Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : le point sur la situation ce mercredi 2/2

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu

Le nombre de malades en réanimation continue à diminuer lentement. 28.596 personnes sont mortes en France depuis le 1er mars. Ce mercredi, les députés ont donné leur feu vert au déploiement de l'application StopCovid lors d'un vote consultatif.

Une opération de dépistage gratuit à Saint-Denis, ce mercredi.
Une opération de dépistage gratuit à Saint-Denis, ce mercredi. © Maxppp - Thomas Padilla

Le nombre de malades hospitalisés en réanimation continue à diminuer avec 1.501 patients recensés ce mercredi, soit 54 de moins en 24 heures. 28.596 personnes sont mortes en France depuis le 1er mars. L'Assemblée nationale a donné son feu vert au déploiement de l'application StopCovid, qui sera disponible ce week-end. L'hydroxychloroquine n'est plus autorisée en France pour traiter la maladie. D'après l'Insee, le PIB pourrait chuter de 20% au deuxième trimestre. La Commission européenne propose un plan de relance de 750 milliards d'euros.

Cliquez ici pour actualiser cette page

L'essentiel

Le fil de la journée

19h30: C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi.

19h00 : La direction générale de la Santé communique le bilan quotidien.

  • 28.596 décès enregistrés depuis le 1er mars (+ 66 en 24 heures).
  • 1.501 cas graves en réanimation (- 54 en 24 heures).
  • 15.680 personnes hospitalisées (- 584 en 24 heures).

18h55 : l'Assemblée nationale a voté pour le déploiement de l'application StopCovid, et le traçage numérique, à 338 voix contre 215.

18h50 : A Strasbourg, 500 étudiants se rendent au Crous chaque semaine pour bénéficier d'une aide alimentaire depuis le début de la crise sanitaire, un chiffre en progression.

Distribution de denrées alimentaires aux étudiants à Strasbourg le 27 mai 2020.
Distribution de denrées alimentaires aux étudiants à Strasbourg le 27 mai 2020. © Radio France - Lucile Guillotin

18h46 : Dans le Doubs, la Croix Rouge a décidé de lancer un programme de lutte contre le décrochage scolaire après le confinement.

18h32 : A Avignon, les restaurateurs s'inquiètent des conditions de la réouverture des bars, restaurants et hôtels. Manger et cuisiner à distance aura des conséquences financières avec des risque de licenciements selon eux.

18h17 : Restauration, déplacements, spectacles... les points-clés de la deuxième phase du déconfinement à partir du 2 juin présentée par Edouard Philippe ce jeudi.

18h01 : En région parisienne, des enquêtes judiciaires ont été ouvertes à la suite de "deux matchs de football ayant rassemblé plusieurs centaines de personnes" ce samedi 23 mai à Evry et ce mardi 26 mai à Grigny. Des rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits en cette période de crise santiaire.

17h46 : L'épidémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait 27.118 morts en Espagne, soit un de plus que la veille, pour 236.769 cas confirmés de contamination.

17h23 : Saison blanche pour le basket français. La LNB s'est prononcée pour une saison 2019/20 figée, sans attribuer de titre de champion de France, et repartira avec les 18 mêmes clubs en Elite la saison prochaine (sans promition ni relégation).

17h20 : L'intersyndicale a dénoncé "l'absence totale de dialogue social" à l'usine d'assemblage d'utilitaires Renault à Batilly (Meurthe-et-Moselle) et trois syndicats envisagent des procédures judiciaires pour non-respect des consignes sanitaires émises par le groupe et délit d'entrave à l'exercice du droit syndical.

17h18 : Le gouvernement ne baissera pas les dotations des collectivités locales et prendra des mesures pour les soutenir dans le cadre du troisième projet de loi de finances rectificatif (PLFR), a indiqué mercredi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin. Malgré les difficultés économiques provoquées par la crise sanitaire, "il ne faut pas faire les erreurs du passé et baisser les dotations" des collectivités.

17h15 : Les négociations "difficiles" sur le plan de relance de 750 milliards d'euros présenté par l'Union européenne (UE) ne seront "pas conclues" lors du prochain sommet européen en juin, a prévenu la chancelière allemande Angela Merkel.

17h07 : Le Stade toulousain et les joueurs de l'effectif professionnel ont trouvé un accord pour une baisse de salaire "d'un montant maximal de 15%" pour la saison prochaine, a annoncé le club de rugby.

17h01 : En Suisse, le gouvernement a décidé un large assouplissement des mesures prises face à la pandémie, autorisant dès samedi les rassemblements spontanés allant jusqu'à 30 personnes. Et dès le 6 juin, seront possibles toutes les manifestations publiques ou privées allant jusqu'à 300 personnes.

16h53 : Costa Croisières, marque du numéro un mondial du secteur Carnival, a annoncé mercredi prolonger jusqu'au 31 juillet la suspension de ses croisières dans le monde.

16h44 : Aux Etats-Unis, huit Etats profitent de la pandémie de coronavirus pour restreindre l'accès des femmes à l'avortement, ont dénoncé mercredi des expertes de l'ONU. Ces Etats se servent des dispositions exceptionnelles prises pour lutter contre la pandémie - qui permettent de suspendre les procédures médicales jugées non essentielles ou urgentes - pour limiter l'accès à l'interruption volontaire de grossesse, selon le Groupe de travail sur la discrimination envers les femmes et les filles, composé d'expertes indépendantes.

16h23 : A Toulouse, un distributeur de gel hydro alcoolique sans contact a été mis en place dans le métro.

16h11 : Alors que les masques sont obligatoires dans les transports en commun en France pour lutter contre le Covid-19, certains rivalisent d'idées pour les porter. France Bleu fait un tour d'horizon des masques insolites ou dignes d'un accessoire de mode.

16h06 : lundi 1er juin, la principauté d'Andorre va se déconfiner. Les restaurants, hôtels et autres commerces vont rouvrir. La frontière avec la France également. Les Andorrans sont impatients de retrouver leur clientèle française.

16h04 : les vols de la compagnie Ryanair vont reprendre à partir du 1er juillet à l'aéroport de Tours. La compagnie à bas coût va reprendre une partie de ses liaisons.

16h02 : parmi les châteaux de la Loire qui rouvrent progressivement leurs portes, celui de Cheverny annonce sa réouverture dès ce samedi 30 mai, avec de nouveaux horaires et des mesures sanitaires adaptées.

16h : avec leurs masques et en respectant les gestes barrières, une petite centaine de personnes se sont rassemblées ce mercredi à Châteauroux, à l'appel de la CGT. Ils ont notamment dénoncé la façon dont le gouvernement gère la crise du coronavirus.

15h57 : en quoi consiste le plan de 750 milliards d'euros proposé par l'Union européenne ? Quels sont les pays concernés ? Pourquoi cette proposition est inédite dans l'histoire de l'UE ? On vous explique tout dans cet article.

15h54 : vous voulez donner votre avis sur le monde de demain ? Radio France et France Bleu s'associent à la démarche lancée par Arte : "Il est temps" est un questionnaire  qui vous permet de donner votre visions du monde et d'imaginer des solutions pour demain. 

15h49 : pour respecter la distanciation physique, le maire de Luynes, en Indre-et-Loire, a été réélu sous le chapiteau d'un cirque. Une trentaine d'habitants a assisté à ce moment unique dans le vie de la commune. "Les spots de lumière étaient pour l'occasion en bleu-blanc-rouge", explique le maire. "C'était assez unique comme moment".

15h44 : "Nous invitons chacune et chacun à conserver l'application rigoureuse des gestes barrières et à porter un masque dès lors qu'ils ne peuvent pas respecter" ces gestes barrières", a ajouté le ministre de la Santé.

15h43 : L'épidémie de coronavirus est en passe d'être contrôlée, mais n'est pas encore "derrière nous", déclare le ministre de la Santé Olivier Véran à l'Assemblée nationale. "A l'heure à laquelle je vous parle, l'épidémie n'est pas terminée. Les indicateurs et les cartographies montrent que nous sommes sur la voie du contrôle de cette épidémie", a-t-il déclaré devant l'Assemblée nationale. Mais "il y a encore deux Français qui chaque heure sont admis dans les réanimations de nos hôpitaux, l'épidémie n'est donc pas derrière nous", a-t-il ajouté.

15h42 : "L'étude est suspendue, elle n'est pas annulée. On doit respecter le principe de précaution et nous sommes en discussion avec les autorités sanitaires", a indiqué à l'AFP la direction de la communication du CHU d'Angers.

15h40 : Le CHU d'Angers a annoncé la suspension de l'étude lancée début avril sur l'efficacité d'un dérivé de la chloroquine. Cette décision fait suite à l'abandon des prescription de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l'hôpital.

15h35 : les restaurateurs, inquiets, ont manifesté dans plusieurs villes ce matin, où ils ont symboliquement jeté leur tablier au sol. Ils ne savent toujours pas dans quelles conditions ils vont pouvoir rouvrir leurs établissements, alors qu'ils ont besoin d'anticiper. Ils ont notamment manifesté à Perpignan, et à Nantes.

Les restaurateurs des Pyrénées-Orientales jettent leur tablier devant le Castillet à Perpignan.
Les restaurateurs des Pyrénées-Orientales jettent leur tablier devant le Castillet à Perpignan. © Radio France - Frédéric Liénard

15h24 : on vous en parlait ce matin, les producteurs de spectacle ne voient pas comment ils pourraient rouvrir leurs salles dès le 2 juin, alors que leurs spectacles prévus plusieurs mois à l'avance ont tous été annulés. En Lorraine, le producteur Label LN met en garde : le maintien d'une distanciation physique dans les salles de concert ne sera de toute façon  pas viable techniquement ni économiquement.

15h20 : un Mulhousien vient de se voir refuser la location d'un gîte rural en Bretagne pour ses congés d'été. Le propriétaire de cette location de vacances a annulé quand il a appris qu'il venait d'une zone classée rouge.

15h10 : les Parisiens et les habitants des grandes villes vont-ils massivement s'installer à la campagne après le confinement ? Pour Sylvie Le Calvez, la directrice de publication du magazine "Village", "il est beaucoup trop tôt pour le dire." Pour elle, "on verra ça dans un an ou deux. Voir si c'est jouable, si le débit internet est suffisant pour le télé-travail, si on fait une formation pour se réorienter... ou si finalement la situation sociale et économique est difficile, donc on ne franchit pas le pas."

15h08 : un jeune sur six dans le monde se retrouve sans emploi à cause de la crise du coronavirus, indique l'organisation internationale du travail. Les jeunes sont les principales victimes du marasme économique né de la pandémie. Le directeur général de l'OIT, appelle les gouvernements à porter "une attention particulière à cette génération du confinement", pour éviter qu'elle ne soit affectée par la crise sur le long terme.

14h57 : après la décision de la France d'interdire les traitements à l'hydroxychloroquine pour le Covid-19, l'IHU Méditerranée Infection de Marseille, dirigé par le professeur Didier Raoult, a réagi : "Nous continuerons à traiter nos patients avec les traitements que nous estimons les plus adaptés en l'état actuel de la science et des connaissances", affirme l'institut à l'AFP.

14h50 : pour adapter la tenue de ce scrutin particulier, les préfets pourraient, sur demande des maires, décider de la fermeture des bureaux de vote à 20h, plutôt qu'à 18h. Le ministre a aussi évoqué la possibilité d'accroître les procurations, en permettant à un électeur d'avoir le mandat de deux autres personnes.

14h45 : le dépôt des candidatures pour le second tour des élections municipales du 28 juin prochain a été fixé du 29 mai au 2 juin, a annoncé le ministre de l'Intérieur. La campagne officielle débutera "le 15 juin", a indiqué Christophe Castaner.

14h22 : l'Italie et l'Espagne, particulièrement touchés par la pandémie sont les principaux bénéficiaires du plan de relance européen que va proposer la Commission européenne. Sur un total de près de 750 milliards d'euros de subventions et prêts combinés, l'Italie devrait récupérer 172,754 milliards d'euros, et l'Espagne 140,446 milliards d'euros. La France ne toucherait que 38,772 milliards d'euros.

14h16 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour faire face à la crise économique provoquée par la pandémie. La création de ce fonds, ajouté aux autres instruments de relance, est "un tournant européen pour faire face à une crise sans précédent", indique le commissaire aux Affaires économiques Paolo Gentiloni.

14h10 : vous retrouvez l'actualité de ce mercredi matin dans cet article.

14h : Bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons suivre ensemble l'actualité liée au coronavirus et au déconfinement ce mercredi après-midi et ce soir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess