté définitivement dimanche soir, par un ultime vote de l'Assemblée, le projet de loi permettant l'instauration d'un "état d'urgence sanitaire." Le Conseil d'État a annoncé dans un communiqué ce dimanche soir rejeter la demande de confinement total demandé par des syndicats de médecins. Le conseil scientifique doit se prononcer mardi sur la poursuite du confinement, qualifiée de "probable" par le gouvernement 

Cliquez ici pour actualiser cette page

L'essentiel

Le direct

20h53 : C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi.

20h50 : Édouard Philippe a annoncé ce lundi soir dans le 20H de TF1 que le confinement "peut durer encore quelques semaines" pour lutter contre le coronavirus. Le Premier ministre a aussi révélé qu'il signerait un décret dès ce lundi soir pour durcir plusieurs mesures de confinement, et ces mesures seront applicables dès ce mardi. France Bleu vous explique.

19h36 : Situation dramatique à l'Ehpad "Le Couarôge" à Cornimont dans les Vosges. Alors que plusieurs cas de coronavirus ont été constatés au début du mois, l'établissement connaît une vague de mortalité. 20 décès "en lien possible avec le Covid-19" malgré l'engagement des équipes.

19h08 : 186 nouveaux décès en 24 heures en France, ce qui porte le bilan à 860 morts depuis le début de l'épidémie. Plus de 2.000 patients sont en réanimation, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran ce lundi soir. Ces bilans traduisent une augmentation de 1.435 patients supplémentaires en réanimation en 24 heures, a précisé le ministre sur un total de 8.675 patients hospitalisés.

19h00 : À Billom, le coronavirus était au bureau de vote. Un des assesseurs lors du premier tour des municipales souffre du Covid-19. Cette femme est hospitalisée depuis mercredi dernier au CHU de Clermont-Ferrand.

18h58 : Alors que le gouvernement affirme avoir trouvé un accord avec les acteurs du BTP, de nombreux artisans suspendent leurs chantiers pour préserver leurs salariés de l'épidémie de coronavirus. Reportage de France Bleu Maine.

18h50 : Quelle es la durée de vie du virus selon le support ? Réponse en infographie: 

Covid-19 : la durée de vie du virus selon le support où il se trouve
Covid-19 : la durée de vie du virus selon le support où il se trouve © Visactu -

18h47 : En cette période de confinement, le sport à la maison devient essentiel. Les habitués des salles sont en manque, les novices ressentent le soudain besoin de se défouler et s'entretenir.

18h37 : Plus de 350.000 cas de nouveau coronavirus ont été recensés dans le monde depuis le début de la pandémie, selon un comptage AFP réalisé à partir de sources officielles lundi vers 17 heures.

18h21 : Depuis le premier jour du confinement, Gautier Capuçon le virtuose de Savoie communie tous les jours avec les Français confinés grâce à Bach et à son violoncelle. Un rituel quotidien devenu essentiel. Son interview à lire ici.

18h17 : Ils sont mobilisés depuis plusieurs semaines, 24 heures sur 24. France Télévisions, avec le soutien de Radio France, propose mardi 24 mars en direct sur France 2 une grande soirée destinée à soutenir les hôpitaux et l’ensemble des personnels soignants.

18h14 : Logement minuscule, budget serré, absence de matériel informatique... Pour certains habitants des quartiers populaires, le confinement est un calvaire. Reportage de France Bleu Drôme-Ardèche

18h11 : Les Sapeurs pompiers de France organisent un concours original sur leur compte Twitter. Vendredi, ils ont appelé les enfants à dessiner un pompier et à envoyer le dessin. C'est celui qui rassemblera le plus de "J'aime" qui sera désigné gagnant et recevra une peluche à la fin du confinement.

18h06 : Sur l'air de sa chanson "Il changeait la vie", Jean-Jacques Goldman remercie les soignants et tous ceux qui travaillent malgré l'épidémie de Coronavirus en France.

18h04 : La récession mondiale consécutive à la pandémie du coronavirus pourrait être pire que celle qui a suivi la crise financière de 2008, a mis en garde lundi la directrice générale du FMI Kristalina Georgieva au cours d'une téléconférence avec le G20.

17h40 : Plus de 60.000 Français ont déjà été rapatriés sur les 130.000 bloqués à l'étranger, déclare le Ministère de l'Intérieur.

17h35 : L'OMS condamne l'usage de médicaments sans preuve de leur efficacité.

17h34 : Les présidents français Emmanuel Macron et chinois Xi Jinping se sont accordés lundi, au cours d'une conversation téléphonique, pour souhaiter un sommet extraordinaire du G20 sur les aspects sanitaire et économique de la crise du coronavirus, a indiqué l'Elysée.

16h49 : Confrontée à une grogne des syndicats, La Poste a indiqué ce lundi qu'elle allait se recentrer sur des "missions essentielles" en assurant moins de services et réduisant ses tournées, pour moins exposer ses employés pendant la crise du coronavirus. La distribution du courrier, des colis et des petites marchandises est maintenue, à un rythme dépendant des effectifs disponibles.

16h39 : Les maisons du luxe françaises Saint Laurent et Balenciaga et italienne Gucci vont se lancer dans la fabrication de masques pour combler la pénurie face à la propagation de la pandémie de coronavirus, a annoncé le groupe Kering.

16h20 : un Airbus A330 s'est posé à Toulouse avec 2 millions de masques, indique France Bleu Occitanie. Airbus les a commandés p our les offrir aux personnels soignants.

16h17 : les patients qui ont été transférés d'Ajaccio à Marseille par l'armée ce matin ont été répartis dans quatre services de réanimation et, pour les moins atteints d'entre eux, dans une unité de médecine spécialisée dans la prise en charge du COVID-19, indique France Bleu RCFM.

16h13 : pour désengorger les prisons, le ministère de la Justice va autoriser la libération d'environ 5.000 détenus en fin de peine, a appris franceinfo. Les détenus concernés sont en fin de peine, incarcérés pour des délits mineurs et qui ont eu un bon comportement lors de leur incarcération.

16h09 : l'épidémie pourrait causer 800 millions d'euros de pertes  pour le tourisme en Savoie et Haute-Savoie, a calculé l'observatoire Savoie Mont Blanc, alors que les stations de ski ont du fermer il y a une semaine. 

16h06 : dessiner et coller des cœurs aux fenêtres des maisons pour montrer son soutien aux soignants, c'est l'idée de Danielle, une habitante de Chabris, dans l'Indre. 

16h01 : Claude, un habitant de Pontarlier dont la femme est placée ne réanimation, s'est confié à France Bleu Besançon ce lundi matin. "C'est affreux", confie-t-il, "les nouvelles ne sont pas très bonnes" et "être loin d'elle, ça me manque." Claude veut "lancer un cri très très fort" à tous les Français : "Faites attention, évitez de sortir, car c'est très dur."

15h57 : Emmanuel Macron a répété lundi, devant les représentants des cultes, son opposition à un "confinement total". Il a cependant jugé nécessaire un contrôle plus strict des mesures actuelles, alors qu'un nouvel avis du Conseil scientifique est attendu mardi sur un prolongement probable du confinement.

15h53 : Dans le Grand Est, l'armée se mobilise pour soulager les services de santé surchargés. A Mulhouse, l'hôpital militaire de campagne devrait être opérationnel ce mardi. A Metz, l'hôpital Legouest libère 60 lits. Les militaires de la région s'attendent à un combat "de longue durée". "Ne pas tenir n'est pas une option, nous tiendrons", explique un représentant de l'armée.

15h47 : l'édition 2020 de la Fête de la Bretagne, qui rassemble chaque année une multitude d’événements festifs et culturels dans la région, est annulée, a annoncé le vice-président de la région Bretagne. 

15h45 : Restez chez vous ! Pour mieux faire passer le message, le personnel soignant des urgences de Lens passe ce message sur la musique de Soprano "À nos héros du quotidien".

15h41 : un brin de mignonnerie dans ce contexte, ça ne fait jamais de mal. Les Sapeurs pompiers de France organisent un concours original sur leur compte Twitter. Vendredi, ils ont appelé les enfants à dessiner un pompier et à envoyer le dessin. C'est celui qui rassemblera le plus de "J'aime" qui sera désigné gagnant et recevra une peluche à la fin du confinement. Toutes les infos pour participer dans cet article. 

15h36 : Le Puy du fou va donner 500 000 masques pour les hôpitaux français. le parc les a fait venri de Chine. les masques Ils sont actuellement à l'aéroport de Shangai et attendent un avion qui devrait les acheminer "dans les prochaines heures" en France.

15h29 : on vous le disait un peu plus tôt, en Alsace et en Île-de-France notamment, de plus en plus de soignants sont touchés par le virus. Un médecin généraliste de Couthenans, en Haute-Saône, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Il avait participé au rassemblement évangélique près de Mulhouse en février dernier, à l'origine de nombreuses contaminations.

15h07 : la semaine sainte et le week-end de Pâques pour les chrétiens tombent du 6 au 12 avril, avant le lundi de Pâques le 13. Les fêtes de Pessah, la Pâque juive, sont prévues du 9 (au 8 au soir) au 16 avril et le ramadan doit débuter autour du 24 avril.

15h05 : Emmanuel Macron a prévenu les représentants des différents cultes, réunis par audioconférence, que les fêtes d'avril (Pâques juive et chrétienne, début du ramadan) devront se faire "sans rassemblement". L'Elysée a confirmé à l'AFP que le président leur avait demandé de "se préparer à célébrer ces grandes fêtes dans un cadre différent".

14h55 : après la mutinerie au centre de détention d'Uzerche, en Corrèze, 350 détenus doivent être transférés vers d'autres prisons, soit plus de la moitié. 250 cellules ont été rendues inutilisables, soit saccagés, soit incendiées. 

14h52 : la liste des villes qui instaurent un couvre feu dans le Gard s'allonge. Après Nîmes, Alès et Bagnols-sur-Cèze, les villes de Beaucaire et Saint-Gilles ont décidé de mettre en place un couvre-feu dès ce soir. 

14h45 : un employé du Parlement européen, âgé d'une quarantaine d'années, est mort après avoir contracté le coronavirus. C'est la première personne à être tuée par la pandémie au sein des institutions européennes. Selon une source parlementaire, il s'agit d'un Italien qui travaillait au service informatique.

14h36 : verra-t-on bientôt des coiffeurs, au chômage technique, ramasser des fraises ou des asperges pour aider les agriculteurs qui manquent de bras, ou encore emballer des yaourts dans les usines agroalimentaires  ?C'est en tout cas l'idée saugrenue de Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture. Il l'a partagée ce matin sur France Bleu Paris. 

14h30 : Alors qu’Olivier Véran, l’actuel ministre de la Santé, affirmait il y a quelques jours que la France disposait de 150 millions de masques au début de la crise, Marisol Touraine affirme donc que durant la période 2012-2017, aucune modification de doctrine ni de changement de stocks n’ont été réalisés. A savoir que de nombreux médecins accusent les anciens responsables de la Santé d'avoir très fortement diminué les stocks de masques en 2011-2012. 

14h24 : Marisol Touraine explique : "Les stocks de masques chirurgicaux, qui étaient de 730 millions environ lorsque je suis arrivé aux responsabilités en 2012 étaient de 754-755 millions lorsque je suis partie, notamment parce qu'au moment des attentats de 2015, nous avons eu à augmenter un peu les stocks qui n'ont jamais été en dessous de 720 millions tout au long de cette période", détaille l’ancienne ministre de la Santé, qui évoque une polémique "sans fondement".

14h20 : alors que la polémique sur le manque d e masques ne cesse d'enfler, l'ancienneministre de la Santé Marisol Touriane s'est justifiée sur franceinfo : "Nous avons respecté entre 2012 et 2017 l’ensemble des préconisations" concernant le stock des masques en France, a-t-elle déclaré. 

12h50 : deux terminaux sur quatre sont fermés ce lundi à Orly, et deux terminaux sur neuf sont fermés à Roissy Charles-de-Gaulle, indique France Bleu Paris. Alors que le trafic aérien s'effondre, 80% des salariés des aéroports sont au chômage partiel.

12h47 : 490 personnels qui travaillent dans les hôpitaux publics de la région parisienne sont atteints par le coronavirus, a appris franceinfo. Parmi ces salariés de l'AP-HP,  trois sont actuellement en réanimation. Martin Hirsch, "une part d’entre eux sont des contaminations à l’hôpital, une autre partie ont été contaminés en dehors de l’hôpital".

12h45 : on vous le disait ce matin, la chloroquine va être testée à grande échelle sur des milliers de patients en Europe. L'essai clinique en question va aussi tester trois autres traitements expérimentaux, dans au moins sept pays. L' essai inclura au moins 800 patients français atteints de formes sévères du COVID-19. Cinq hôpitaux français sont pour le moment concernés. On vous explique tout dans cet article. 

12h40 : à Cléon, en Seine-Maritime, un salarié de l'usine Renault est mort du coronavirus, a annoncé la CGT du site dimanche, une information confirmée par la direction ce lundi. L'homme avait 56 ans. L'usine Renault de Cléon, comme celle de Sandouville près du Havre, a été fermée lundi dernie, le 16 mars, en raison de la crise sanitaire .

12h37 : près d'Amiens, les habitants des communes de Camon et Boves ont  laissé des petits mots de soutient à destination des éboueurs sur leurs poubelles. Des éboueurs d'Amiens Métropole ont appelé France Bleu Picardie pour remercier les habitants ce matin. Les éboueurs ocntinuent, eux aussi, de travailler malgré les risque ssanitaires.

12h34 : la maire de Nantes Johanna Rolland est confinée chez elle, car sa fille présente les sympômes du coronavirus. Depuis chez elle, elle continue d'exercer "pleinement ses fonctions" et assure "le pilotage permanent des services de la Ville et de la Métropole".

12h32 : à Mauguio, dans l'Hérault, une maison de retraite compte déjà sept décès liés au virus. L'Ehpad des Aiguerelles est l'un des foyers épidémiques du virus dans le département. Diarrhées, confusion... les soignants tentent d'alerter la population sur les symptômes inhabituels qu'ont développé les malades.

12h30 : la ville de Perpignan est désormais considérée comme un  foyer épidémique. Deux nouveaux centres de consultation spécialisés vont ouvrir très rapidement, et l’hôpital s’apprête à se consacrer exclusivement au traitement des malades les plus graves. Le point dans cet article.

12h23 : "Restez chez vous mais bougez-vous" : aujourd'hui, notre consultant football Jérôme Alonzo vous apprend  à travailler vos triceps. Et pourquoi pas se lancer un petit challenge avant la pause déjeuner ? 

12h16 : on vous le disait un peu plus tôt, on entend davantage le chant des oiseaux en ville depuis le début du confinement. L'arrêt de l'activité humaine a entraîné, de manière générale une chute spectaculaire du bruit. En Île-de-France, on observe "une baisse de 5 à 10 décibels, soit entre 3 et 10 fois moins d'émissions sonores générées par l'activité humaine", confirme la présidente de Bruitparif Fanny Mietlicky sur France Bleu Paris. "C'est notamment lié à la diminution du trafic routier (-80%), des activités nocturnes dans les quartiers animés, et du trafic aérien aussi autour d'Orly et Roissy", précise-t-elle.

12h14 : l'épidémie a fait plus de 15.000 morts dans le monde, selon un nouveau bilan  de l'Agence France presse.

12h12 : dans le Grand est, le nombre des personnes touchées par le coronavirus continue à augmenter : 480 malades sont toujours en réanimation dans la région, où le virus a fait 271 morts.

12h10 : à Paris, les berges situées rive droite et rive gauche de la Seine, les pelouses de l’Esplanade des Invalides, ainsi que le Champ-de-Mars vont rester interdites à la circulation jusqu'à la fin du confinement, a indiqué le préfet de police. 

12h07 : l'ensemble du personnel soignant va bénéficier d'un accès prioritaire dès lundi dans l'essentiel des enseignes de la grande distribution pour s'y ravitailler, a annoncé la fédération du secteur ce lundi."Toutes les enseignes de la grande distribution alimentaire ont décidé d'un commun accord de permettre à l'ensemble du personnel soignant, sur présentation d'un justificatif professionnel, de pouvoir faire leurs achats sans avoir à attendre, ni à l'entrée du magasin, ni aux caisses, à tout moment de la journée", affirme la Fédération du commerce et de la distribution.

12h : les routiers, qui continuent à travailler pour approvisionner notamment les grandes  surfaces, ont bien du mal à trouver des aires de repos ouvertes pour pouvoir se restaurer ou se laver. Une carte qui référence les aires ouvertes a été mise en ligne par l'Etat sur le site de Bison Futé. Toutes les infos dans cet article. 

11h55 : c'est le deuxième médecin mort en  raison du coronavirus dans le Grand est : un médecin généraliste de la commune de L'Hôpital, en Moselle-Est, est mort ce dimanche matin. Le praticien, d'une soixantaine d'années, est décédé à l'hôpital de Saint-Avold où il était pris en charge depuis ce mercredi.

11h48 : l'Espagne passe la barre des 2.000 morts, avec 462 décès de plus en 24 heures. Le nombre d ecas s'élève désormais à 33.089 dans le pays.

11h46 : en Nouvelle-Aquitaine, 87 nouveaux cas et un décès supplémentaire ont été enregistrés ce dimanche. Le détail dans cet article.

11h39 : c'est une conséquence de l'épidémie déchirante pour les familles : les obsèques doivent se tenir en tout petit comité. "On nous a dit que les déplacements n'étaient pas possibles, qu'on ne pourrait pas assister aux obsèques" explique Alexandre, qui habite à Chambéry et vient de perdre sa grand-mère de 87 ans, résidente dans le nord du pays.

11h37 : l'Île de France est désormais la première région la plus touchée par l'épidémie de coronavirus, avec plus de 5.000 cas. Même si le chiffre va encore augmenter dans les prochains jours, les hôpitaux parisiens sont prêts à traiter tous les patients assure le directeur de l'APHP.

11h33 : ça fait maintenant une semaine que les élèves du pays expérimentent l'école à la maison du fait de la fermeture de tous les établissements scolaires. Si le recteur de l'académie de Lyon reconnaît qu'il y a eu "quelques soucis lors de la mise en place de ces nouveaux services numériques", il considère qu'"on peut sans exagération parler de révolution dans les pratiques pédagogiques". Pour lui, ce rythme est tenable jusqu'au 4 mai, date évoquée par le ministre de l'éducation ce week-end pour une réouverture des écoles. 

11h28 : le festival Les Nuits Sonores qui devait se tenir à Lyon du 19 au 24 mai est reporté du 22 au 26 juillet en raison du coronavirus, annoncent les organisateurs.

11h25 : on vous le disait un peu plus tôt, Valérie Pécresse la présdiente de la région Île-de-France, a commandé 20 millions de masques pour sa région . "Cinq millions de masques arriveront en milieu de semaine", assure-t-elle. Ses annonces sont résumées ici. 

11h09 : pour occuper les enfants pendant le confinement, les pompiers lancent le concours "Dessine-nous un pompier", annoncent-ils sur leur compte Twitter. A gagner, une visite la caserne, une fois le confinement terminé.

11h04 : le monde du sport est, lui aussi, très touché par les conséquences économiques de  l'émidémie. La Fédération française de rugby débloque 35 millions d'euros pour aider les clubs.

10h57 : un gynécologue de Mulhouse est décédé après avoir contracté le coronavirus, indique France Bleu Alsace.  De plus en plus de soignants sont touchés par le virus dans la région.

10h52 : plus d'un milliard de personnes dans plus de 50 pays ou territoires sont appelées lundi par leurs autorités à rester confinées chez elles pour lutter contre la propagation fulgurante du Covid-19, selon une base de données tenue par l'AFP.

10h34 : on vous le disait un peu plus tôt ce matin, les JO de Tokyo qui doivent avoir lieu cet été sont de plus en plus menacés. Le Japon a reconnu ce lundi pour la première fois que reporter les JO "pourrait devenir inévitable" si la pandémie de coronavirus rendait impossible d'organiser les Jeux dans des conditions sûres cet été. On fait le point dans cet article. 

10h18 : restriction des libertés, mesures économiques,  arrêts maladies, congés payés... Que contient le projet de loi instaurant un "état d'urgence sanitaire" adopté par le Parlement ? On vous détaille les mesures dans cet article.

10h15 : "A un moment, le capital privé ne peut plus faire face à l'arrêt de l'économie. Si je prends Air France, elle n'a plus de chiffre d'affaires ou quasiment plus. Donc, elle va épuiser sa trésorerie en quelques mois et il est légitime que l'Etat français, qui est actionnaire, vienne à son secours. Il faudra que l'Etat soit là, si besoin, pour venir au secours des entreprises qui seraient dans une situation financière ou de trésorerie difficile", a expliqué Geoffroy Roux de Bézieux.

10h12 : alors que des nationalisations d'entreprises sont évoquées pour aider l'économie à redémarrer une fois que la crise sanitaire sera passée, "il faut ne pas avoir de tabou en la matière", a estimé sur franceinfo le président du medef Geoffroy Roux de Bézieux.

10h03 : face au manque criant de masques, à la maison de retraite du Bugue, en Dordogne, les soignants ont décidé de fabriquer leurs propres masques d'appoint pour être protégés un minimum face aux patients. 

9h56 : François, 38 ans, raconte à France Bleu Loire Océan comment il vit le coronavirus qu'il a contracté, et le confinement qui s'impose à lui, même dans sa maison familiale : "Je vis confiné dans le confinement. Je suis dans la chambre, ma femme enceinte de six mois et mon fils qui fête aujourd'hui ses 4 ans sont dans le salon. Je les évite au maximum, je dois éviter tout contact", raconte-t-il. 

9h51 : avec le confinement, de très nombreux mariages sont annulés. Pour Marie, une habitante de Dieppe, ça tombe particulièrement mal : c'est la deuxième fois qu'elle doit annuler son mariage, raconte France Bleu Normandie. La première fois a été repoussée après un accident et une opération subie par son futur mari... Mais Marie reste philosophe : ""Il y a plus grave dans la vie. Nous sommes tous en bonne santé, c'est le principal. Il faut juste attendre que ça passe, ce n'est que partie remise."

9h47 : le projet de loi d'urgence sanitaire, adopté ce week-end au Parlement, permet aux employeurs d'imposer une semaine de congés payés aux salariés confinés après un accord d'entreprise ou de branche, une mesure critiquée par plusieurs partis d'opposition.
Les entreprises pourront également imposer ou modifier de manière unilatérale les dates de RTT ou de jours du compte-épargne temps, en dérogeant au délai fixé par le Code du travail.

9h44 : le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, se dit favorable à ce que les salariés prennent des congés payés pendant la période de confinement, afin de pouvoir travailler plus une fois l'épidémie terminée. "Pour sauver des vies humaines, pour pouvoir éviter qu'il y ait 20 ou 25% de chômage dans notre pays à la reconstruction après ce temps de guerre, nous devons chacun faire des efforts", a  estimé Gérald Darmanin sur Radio Classique.

9h34 : en Bretagne, faute de pouvoir vendre leur poisson, presque tous les navires de pêche sont à l'arrêt. "On a plusieurs centaines de tonnes de poissons invendus ou détruits sur les derniers jours, même des espèces de haute qualité comme la lotte ou la raie, explique Olivier Le Nézet, président du comité régional des pêches au micro de France Bleu Breizh izel. "Vendredi, on a eu 30 tonnes d'invendus au Guilvinec", se désole-t-il.

9h32 : dans la Drôme et en Ardèche, plusieurs villes ont aussi mis en place des couvres-feu, pour mieux faire respecter le confinement. La liste des villes concernées est dans cet article. 

9h27 : on le sait, les caissières des supermarchés et hypermarchés  sont en première ligne, face à l'afflux de clients et au manque de civisme dans les magasins. L'une de ces caissières témoigne au micro de France Bleu Pays Basque : "Il y a de la fatigue, oui, et surtout de l'inquiétude, du stress", confie Valérie. "Pas lié au confinement mais par rapport au fait qu'il y a beaucoup de monde dans les magasins. En fait, si tout le monde était confiné ça irait mais là on voit beaucoup de monde, des personnes qui viennent en couple, certains avec des enfants, des personnes âgées, il y a des gens qui viennent tous les jours ! Et en fait, c'est pas les consignes, et nous on est en première ligne. Alors on s'inquiète pour nous et nos familles et aussi pour les clients qui viennent raisonnablement".

9h21 : le chef du service des urgences de l'hôpital Georges Pompidou a également fait un point sur l'afflux de malades ce week-end dans son établissement : "Ce week-end à l'hôpital Pompidou, comme dans d'autres hôpitaux, nous avons vu beaucoup de malades arriver très fatigués, avec des difficultés respiratoires, après avoir passé plusieurs jours chez eux. Une proportion importante de ces malades doit être hospitalisée. Habituellement dans un service d'urgences, on hospitalise 15 % des patients (qui se présentent), alors que là on est plutôt à 60% d'entre eux", a-t-il indiqué.

9h19 : alors qu'un premier personnel soignant est mort du coronavirus la semaine dernière, Philippe Juvin, le chef du service des urgences de l'hôpital Georges Pompidou à Paris, indique sur France Inter que "quelques centaines de soignants sont positifs" au coronavirus en Ile-de-France. Il ajoute que la majorité de ces soignants ont des "symptômes de faible importance".

9h16 : la Bourse de Francfort ouvre également en forte baisse, de 4,40%. La bourse de Londres, elle, chute de 4,67% à l'ouverture. 

9h07 : la Bourse de Paris ouvre en forte baisse, de 4,4%, à 3.869,01 points.

9h04 : la Corse souhaite, elle aussi, participer à la phase de tests étendus pour mesurer les effets de la chloroquine, qui s'est révélée efficace pour traiter plusieurs patients à  Marseille. L’université de Corse et un collectif de chercheurs sont prêts à se mobiliser, indique France Bleu RCFM. 

9h : plusieurs centaines de médecins hospitaliers signent une lettre adressée directement au Président de la République Emmanuel Macron. Ils lui demandent de faire respecter strictement le confinement, pour éviter "des milliers de morts". Ils exigent des Français du civisme et de la discipline : "Nous aider, c'est respecter strictement le confinement", disent-ils. On vous parle de leur tribune dans cet article. 

8h55 : stress, anxiété, "pétage de plombs" avec son conjoint ou ses enfants, exposition plus grande aux violences conjugales... quels sont les risques psychologiques du confinement ? Des chercheurs se sont penchés sur la questions, on vous résume leurs réponses  dans cet article.

8h44 : le traitement à base de Chloroquine, expérimenté avec succès à Marseille, va être testé sur les patients de plusieurs pays d'Europe, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran hier. 3.200 patients sont concernés. Les précisions dans cet article. 

8h22 : on vous le disait tout à l'heure, les TGV et Intercités seront désormais gratuits pour les soignants qui doivent se déplacer pour renforcer des équipes loin de chez eux, notamment à Paris. Les soignants pourront accéder aux trains "sur présentation de leur professionnelle" ou avec une "attestation de leur employeur donnant droit de se déplacer". Tous les détails dans cet article. 

8h17 : le CHU d'Amiens lance un appel aux dons de matériel médical. L'hôpital recherche en particulier deux types de masques : le masque chirurgical et le masque FFP2. Les précisions dans cet article.

8h13 : une importante mutinerie a eu lieu hier soir et cette nuit au centre de détention d'Uzerche, en Corrèze. Selon France Bleu Limousin, des détenus n'ont pas regagné leur cellule, et certains sont montés sur l'un des toits de l'établissement.

8h10 : à Mulhouse, un couvre-feu est instauré depuis  ce dimanche soir. Il est interdit de quitter son domicile entre 21h et 6h du matin, pour limiter la propagation du coronavirus. Les précisions dans cet article. 

7h55 : la présidente de la région Île-de-France valérie Pécresse indique, ce matin sur franceinfo, qu'elle a commandé 20 millions de masques pour la région. "Cinq millions arriveront en milieu de semaine", a-t-elle annoncé. "La région Île-de-France s’apprête à vivre une semaine difficile", a-t-elle prévenu.

7h51 : vous devez aller faire des courses ? faut-il prévoir des gants, prendre ses propres sacs, éviter de toucher les emballages en rayon ? Dans cet article, on vous explique toutes les précautions à prendre pour faire vos achats en limitant les risques de contamination.

7h41 : quand les policiers chantent, dansent ou jouent de la guitare pour remonter le moral des habitants confinés... petit florilège en vidéos dans cet article, qui va forcément vous faire sourire.

7h32 : c'est l'un des effets positifs de la crise que nous traversons : si vous habitez en ville, vous n'avez jamais aussi bien entendu le chant des oiseaux le matin. Avec la circulation à l'arrêt, le bruit ambiant a en effet chuté.En Île-de-France, la pollution sonore a chuté de près de 80% selon Bruitparif, nous apprend France Bleu Paris.

7h28 : après quatre jours d'arrêt, Airbus prévoit une reprise partielle de sa production en France et en Espagne ce lundi. Des contrôles de santé et de sécurité liés à la propagation du coronavirus ont été notamment réalisés sur les sites. Les précisions dans cet article. 

7h26 : l'aéroport d'Orly pourrait être fermé à la fin du mois, et l'activité aéroportuaire parisienne regroupée à Charles-de-Gaulle en raison de l'effondrement du trafic aérien lié à la propagation du coronavirus, a déclaré dimanche sur LCI le secrétaire d'Etat aux Transports. Le Terminal 2 de l'aéroport d'Orly est déjà fermé depuis mercredi.

7h23 : le conseil scientifique doit se prononcer ce lundi sur une éventuelle prolongation du confinement. Le gouvernement prendra alors sa décision, mais un allongement paraît déjà "probable", a déclaré sa porte-parole Sibeth Ndiaye dimanche sur LCI.

7h20 : les TGV et Intercités seront gratuits pour les personnels médicaux et paramédicaux-- médecins, infirmiers et aide-soignants-- qui répondent aux appels de solidarité pour venir renforcer les hôpitaux afin de lutter contre le'épidémie, annonce la SNCF. 

7h16 : évacués de Corse par un porte-hélicoptère de l'armée,12 malades sont en train d'être transférés vers des hôpitaux marseillais ce lundi matin. "La traversée s'est passée normalement" entre Ajaccio et Marseille, a précisé un porte-parole de la préfecture maritime. "La première rotation pour transporter les patients vers les hôpitaux marseillais est en cours", a-t-il ajouté. Six malades sont en réanimation, et six autres sous oxygène.

7h15 : le monde peut toujours compter sur le Japon pour accueillir les Jeux cet été, a déclaré Shinzo Abe devant le Parlement japonais, mais "si cela devenait difficile, en tenant compte en priorité des athlètes", la décision d'un report "pourrait devenir inévitable".

7h13 : le Premier ministre japonais Shinzo Abe a admis qu'un report des JO de Tokyo  "pourrait devenir inévitable" face à la pandémie. Jusqu'ici le gouvernement japonais était inflexible sur la tenue des JO cet été. 

7h03 : Le Comité international olympique envisage plusieurs scénarios concernant les Jeux olympiques de Tokyo-2020 en pleine pandémie de coronavirus dont un report de l'événement, a-t-on appris dimanche de source proche du CIO. Le CIO fait face depuis quelques jours à de fortes pressions, de la part de fédérations et de sportifs inquiets du risque sanitaire. Le Comité se donne quatre semaines pour décider.

6h56 : La RATP et Ile-de-France Mobilités ont décidé de mettre en place, dès lundi, 20 lignes de bus "pour faciliter le déplacement du personnel hospitalier entre grands pôles de transports et grands pôles hospitaliers", rapporte France Bleu Paris. Ce service a été "construit et élaboré avec l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris". 

6h51 : À Marseille, les équipes du professeur Didier Raoult ont décidé, ce dimanche, d'utiliser la chloroquine pour traiter tous les malades du Covid-19 qui se présenteront à l'Institut Hospitalo-universitaire Marseille infection de La Timone.

6h45 : Avec la pénurie de masques, les personnels soignants sont ces derniers jours victimes de vols. Des véhicules ont été fracturés et des soignants ont été cambriolés. À Aurillac, une infirmière a même été agressée lors de ses visites à domicile.

6h32 : Qui a dit que les coloriages, c'était que pour les enfants ? De nombreux artistes, clubs sportifs, marques proposent des dessins à imprimer chez soi et à colorier pour passer le temps.

6h21 : Le ministère de l'Intérieur rapporte un total de 91.824 infractions pour non-respect du confinement, depuis la mise en place de cette mesure mardi à midi.

6h15 : Un retour des élèves en classe le 4 mai est le "scénario privilégié" mais reste "tributaire de l'évolution de l'épidémie" en France, a indiqué dimanche le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer. "Ce n'est pas une annonce car tout sera conditionné à l'évolution du coronavirus et nous appliquons ce que nous dit le ministère de la Santé", a précisé l'entourage du ministre auprès de l'AFP.

6h09 : Le Conseil d'État a annoncé dans un communiqué ce dimanche soir rejeter la demande de confinement total demandé par des syndicats de médecins. La plus haute juridiction administrative "enjoint néanmoins au gouvernement de préciser la portée ou de réexaminer certaines dérogations au confinement aujourd'hui en vigueur".

6h07 : Le Parlement a adopté définitivement dimanche soir, par un ultime vote de l'Assemblée, le projet de loi permettant l'instauration d'un "état d'urgence sanitaire" de deux mois face à l'épidémie du coronavirus. Les députés ont voté à main levée, représentant chacun des membres de leur groupe selon les règles rappelées par le titulaire du perchoir Richard Ferrand, dans un hémicycle quasi vide pour raison sanitaire.

6h04 : Le Coronavirus a fait 112 nouveaux décès ces dernières 24 heures en France, annonce le directeur général de la Santé Jérôme Salomon ce dimanche soir. Au total, l'épidémie a touché 16.018 personnes (c'est 1.559 de plus qu'hier). Ce dimanche à 14 heures, 7.240 cas de COVID-19 sont actuellement hospitalisés d’après les données remontées quotidiennement des hôpitaux, dont 1 746 en réanimation.

6h00 : Bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons à nouveau suivre ensemble les informations liées au coronavirus toute cette journée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu