Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

DIRECT - Coronavirus : "Le 11 mai ne marquera pas un retour à la vie normale", rappelle Emmanuel Macron

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu
France

Une première carte provisoire avec un tiers des départements en rouge pour le déconfinement a été dévoilée jeudi soir alors que l'épidémie de coronavirus a fait 24.376 morts en France depuis le 1er mars. En ce vendredi 1er mai, les traditionnels défilés se feront symboliquement depuis chez soi.

Le prix des masques chirurgicaux sera encadré, mais pas celui des masques textile.
Le prix des masques chirurgicaux sera encadré, mais pas celui des masques textile. © AFP - ROBERT MICHAEL/DPA

Une première carte provisoire avec 35 départements en rouge , et quelques erreurs (Haute-Corse, Cher et Lot) en vue du déconfinement a été présentée ce jeudi soir alors que l'épidémie de coronavirus a fait 24.376 morts depuis le 1er mars dont 15.244 dans les hôpitaux et 9.132 dans les établissements sociaux et médico-sociaux. La saison de Ligue 1 et de Ligue 2 est officiellement terminée. En ce vendredi 1er mai, les traditionnels défilés se feront symboliquement sur les balcons et les réseaux sociaux.

Cliquez ici pour actualiser cette page

L'essentiel

Le direct

13h05 : "Il est trop tôt pour vous dire que la crise est finie. On va rentrer dans une étape et on va continuer à avancer", a ajouté Emmanuel Macron. "Le 11 mai sera une étape, il y en aura d'autres", a-t-il insisté.

13h03 : Emmanuel Macron s'est exprimé lors de la traditionnelle cérémonie du muguet à l'Elysée, organisée cette année avec moins de 10 personnes. "Le 11 mai sera une étape importante mais ne sera pas le passage d'un état actuel à la vie normale. Il y aura une reprise qu'il faudra organiser et donc un accompagnement qu'il faudra continuer", a rappelé le chef de l'Etat.

13h : en Indre-et-Loire, les bénévoles de l'ordre de Malte sont scandalisés : ils ont découvert qu'un de leur véhicule avait été vandalisé. Cette ambulance devait servir à partir de lundi à livrer des repas pour les Restos du coeur.

12h55 : le maire de Toulouse dénonce le "relâchement", alors que le confinement n'est pas terminé. Si les comportements se relâchent trop, "le retour de bâton risque d'être cruel", alerte Jean-Luc Moudenc.

12h52 : la compagnie aérienne Ryanair annonce qu'elle va supprimer jusqu'à 3.000 emplois, principalement parmi les pilotes et le personnel navigant, en raison de la paralysie du transport aérien en pleine pandémie.

12h48 : sans l’aide de l’État, le syndicat craint que les salariés de la RATP ne puissent pas s’occuper de tous les espaces, "notamment les stations de métro, du RER, les quais, les couloirs sans oublier les arrêts de bus et de tramway."

12h47 : l’Unsa-RATP demande, dans une lettre au secrétaire d’état chargé des transports Jean-Baptiste Djebbari de l’aide "pour contenir le flux voyageurs et garantir leur sécurité et celle du personnel RATP". 

12h44 : l'Agence du médicament a décidé, hier, de permettre l'usage du plasma pour soigner des patients qui ne font pas partie d'un essai clinique, mais dans les mêmes conditions que l'essai clinique. Sur franceinfo, le directeur des produits sanguins pour l'ANSM salue des données "encourageantes" sur ce traitement.

12h42 : à Paris, le confinement a fait baisser le trafic de 89%, selon une étude du fabricant du GPS Tom Tom.

12h38 : à Toulouse, un tiers des écoles ouvrira le 11 mai, indique le maire de la ville Jean-Luc Moudenc. Il a donné les détails des procédures de réouverture des écoles, crèches et transports de la ville. 

12h36 : "Toutes les semaines, il y a de nouvelles personnes que l'on ne connaissait pas", explique la présidente des Restos du cœur de Gironde. "Il y a des auto-entrepreneurs, des étudiants surtout au début de la crise, ceux qui avaient des jobs précaires, ceux qui ont du mal à fournir un repas le midi pour leurs enfants."

12h32 : "Ce n'est pas le moment de relâcher ses efforts" sur le confinement, rappelle le CHU de Grenoble. Il lance un appel à respecter "strictement" les règles de distanciation sociale pour "préparer au mieux l'après 11 mai".

12h29 : à Montpellier, un ancien audioprothésiste à la retraite a mis en place une cagnotte qui va permettre d'offrir un brin de muguet aux pensionnaires d'une vingtaine d'établissements de la métropole.

12h25 : vous pouvez suivre la situation en Moselle grâce à cet article. 

12h22 : dans la Drôme, les gendarmes constatent un relâchement des conducteurs, que ce soit pour sortir et déroger au ocnfinement ou pour les excès de vitesse. 

12h21 : pour suivre l'actualité en Poitou-Charentes en temps réel, rendez-vous dans cet article. 

12h14 : la ville de Limoges a pris une jolie initiative : cette semaine, tous les enfants inscrits dans les écoles maternelles de la ville ont reçu par courrier un cahier de coloriage.

12h11 : les pharmaciens ne sont pas du tout d'accord avec la décision du gouvernement de faire vendre des masques dans les grandes surfaces pour les rendre accessibles à tous. Le Conseil de l'Ordre des pharmacies en Occitanie dénonce même "un scandale".

12h04 : L'Espagne a enregistré 281 morts du coroanvirus ces dernières 24 heures, portant le bilan total à 24.824 morts. Un bilan quotidien qui confirme le ralentissement de la pandémie dans le pays.

11h58 : partout sur le littoral, les amateurs de sports nautiques  réclament la réouverture des plages avant début juin. C'est notamment le cas à Saint-Brévin, en Loire-Atlantique.

11h53 : à Rouen, une association a mis en place une plateforme pour aider les parents d’enfants victimes de handicap : ils peuvent s'inscrire afin qu'un bénévole viennent les aider et leur accorder un moment de répit. 

11h50 : si vous habitez dans une ville de la région Paca, comment savoir jusqu'où vous pourrez aller avec le périmtère des 100 kilomètres ? La réponse dans cet article. 

11h48  : le club de rugby de La Rochelle s'inquiète des conséquences économiques engendrées par la fin de la saisons de Top 14. "Nos finances sont directement menacées", affirme le club. 

11h44 : vous aviez acheté vos places pour le festival Beauregard, en Normandie ? A partir du 15 mai et jusqu'au 15 septembre, vous allez pouvoir être remboursés. Les détails dans cet article. 

11h42 : pour suivre la situation dans les Pyrénées-Orientales ce vendredi, rendez-vous dans cet article. 

11h36 : à Hayange, en Moselle, le maire RN Fabien Engelmann compte fermer toutes les écoles de la ville jusqu'à la fin de l'année scolaire. 

11h17 : "Restez chez vous mais bougez-vous !" Aujourd"hui, notre coach sportif Jérôme Alonzo vous propose de vous muscler les mollets. 

11h10 : Laurent Berger estime également qu'il "faut annuler" la réforme de l'assurance chômage, et ne veut pas "se remettre sur la figure" sur la réforme des retraites après le déconfinement. "On ne va pas faire cette réforme. Ce serait complètement dingue quand il va falloir une mobilisation très, très forte sur la relance du financement de nos services publics", affirme-t-il.

11h : "Porter le débat aujourd'hui sur l'augmentation de la durée du travail, alors que malheureusement des centaines de milliers de personnes vont sans doute perdre leur emploi du fait de ce virus, ça me paraît totalement anachronique, même indécent", a déclaré Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, sur franceinfo. "La question ne sera pas de travailler plus, ça sera de travailler tous et de préserver les emplois". Mais il n'exclut pas qu'il y ait des accords dans les entreprises pour redémarrer l'activité. 

10h52 : on vous le disait plus tôt, le prix des masques chirurgicaux est plafonné à 95 centimes, mais il n'y aura pas d'encadrement pour les masques textile. Tous les détails sont dans cet article. 

10h46 : un message relayé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux annonçait la mort d'une enseignante alsacienne, qui aurait gardé des enfants de personnels soignants. Il s'agit d'une fausse information, explique France Bleu Alsace.

10h44 : avec le confinement, l'annulation des évènements publics, des festivals et la fermeture des bars et restaurants, la plus grosse brasserie de bière de Franche-Comté est au bord du gouffre.

10h43 : le président du Bas-Rhin, lui, invite les parents qui le peuvent à  ne pas scolariser les enfants avant le 25 mai.

10h40 : le maire de Metz assure que toutes les écoles de sa ville  seront ouvertes le mardi 12 mai, date de rentrée pour les élèves du primaire. Il a présenté le dispositif mis en place pour cette rentrée particulière.

10h36 : en Espagne, le Produit intérieur brut va chuter de 9,2% en 2020 et le chômage va s'envoler à 19% en raison de la crise économique déclenchée par la pandémie, indique le gouvernement. 

10h31 : la présidente du RN Marine Le Pen a déposé une gerbe au pied de la statue de Jeanne d'Arc, à Paris, ce matin. Elle était accompagnée de son numéro 2, Jordan Bardella. Masquée, Marine Le Pen a estimé que "dès aujourd'hui, tout le monde devrait porter un masque dans l'espace public". "Et je suis totalement opposée à la réouverture des écoles avant le mois de septembre", a-t-elle rappelé.

10h27 : on vous le disait ce matin, les enfants soignés à Paris pour une nouvelle forme de maladie infectieuse ont tous été en contact avec le coronavirus, indiquent les spécialistes de l'AP-HP. On vous explique tout dans cet article. 

10h21 : comme chaque jour, le professeur Louis Bernard, chef du service des maladies infectieuses au CHU de Tours, nouslivre ses réflexions. Aujourd'hui, il accompagne un proche faire des examens sur un autre site de l'hôpital, et s'étonne des couloirs vides et du calme assourdissant. "Ce calme n’est pas normal. Trop de patients ne se font plus suivre. Une autre catastrophe s’annonce", alerte-t-il. 

10h17 : "Je suis arrivée mourante à l'hôpital de Laval", confie l'actrice Mylène Demongeot, qui se remet doucement du coronavirus en Mayenne. Elle s eocndière comme une miraculée.

10h12 : plusieurs élus bretons demandent la réouverture des plages le 11 mai. "En Bretagne, nos plages sont nos parcs et jardins. Je plaide pour que sous l’autorité des maires, nous puissions les rouvrir au plus vite sans prendre de risques pour notre santé," plaide le président de la région.

10h08 : "Il faut rôder l'outil", admet le préfet d'Occitanie après les erreurs dans la carte de déconfinement, et le département du Lot notamment placé en rouge."C'est un outil extrêmement  utile, qui est une aide à la décision pour les pouvoirs publics", temporise-t-il.

10h06 : "Ce qui m’inquiète un peu, c'est l'après-confinement avec toute la crise financière que nous allons traverser", confie le président des Restos du cœur de la Manche. "Je crois que ce sera plus compliqué dans les mois à venir qu'aujourd'hui", explique-t-il.

10h04 : à Nîmes, le président des groupes des élus RN, demande au maire de fermer les écoles le 11 mai.

10h02 : Serge Rigal, le président du département du Lot se dit "soulagé" mais "en colère" après les erreurs reconnues sur la carte du déconfinement. Le Lot a été placé en rouge hier soir, mais l'Agence régionale de santé assure que l'un des indicateurs qui a servi à construire la carte est "vraisemblablement faussé".

9h57 : la CGT s'inquiète des conditions du redémarrage de l'économie, et milite pour que ne repartent que les activités absolument indispensables lors du déconfinement. C'est ce que dit Philippe Cordat, secrétaire de l'Union régionale de la CGT en région Centre-Val-de-Loire au micro de France Bleu. 

9h50 : en Île-de-France, même bien après le confinement, "il faudra continuer le télétravail ou les horaires décalés" , estime Arnaud Félix, expert en mobilité des salariés auprès de France Bleu Paris.

9h47 : à Abos, en Béarn, la récolte de muguet de deux cultivatrices, impossible à vendre, a été sauvée grâce à une cagnotte. Elles ont distribué leurs fleurs aux soignants des Ehpad et des hôpitaux.

9h43 : le député du Calvados, Alain Tourret, demande des Etats généraux de la Culture cet été pour soutenir le secteur, décimé par la crise.

9h39 : à Granville,  Maud et Arnaud ont mis en place une cagnotte en ligne afin de récolter de l'argent pour livrer les résidents d'Ehpad  en muguet et en chocolat.

9h30 : c'est au tour de Gilbert Montagné de chanter en soutien aux soignants. "Si vous nous aidez", écrit par Didier Barbelivien, est chanté avec les soignants des hôpitaux. Tous les bénéfices seront reversés à la fondation Hôpitaux de France.

9h : "J'ai pris deux décisions. La première est de plafonner le prix des masques en papier à usage unique de type chirurgical, qui ne pourra pas dépasser 95 centimes d'euro par masque", a détaillé Agnès Pannier-Runacher. Pour les masques tissu, pas d'encadrement des prix pour l'instant, mais "il y a aura des enquêtes chaque semaine" pour s'assurer "qu'il n'y ait pas de dérive des marges".

8h51 : le prix des masques chirurgicaux est plafonné à 95 centimes,  a indiqué la secrétaire d'Etat à l'Economie Agnès Pannier-Runacher sur RTL. Le prix des masques textiles, ou "grand public", ne sera lui pas encadré. 

8h45 : pendant le confinement, les adolescents, et notamment les jeunes filles, sont encore plus exposés à la cyberviolence qu'en temps normal, indique une étude de l'institut Montaigne. On vous explique dans cet article. 

8h34 : dans cette vidéo, le chef de l'Etat promet aux Français qu'ils retrouveront ces "1er-Mai heureux". "Privés des rituels de cette journée, nous en éprouvons aujourd'hui toute la valeur, tout le sens, avec cette volonté forte : retrouver dès que possible les 1er-Mai joyeux, chamailleurs parfois, qui font notre Nation", affirme-t-il. "Ensemble, unis, nous surmonterons cette épreuve", termine le président de la République.

8h32 : Emmanuel Macron prend la parole ce matin, sur son compte Twitter : le Président adresse une pensée aux "organisations syndicales qui ne peuvent tenir les traditionnels défilés" et aux "travailleuses, travailleurs de notre pays", "Ce 1er-Mai 2020 ne ressemble à aucun autre", répète-t-il à plusieurs reprises dans son message.

8h30 : des masques de marque "Playmobil" pour se protéger du virus. L'entreprise allemande Brandstätter produit des masques de protection durables, vendus 4,99 euros pièces. Une partie des ventes est reversée aux Restos du Cœur.

8h24 : en Isère, une famille de Vienne a souhaité rendre hommage, à travers un clip et une chanson, aux soignants de la maison de retraite qui ont accompagné Paulette, leur mère et grand-mère, décédée, loin de ses proches, du coronavirus.

8h21 : à quoi va ressembler la vie au travail après le déconfinement ? Dans cette entreprise de Villeneuve-le-Roi, en région parisienne, le télétravail va perdurer et va s'inscrire dans la durée.

8h18 : "Ces enfants ont tous été en contact avec ce virus à un moment ou un autre", a indiqué le Dr Sylvain Renolleau, chef du service de réanimation de l'hôpital Necker. Malgré tout, "on n'a pas tous les arguments de certitude pour dire qu'il y a un lien de causalité directe", a indiqué un de ses collègues.

8h14 : plusieurs spécialistes ont alerté, ces derniers  jours, sur une maladie inflammatoire qui touche les enfants et qui serait peut-être en lien avec le coronavirus. La vingtaine d'enfants et adolescents touchés en Ile-de-France avaient tous été en contact avec le coronavirus, ont indiqué hier des responsables médicaux de l'AP-HP. 

8h11 : le marché automobile français a reculé de 88,8% en avril, en raison de l'épidémie et du confinement. PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a vu ses immatriculations de voitures particulières neuves s'effondrer (-84,3%), tout comme le groupe Renault (-83,8%), avec Dacia et Alpine.

8h05 : pharmacies, buralistes, grandes surfaces : où pouvez-vous trouver un masque, et à quel prix ? On fait le point dans cet article. 

7h53 : le président américain Donald Trump affirme penser que le coronavirus proviendrait d'un laboratoire chinois à Wuhan. Lorsqu'un journaliste de la Maison Blanche lui a demandé : "Avez-vous vu jusqu'ici des choses qui vous permettent de croire sérieusement que l'Institut de virologie de Wuhan est à l'origine" de la pandémie? Le président américain a répondu "Oui." Il a ajouté : "C'est quelque chose qui aurait pu être contenu à l'endroit d'origine et je pense que ça aurait pu être contenu très facilement".

7h45 : Amazon, très critiqué lors de cette crise, a annoncé hier à ses actionnaires que le groupe n'afficherait aucun profit d'avril à juin. Le PDG Jeff Bezos a annoncé que les 4 milliards de bénéfices d'Amazon serviront à compenser la baisse de productivité due aux mesures de distanciation sociale, mais aussi à acheter des équipements (masques, etc), à mieux nettoyer les centres logistiques et à mieux payer les employés en bas de l'échelle.

7h30 : à partir du 11 mai, le masque sera obligatoire dans les transports. Ceux qui n'en portent pas s'exposeront à une amende de 135 euros, avertit le secrétaire d'Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari dans une interview au Parisien. 

7h15 : attention, la carte publiée hier soir sur les départements verts et rouges comporte des erreurs : le Lot, le Cher et la Haute-Corse ont été classées en rouge en raison d'erreurs de comptage locales. On vous explique dans cet article.

6h59 : A défaut des traditionnels cortèges dans les rues pour le 1er mai, les syndicats doivent se réinventer. Ils invitent les Français à célébrer la fête du travail depuis chez eux, tout en défendant ceux qui continuent à travailler pendant le confinement. Lire notre article.

6h56 : Chômage partiel, prix du gaz, drones de loisir... Plusieurs changements entrent en vigueur ce vendredi 1er mai et certains sont liés à la pandémie de coronavirus. Détails à retrouver ici.

6h50 : Dans l'Aveyron, il joue "Bella Ciao" au carillon pour les soignants et les travailleurs.

6h47 : Les ventes de muguet chez les fleuristes ne seront possibles vendredi que "sur livraison et en retrait de commande", a indiqué jeudi le gouvernement, soulignant que les règles "qui ont conduit à l'interdiction d'activité de la plupart des commerces" ne "sont pas levées, y compris pour le 1er mai".

6h45 : La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 230.000 morts dans le monde, dont près de 90% en Europe et aux Etats-Unis, depuis son apparition en Chine en décembre, selon un bilan établi par l'AFP.

6h43 : La saison 2019-2020 de Top 14 et Pro D2 est également terminée.

6h40 : L'arrêt de la saison 2019-2020 de Ligue 1 et de Ligue 2 a été acté par la LFP jeudi. Le titre de champion de France est attribué au PSG. Retrouvez le classement final dans notre article.

6h32 : "J'invite les parents à ne pas scolariser leurs enfants avant le 25 mai", a affirmé jeudi sur franceinfo Frédéric Guéry, le président du conseil départemental du Bas-Rhin, après la présentation par Olivier Véran, le ministre de la Santé de la carte de déconfinement.

6h24 : Voici les dernières infos en une infographie.

-
- © Visactu - -

6h17 : Une première carte provisoire avec 35 départements en rouge pour le déconfinement a été présentée ce jeudi soir. Il y a notamment l'ensemble de l'Ile-de-France et le quart nord-est du pays. Les départements métropolitains doivent départagés le 7 mai entre "rouges" et "verts". Dans ces derniers, une moindre présence du virus permettra d'organiser un déconfinement plus large. La carte de synthèse classe en rouge les départements où au moins un de deux indicateurs est au rouge, en vert ceux où les deux indicateurs sont au vert et en orange ceux dont au moins l'un des indicateurs est en orange.

-
- © Visactu - -

6h11 :  Voici le dernier bilan officiel, publié par la direction générale de la Santé jeudi soir :

  • 289 décès en 24 heures ;
  • 24.376 morts au total depuis le 1er mars dont 15.244 dans les hôpitaux et 9.132 dans les établissements sociaux et médico-sociaux ;
  • 188 patients de moins en réanimation par rapport à la veille.

6h : Bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons suivre ensemble l'actualité autour du coronavirus ce vendredi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess