Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le point sur la situation ce lundi (2/2)

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Avec 46 patients de moins en réanimation à l'échelle nationale ce lundi, la pression sur ces services poursuit sa baisse. L'épidémie ralentit en France, confirment plusieurs spécialistes. Les consultations du gouvernement pour un "Ségur de la santé" ont débuté ce lundi.

(photo d'illustration)
(photo d'illustration) © Radio France - Jérôme Ostermann

Le nombre de malades en France touchés gravement par le coronavirus et hospitalisés en réanimation a continué à diminuer lundi, avec 1.609 patients recensés, soit 46 de moins en 24 heures, selon la direction générale de la santé. L'épidémie ralentit en France. "Les indicateurs sont plutôt très favorables", a relevé la directrice générale de Santé publique France, Geneviève Chêne, sur France 2.

Le gouvernement prépare les prochaines étapes du déconfinement avec des annonces attendues cette semaine sur les grandes vacances et la réouverture des bars et restaurants, une concertation sur l'hôpital et des aides à des filières comme l'automobile. Ce lundi débutent les consultations du gouvernement pour un "Ségur de la santé". 

Cliquez ici pour actualiser cette page

L'essentiel

Le direct

20h : C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi.

19h25 : La Direction générale de a Santé (DGS) a présenté les nouveaux chiffres de l'épidémie de Coronavirus en France ce lundi soir : 

  • 28.457 morts en France (+90 décès en 24 heures à l'hôpital)
  • 16.798 personnes hospitalisées (-2.217 en une semaine)
  • 1.609 patients en réanimation (-389 en une semaine)

Le bilan dans les Ehpad et autres établissements n'a pas été mis à jour depuis jeudi, reste établi à 10.345 depuis cette date, selon les données mises en ligne sur le site du gouvernement.

Coronavirus : les chiffres clés de l'épidémie et la carte du déconfinement, lundi 25 mai 2020
Coronavirus : les chiffres clés de l'épidémie et la carte du déconfinement, lundi 25 mai 2020 © Visactu -

19h17 : Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a estimé lundi que la période de déconfinement amputera la croissance française d'au moins trois points de PIB cette année, qui s'ajouteront aux six points déjà perdus lors du confinement.

18h58 : Il n’est plus obligatoire de porter un masque dans les rues du centre-ville de Strasbourg, dès ce lundi 25 mai. Le tribunal administratif a suspendu l'arrêté municipal.

Le port du masque était obligatoire dans l'hyper-centre de Strasbourg.
Le port du masque était obligatoire dans l'hyper-centre de Strasbourg. © Maxppp - Franck DELHOMME

18h49 : L'application StopCovid, destinée à tracer les contacts des personnes diagnostiquées positives au coronavirus, a été testée par des militaires à la demande des équipes en charge du projet, a-t-on appris lundi auprès des ministère des Armées.
L'objectif de ces tests de terrain, désormais terminés, était de "vérifier le fonctionnement de l'application StopCovid et de mesurer, en conditions réelles, les résultats de la détection de proximité dans différentes situations", a expliqué le ministère à l'AFP.

18h11 : L'OMS suspend temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine par sécurité. Cette décision fait suite à la publication d'une étude vendredi dans la revue médicale The Lancet jugeant inefficace voire néfaste le recours à la chloroquine ou à ses dérivés comme l'hydroxychloroquine contre le Covid-19.

(photo d'illustration)
(photo d'illustration) © Maxppp - Nicolas CREACH

18h07 : L'hôpital de Tours est désormais équipé d'une plate-forme de dépistage Covid-19 haut débit : l'établissement peut analyser 2.400 tests respiratoires chaque jour. C'est 2.000 de plus qu'auparavant.

17h58 : Plusieurs personnes ont été identifiées grâce à leurs téléphones oubliés sur le sable après la fête nocturne illégale organisée plage Pereire à Arcachon (Gironde) le weekend dernier. Ils seront sanctionnés prévient la préfecture.

17h56 : Le ministère espagnol de la Santé a fait état lundi de 50 nouveaux décès imputés au coronavirus entre dimanche et lundi, portant à 26.834 le nombre de morts enregistrées dans le pays depuis le début de l'épidémie. Le bilan quotidien reste ainsi en dessous de la barre des 100 pour le neuvième jour consécutif.

17h47 : Les entreprises assumeront 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin annonce le ministère du Travail. Actuellement, l'Etat prend en charge 100% de ce coût. L'indemnité versée au salarié pendant l'activité partielle reste toutefois inchangée : il percevra 70% de sa rémunération brute (environ 84% du salaire net) et au minimum le Smic net.

17h37 : Conformément aux engagements du gouvernement, la préfecture des Landes commence la distribution de 7.000 masques chirurgicaux aux collectivités en charge des transports en communs. Il s'agit de garantir la sécurité des usagers dans les transports en commun, pour ceux qui n'auraient pas de masques.

17h34 : Emmanuel Macron doit dévoiler mardi un plan de soutien à la filière automobile, très durement touchée par la crise du Coronavirus. Un plan très attendu par les constructeurs, mais aussi par les sous-traitants. Exemple chez Liberty Wheels, fabricant de jantes aluminium basé dans l'Indre.

17h24 : Porter un masque en temps de pandémie peut aussi être l'occasion de diffuser un message. Dans les Ardennes, une couturière fabrique un masque "gilet jaune".

Le masque "gilet jaune" de Claudine, le 25 mai 2020.
Le masque "gilet jaune" de Claudine, le 25 mai 2020.

17h21 : Le retour à la normale sera progressif à partir du 8 juin à l'aéroport de Brest Bretagne.

17h15 : Une vingtaine de cas supplémentaires de Covid-19 ont été recensés dans les Côtes d'Armor ce week-end.

17h08 : L'association Respire a déposé ce lundi un référé liberté auprès du Conseil d'État pour obtenir la réouverture des parcs et des jardins en Île-de-France. Pour l'association, il s'agit d'une mesure sanitaire car la fermeture des espaces favorise les attroupements sur la voie publique.

17h03 : Emmanuel Macron réunira jeudi matin un Conseil de défense à l'Elysée, a appris franceinfo, confirmant une information de BFMTV. L'après-midi, le Premier ministre Edouard Philippe annoncera les derniers arbitrages concernant la nouvelle phase du déconfinement prévue le 2 juin.

16h49 : le président LR d'Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a annoncé ce lundi la distribution de quelque 400.000 masques de taille enfant aux élèves de toutes les écoles primaires de la région dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

16h44 : à Périgueux, un collectif spécialiste des happenings insolites a érigé un mémorial du confinement... en pâtes et en papier toilette sur la place de l'ancien hôtel de ville.

Mémorial du confinement en spaghettis et papier toilette du collectif Admere à Périgueux, le 25 mai 2020.
Mémorial du confinement en spaghettis et papier toilette du collectif Admere à Périgueux, le 25 mai 2020. © Radio France - Valérie Déjean

16h37 : selon franceinfo, la direction du groupe Korian, dont le personnel est appelé à faire grève ce lundi, a annoncé le versement d'une prime de 1.500 euros nets pour tous les salariés, sans distinction, durant la première semaine de juillet. Cette prime est destinée à "saluer le travail de leurs équipes face à l'épidémie".

16h32 : l'épouse et la fille du dessinateur de BD et créateur d'Astérix Albert Uderzo ont décidé d'offrir des planches originales pour une vente aux enchères caritative en soutien au personnel soignant qui lutte contre le coronavirus. Elle se tiendra ce mardi 26 mai à la maison de ventes Artcurial.

16h30 : cinq des 17 employés du centre de transit de veaux de Tollevast dans le Cotentin ont été dépistés positif au Covid-19. 

16h10 : on vous le disait ce matin, le ministre de l'Economie s'est dit favorable à un report de la date des soldes, prévus pour commencer le 24 juin. Ils seront vraisemblablement décalés en juillet, à une date que donnera le gouvernement en "milieu de semaine prochaine", a annoncé Bercy à l'AFP.

16h08 : le Premier ministre a conclu son discours d'introduction en rappelant ses 5 mots-clés : "la reconnaissance pour nos soignants, l'investissement massif, l'agilité retrouvée, l'organisation territoriale, la modernisation par le numérique".

16h06 : "le système de santé français a été remarquable, il a tenu", a ajouté le Premier ministre.

15h53 : La question du temps de travail" à l'hôpital "n'est pas un tabou", dit aussi le Premier ministre. "Le maître mot sera celui du pragmatisme. Je ne préjuge pas ici du résultat des discussions qui se tiendront dans les prochains jours, mais j'ai dit qu'il fallait lever les contraintes de toute nature. Le temps de travail doit être regardé de la même façon", a souligné le chef du gouvernement.

15h47 : Edouard Philippe promet que la hausse des salaires des soignants sera "significative". La "reconnaissance" envers les soignants, "elle est immense dans notre pays, et elle se traduira, le président l'a dit, dans les rémunérations. Sur ce point, je le dis sans ambiguïté, la revalorisation sera significative", a-t-il précisé, jugeant nécessaire "de garder intacte" la "motivation" des professionnels de santé.

15h46 : le Premier ministre Edouard Philippe ouvre le Ségur de la Santé, qui commence ce lundi. Il promet un changement dans le "quotidien" à l'hôpital "dans les tout prochains mois", grâce notamment à des "moyens nouveaux".

15h43 : l'école maternelle des Ors à Romans-sur-Isère, dans la Drôme, est fermée après le dépistage positif d'un membre du personnel. Toutes les familles dont les enfants sont scolarisés ont été alertées.

15h37 : le Samu social de Paris reçoit le "Grand Prix humanitaire"des Fondations de l'Institut de France. Ce prix est accompagné d'une somme de 150.000 euros. Cette année, les récompenses distinguent "ceux qui se sont efforcés de panser les plaies du coronavirus".

15h27 : une entreprise de Dordogne a été réquisitionnée dès le début du confinement pour fabriquer des cartes électroniques destinées aux respirateurs artificiels. Inovelec, basée à Boulazac, est passée de 300 cartes pour respirateurs produites en deux mois à 2.500.

15h25 : la métropole Rouen Normandie a mis en ligne un questionnaire dans lequel les habitants peuvent raconter la manière dont ils ont vécu le confinement et ce que le déconfinement a changé pour eux. Les réponses pourraient guider les politiques de la Métropole dès cet été.

15h22 : le ZooParc de Beauval, dans le Loir-et-Cher, annonce qu'il va rouvrir ses portes au public mardi 2 juin. "Toutes les mesures de protection sanitaire seront prises" et les horaires d'ouverture seront élargis.

15h15 : trois cas de coronavirus sont confirmés par les autorités à l'ENSOA, l'école militaire de Saint-Maixent-l'Ecole, dans les Deux-Sèvres. Un dépistage général des personnes du site débute ce lundi.

15h08 : dans les prisons, les parloirs, qui avaient été interrompus avec le début du confinement, on pu reprendre, avec des règles strictes. A la maison d'arrêt de Sarreguemines, les détenus et les familles jouent parfaitement le jeu, explique la directrice. Reportage dans cet article.

Le port du masque est obligatoire dans les parloirs.
Le port du masque est obligatoire dans les parloirs. © Radio France - Cécile Soulé

15h : Le Ségur de la santé commence dans une demi-heure, entre le gouvernement et les représentants et acteurs du monde médical. On vous résume les grands chantiers et les enjeux de ce rendez-vous dans cet article

14h50 : "Les enquêteurs ont également mis en évidence l'absence d'indication du nombre de lavages possibles, voire une indication différente de celle pour lesquels les tests ont été réalisés", ajoute Bercy.

14h45 : cependant, l'information à destination des consommateurs est encore souvent imparfaite, précise Agnès Pannier-Runacher. La secrétaire d'État estime qu'il y a encore "des progrès à faire pour que les bonnes informations soient apportées aux consommateurs", notamment quant à la présence ou pas de notices d'utilisation des masques, parfois écrites en langue étrangère. Des "avertissements" sous forme de rappels à la loi ont été faits à l'encontre de commerces qui n'avaient pas mis à disposition de leurs clients des notices d'information.

14h40 : L'encadrement des prix des masques est "très majoritairement respecté", indique ce lundi la secrétaire d'État à l'Économie, Agnès Pannier-Runacher. Le prix des masques à usage unique, plafonné à 95 centimes l'unité, est "globalement bien respecté, la majorité des masques étant d'ailleurs vendus à un tarif de l'ordre de 60 centimes, notamment dans la grande distribution", note Bercy.

14h24 : François Hollande a reconnu ce matin une "part de responsabilité dans la situation de l'hôpital" durant la crise du coronavirus. On vous résume ses déclarations dans cet article. 

14h20 : L'épidémie ralentit en France, confirment plusieurs spécialistes. "Les indicateurs sont plutôt très favorables", a relevé la directrice générale de Santé publique France, Geneviève Chêne, sur France 2, soulignant que si "le virus est toujours là, la circulation du virus reste faible."

14h11 : S'agissant de la mortalité, la prochaine actualisation des données aura lieu ce lundi, en raison du pont de l'Ascension. Vendredi, le bilan s'élevait à 28.289 morts en France depuis le 1er mars (un décompte qui n'incluait pas les décès enregistrés depuis jeudi dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux).

Coronavirus : les chiffres clés de l'épidémie et la carte du déconfinement, dimanche 24 mai 2020
Coronavirus : les chiffres clés de l'épidémie et la carte du déconfinement, dimanche 24 mai 2020 © Visactu -

14h09 : La Direction générale de la Santé a communiqué ce dimanche soir les derniers chiffres relatifs à l'épidémie de Coronavirus en France. Actuellement, 1.655 malades sont en réanimation, c'est dix de moins que samedi. La pression sur les services de réanimation poursuit donc sa très lente décrue.

14h03 : Pour retrouver l'essentiel de l'actualité de la matinée liée au coronavirus et au déconfinement, cliquez ici.

14h00 : Bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons suivre ensemble l'actualité liée au coronavirus et au déconfinement ce lundi après-midi et ce lundi soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu