Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Don du sang en Bretagne : "il faut 600 prélèvements par jour pour assurer les stocks"

Les dons de sang étaient en baisse avant les fêtes. Ils sont revenus à un niveau correct en Bretagne, mais il faut rester vigilant en permanence car les besoins sont permanents explique le docteur Julien Robinet de l'Etablissement français du sang en Bretagne.

Région Bretagne, France

Même pendant les fêtes de fin d'année, les dons de sang doivent continuer. Ils sont même essentiels pour faire face aux épidémies de l'hiver et aux accidents de la route. En Bretagne les stocks sont revenus à un niveau satisfaisant, ce qui n'était pas le cas avant Noël.

_"La période des fêtes est toujours une période fragile à cause des vacances, les épidémies de grippe et les gens sont pris par les fêtes. Ils sont moins disponibles pour donner leur sang. Cette année il faut ajouter les phénomènes neigeux sur l'est de la France et les inondations dans le sud, sans parler des soucis de transports en Île-de-France. Nous avons donc appelé à la mobilisation au niveau national pour remonter les stocks,"_explique le docteur Julien Robinet, responsable collecte et production à l'établissement français du sang de Bretagne.

600 dons nécessaires chaque jour en France

En France, chaque jour, il est nécessaire de prélever 10.000 personnes. "En Bretagne en faut 600 dons par jour. Tous les ans on traite un million de personnes en France. Il faut donc arriver à un niveau de don régulier pour répondre à ces besoins car les produits sanguins ne se conservent que peu de temps.

En Bretagne, les niveaux de prélèvement permettent de satisfaire les besoins dans la région et ailleurs en France. "La moitié des besoins sont liés à des cancers ou des maladies du sang. Un quart des besoins vont permettre des interventions chirurgicales qui nécessitent des transfusions. Ce sont des besoins réguliers. A cela s'ajoute les accidents de la route."

Donner entre 18 et 70 ans

On peut donner son sang à partir de ses 18 ans et jusqu'à la veille de son 71e anniversaire. Il est nécessaire de peser au moins 50 kilos. Les donneurs passent ensuite un entretien avec un médecin pour vérifier qu'ils sont en capacité de donner leur sang. Le don est anonyme et gratuit. "Donner son sang c'est faire un acte de générosité."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu