Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : 57 cas au total en France, "une nouvelle étape de l'épidémie est franchie"

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu, France Bleu Paris

Le nombre de cas de coronavirus a plus que doublé en 24h en France, passant d'un bilan de 18 cas confirmés à 40 depuis le début de l'épidémie. 26 personnes sont actuellement en soins. Nombre de cas, mesures annoncées... Suivez l’évolution de la situation en temps réel.

A l'aéroport de Nantes, cette semaine.
A l'aéroport de Nantes, cette semaine. © AFP - Estelle Ruiz

L'épidémie de coronavirus continue de s'étendre dans le monde, et notamment en France : 57 cas ont été officiellement confirmés depuis le début de l'épidémie, avec 19 nouveaux cas de contamination confirmés ce vendredi soir, annonce le ministre de la Santé Olivier Véran. Le virus a fait sa première victime française mercredi.

L'essentiel

  • Un numéro vert est activé pour répondre aux questions : le 0800.130.000. Il est désormais accessible 24h/24.
  • 57 cas sont confirmés depuis le début de l'épidémie. 19 nouveaux cas de contaminations ont été confirmés ce vendredi soir, annonce le ministre de la Santé Olivier Véran.
  • "En France, une nouvelle étape de l'épidémie est franchie. Nous passons au stade 2", a déclaré Olivier Véran ce vendredi soir. 
  • Un conseil de défense aura lieu ce samedi matin. Il sera présidé par Emmanuel Macron et Edouard Philippe pour faire un point de situation.
  • Le ministère du Travail a mis en ligne, sur son site, une série de questions/réponses pour les entreprises et les salariés.

La situation en direct

Cliquez ici pour actualiser la page

20h23 : C'est la fin de ce direct, merci de l'avoir suivi.

19h56 :Le ministre de la santé Olivier Véran a annoncé ce vendredi soir 19 nouveaux cas de contamination au coronavirus Covid-19 en France. Le bilan total est de 57 cas depuis le début de la contagion dans l’hexagone, selon les autorités de santé.

19h50 : Le premier patient hospitalisé à Lille depuis jeudi 27 février est dans un état grave, révèle France Bleu Nord. Âgé de 48 ans, il présente des signes de détresse respiratoire aiguë : il n'avait pas de soucis de santé avant sa contamination.

18h58 : Un Conseil de Défense suivi d'un Conseil des ministres "exceptionnels" seront organisés samedi pour faire le point sur le coronavirus, a annoncé l'Elysée. Le premier aura lieu à 10 heures et le second à 11 heures. 

18h42 : Le directeur du SAMU du Nord confirme ce vendredi soir une dizaine de patients infectés au Covid-19 hospitalisés à Lille et à Tourcoing. Patrick Goldstein certifie qu'ils viennent tous de l'Oise : ils auraient été contaminés à Creil par un des patients identifiés mercredi, rapporte France Bleu Nord.

18h31 : 11 enfants et 5 adultes bretons, qui rentrent d'une commune particulièrement touchée en Haute-Savoie, sont confiné pour 14 jours, rapporte France Bleu Breizh Izel. Il n'y a aucun malade du coronavirus dans le groupe, mais par mesure de précaution, ils sont confinés chez eux.

18h10 : La ville de Nice met en service ce vendredi une plateforme téléphonique pour répondre aux nombreuses interrogations des Azuréens qui entourent le coronavirus. À lire sur France Bleu Azur.

17h52 : la compagne et les deux enfants en bas âge du patient hospitalisé au CHU de Montpellier ont été admis à leur tour à l'hôpital. Des tests ont été effectués, les résultats sont attendus en fin de journée. "Il se trouve que [le patient] a parfaitement bien appliqué les recommandations. Il a eu très très peu de cas contacts, donc nous sommes relativement rassurés" a indiqué Pierre Ricordeau le directeur de l'ARS, à France Bleu Hérault.

17h47 : L'agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté est revenue sur le cas d'une vingtaine de salariés de l'hôpital du Creusot (Saône-et-Loire) qui sont allés en Italie du Nord et sont autorités à reprendre le travail avant la fin de la période de 14 jours, indique France Bleu Bourgogne.

17h43 : les ministres de la Santé de l'UE se réuniront le 6 mars pour faire un point sur la situation.

17h40 : conformément aux recommandations du ministère de l'Éducation nationale, des voyages scolaires ont été annulés indique France Bleu Berry. 

17h28 : deux nouveaux cas suspects ont été identifiés en Bretagne a confirmé l'Agence Régionale de Santé à France Bleu Breizh Izel.

17h19 : quatre praticiens d'autres établissements vont arriver à l'hôpital de Compiègne (Oise), dont une centaine d'agents sont confinés après le passage d'un patient contaminé par le coronavirus, a annoncé vendredi le maire, qui en appelle à la "solidarité nationale" pour des renforts supplémentaires.

17h15 : le médecin testé positif au coronavirus à Rouen a réalisé une vacation de plusieurs jours dans un cabinet médical affilié à la SNCF, situé à Sotteville. Cinq agents de la SNCF ont été confinés par précaution.

16h44 : le patient de 72 ans infecté par le coronavirus et pris en charge en réanimation médicale au CHRU de Brest est dans un "état stable", a indiqué l'Agence régionale de Santé (ARS) de Bretagne à l'AFP ce vendredi.

16h38 : pour éviter tout risque de contamination des patients, le centre hospitalier de Valenciennes demande aux amis et aux familles de limiter ou de reporter leurs visites.

16h35 : deux services de la cité judiciaire de Nancy ont été fermés en raison d'une suspicion de contamination au coronavirus Covid-19. Six employés ont été invitées à rentrer chez eux, par mesure de précaution. Des dépistages sont en cours rapporte France Bleu Sud Lorraine.

16h22 : l'OMS élève la menace internationale à "très élevée".

16h : dois-je prévenir mon employeur si je reviens d'une zone à risque ? Mon enfant doit être confiné, comment m'organiser avec mon employeur ? Les employeurs peuvent-ils envoyer les salariés dans les zones à risques ? Le ministère du Travail vient de publier ses questions/réponses pour les salariés et entreprises. Les voici.

15h50 : dans les Alpes-Maritimes, frontalières de l’Italie, de grands événements comme le carnaval de Nice ou la fête du citron de menton ont dû être annulés. Les villes doivent rembourser les billets. une procédure coûteuse. Pour les hôteliers et restaurateurs, le manque à gagner s'annonce également important. l'économie du département commence à souffrir, explique France Bleu Azur.

15h27 : matches à huis clos en Italie, Irlande-Italie annulé pour le Tournoi des six nations, marathon de Tokyo annulé... de nombreux pays prennent des mesures drastiques concernant les grands événements sportifs. L'Euro, les JO ou le Tour de France pourraient-ils être menacés ? Éléments de réponse dans cet article.

15h20 : d'ailleurs, comment sont indemnisées les personnes qui doivent rester à la maison et être confinées en raison du virus ? On vous répond dans cet article.

15h13 : la ministre du Travail a aussi confirmé que les parents d'enfants confinés pourront être "mis en arrêt maladie" sans jour de carence et avec une prise en charge au titre des indemnités journalières de Sécurité sociale.

15h11 : quelles mesures dans les entreprises ? La ministre du Travail Muriel Pénicaud a annoncé la mise en ligne d'un questions/réponses sur les règles à suivre pour les entreprises et les salariés, sur le site du ministère. Il souligne notamment que l'employeur peut mettre en place le télétravail sans l'accord du salarié, contrairement à la pratique habituelle.

15h07 : les fausses rumeurs et intox se multiplient autour des cas de coronavirus. L'hôpital Nord-Franche-Comté, à Trévenans près de Belfort, va ainsi porter plainte en raison d'une vidéo qui affirme que l'établissement est en quarantaine à cause du coronavirus.

15h04 : on vous le disait un peu plus tôt, le salon de l'auto de Genève est annulé. _"Nous regrettons cette situation mais la santé de tous est notre priorité absolue", a déclaré le prési_dent du salon. Tous les grands événements sont annulés en Suisse, comme le détaille France Bleu Belfort.

15h02 : autre info qui va sans doute vous faire sourire, le coronavirus fait baisser les ventes de la bière Corona. En effet, certains internautes associent le nom du virus à la célèbre bière mexicaine, comme l'explique cet article. Sur internet, les recherches "virus de la bière" se multiplient.

14h59 : une info plus "légère" dans ce direct. En 2017, l'album "Astérix et la Transitalique" mettait en scène un Romain portant le nom de Coronavirus. On vous explique qui était ce personnage dans cet article.

14h55 : de son côté, l’université Savoie Mont-Blanc interdit tous les déplacements en Italie et prend des mesures de précaution pour les professeurs et étudiants qui rentrent d’Italie.

14h45 : en Haute-Savoie, le maire de La Balme-de-Sillingy, qui a annoncé six cas dans sa commune, a décidé de fermer les crèches, écoles et centre de loisirs jusqu'au 14 mars inclus. Cette décision concerne aussi l'ensemble des services municipaux. Vous trouverez le détail dans cet article.

14h30 : le salon horloger de Bâle, en Suisse, est annulé, ont annoncé les organisateurs.

13h30 : Concernant l'impact économique du coronavirus, "nous allons échanger nos informations au niveau de la zone euro et au niveau européen et coordonner nos réponses et nous sommes prêts à prendre toutes les décisions nécessaires au niveau européen le moment venu pour soutenir l'activité économique et pour protéger nos entreprises", a poursuivi Bruno Le Maire.

12h54 : pour les entreprises qui peuvent connaître des difficultés financières, le coronavirus sera considéré comme "un cas de force majeure", explique le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, après la rencontre entre plusieurs ministères et les partenaires sociaux.

12h15 : en Haute-Savoie, où plusieurs cas sont déjà recensés, deux micro-crèches sont fermées par précaution, à Cernex et à Frangy. La directrice des deux établissements a été contaminée par le Coronavirus par ses parents, un couple de la Balme-de-Sillingy. Les précisions dans cet article.

12h10 : à la cité judiciaire de Nancy, deux services du bâtiment sont fermés en raison d'une suspicion de contamination. Le service des tutelles majeures et l'accueil de la cité judiciaire ont fermé hier soir. Le dépistage d'un agent de greffe est en cours, précise France Bleu Sud Lorraine.

12h : selon le professeur Éric Caumes, chef de service des maladies infectieuses et tropicales de la Pitié-Salpêtrière, le virus risque de s'installer et nous allons assister à "une multiplication des cas secondaires et des petits foyers épidémiques", comme en Italie. Sur France Bleu Paris, il explique que pour lui, "la contagion ne peut pas être stoppée".

11h50 : comment comptabilisons-nous le nombre de cas ? Nous nous appuyons sur les sources officielles : les Agences régionales de santé, la direction générale de la Santé, le ministère de la Santé ou les préfectures. Nous citons dans ce direct les cas donnés par les élus, comme celui de Nice donné par Christian Estrosi, mais nous ne les comptabilisons dans le bilan qu'une fois qu'ils sont confirmés par une source officielle.

11h31 : le cas annoncé par Christian Estrosi à Nice n'est toujours pas officiellement confirmé. Le point qui devait avoir à la préfecture a été annulé. 

11h14 : on vous le disait plus tôt, tous les grands événements sont annulés en Suisse. c'est le cas du salon automobile de Genève, qui vient de prévenir les constructeurs que l’événement était annulé.

10h59 : le nouveau cas diagnostiqué à Nice est une femme qui revient de Milan. Un point de situation est en cours à la préfecture des Alpes-Maritimes, explique France Bleu Azur.

10h48 : l'agence régionale de santé tient d'ailleurs une conférence de presse en ce moment à Dijon, sur les quatre cas hospitalisés dans la ville. Vous pouvez la suivre en direct dans cet article.

10h30 : à Dijon, où quatre cas ont été diagnostiqués et sont hospitalisés, l'hôpital a déclenché le plan blanc pour les patients à forte suspicion ou déjà infectés. "Ils sont accueillis dans un parcours complètement dédié : dans un sas, des ambulances dédiées vont arriver et y déposer les malades. Le but est qu'ils soient en contact avec un minimum de personnes", explique François Thibault, représentant de la CGT de l'établissement à France Bleu Bourgogne.

10h17 : la Suisse annonce qu'elle interdit tous les grands événements en raison du virus. Les événements réunissant plus de 1.000 personnes sont interdits jusqu'au 15 mars.

10h06 : le maire de Nice Christian Estrosi annonce, sur Twitter, un premier cas diagnostiqué dans sa ville. 

9h30 : deux nouveaux cas de coronavirus sont confirmés à La Balme-de-Sillingy, en Haute-Savoie. D'autres cas sont redoutés dans la commune. Les précisions dans cet article.

8h55 : si davantage d'élèves doivent rester à la maison, le dispositif d'enseignement à distance est prêt, affirme Jean-Michel Blanquer.

8h52 : pour les parents qui doivent rester à la maison pour garder leur enfant confiné, la situation est prévue en lien avec les caisses d'assurance maladie, indique jean-Michel Blanquer.

8h49 : ces 2.000 élèves n'ont pas repris l'école et restent actuellement chez eux car ils sont rentrés d'une zone touchée par le coronavirus, précise le ministre. Leur nombre est susceptible d'augmenter la semaine prochaine, lorsque de nouvelles zones de vacances scolaires vont faire leur rentrée.

8h42 : environ 2.000 élèves n'ont pas repris l'école après les vacances d'hiver en raison du coronavirus, indique le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer sur Europe 1.

8h41 : Pierre Carli poursuit ses explications : pour lui, ne pas venir aux urgences "est un élément très important pour éviter ou diminuer la circulation du virus sur notre territoire".

8h40 : si vous pensez avoir des symptômes, n'allez pas aux urgences, rappellent les professionnels de santé. "Ce n'est pas le bon endroit pour être dépisté et y a un risque d'être mélangé à des patients qui ont d'autres pathologies et qui sont particulièrement fragiles", explique Pierre Carli, chef de service du Samu de Paris sur franceinfo.

8h38 : on le rappelle, l'Oise, où est décédé un enseignant de 60 ans mercredi, concentre 12 nouveaux cas, qui ont été en relation avec les deux détectés mercredi, dont l'enseignant décédé.

8h36 : "La détection d'un cas au stade de détresse respiratoire, c'est un cas avancé, et ce qu'on sait de la maladie c'est qu'elle met 10 à 12 jours pour envoyer les gens en réanimation. Ce qui veut dire que pendant 10 à 12 jours, tous ces cas identifiés de façon isolée ont pu potentiellement transmettre la maladie autour d'eux", rappelle Xavier Lescure.

8h33 : "On est probablement en train de franchir un cap", estime Xavier Lescure, médecin spécialiste en maladies infectieuses à l'hôpital Bichat sur franceinfo. "On a un groupe de malades qui sont liés épidémiologiquement, qui est probablement un début de chaîne de transmission. Et puis le deuxième élément c'est que l'on a un cas qui sort de la zone à risque, qui est probablement une acquisition en Afrique du nord", explique le spécialiste.

8h18 : on vous le disait un peu plus tôt, plusieurs régions recensent des cas de coronavirus. L'un des cas annoncés hier soir est hospitalisé à Nantes. Cette personne a été en contact avec l'un des deux patients touchés dans l'Oise.

8h14 : à Dijon, quatre cas ont été confirmés hier soir. France Bleu Bourgogne ouvre son antenne aux questions ce vendredi matin. 

8h06 : à l'hôpital l'Archet de Nice, les patients malades seront accueillis dans une chambre à pression négative, dont l'air est filtré et la pression inférieure à l’extérieur. L'air de la chambre ne peut pas sortir, et un virus s'y retrouve donc bloqué. France Bleu Azur vous fait visiter dans cet article.

7h58 : l'Italie est le pays d'Europe le plus touché par le coronavirus, avec 655 cas recensés et 17 morts. Cette infographie donne un aperçu de la situation européenne.

Le point sur l'épidémie en Europe. - Visactu
Le point sur l'épidémie en Europe. © Visactu - Visactu

7h55 : "Aujourd'hui, l'enjeu, c'est très clairement de remonter cette chaîne de contamination", a expliqué sur franceinfo Anne-Claude Crémieux, l'infectiologue à l'hôpital parisien Saint-Louis.

7h45 : les médecins recherchent toujours le "patient zéro", à l'origine d'au moins douze cas dans l'Oise, département ou un enseignant de 60 ans est décédé mercredi. 

7h42 : Quelles mesures dans les entreprises, sur votre lieu de travail ? Pour le déterminer, le ministre de la Santé Olivier Véran réuni, ce vendredi avec la ministre du Travail Muriel Pénicaud, les organisations syndicales et patronales pour déterminer les consignes à appliquer dans les entreprises.

7h38 : plusieurs régions sont touchées par des cas de coronavirus. L'Oise, où un enseignant de 60 ans est décédé, concentre douze cas. la haute-Savoie, Dijon, la Bretagne, Montpellier et Lille sont aussi touchées. On fait le point dans cet article.

7h37 : sur les 38 cas détectés en France à ce jour, 12 sont guéris, et 24 sont toujours en soins. Deux sont dans un état grave et deux sont décédés.

7h35 : le nombre de cas détectés en France a doublé en 24 h : il est passé de 18 à 38 ce jeudi soir, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran. 

7h30 : bonjour et bienvenue dans ce direct. Nous allons à nouveau, ce vendredi, suivre la situation en temps réel concernant l'épidémie de Coronavirus qui s'étend dans le monde, en Europe et en France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu