Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Don du sang : les étudiants invités à participer au défi « J’étudie & Je sauve des vies »

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Alors que les étudiants suivent la plupart de leurs cours en distanciel, l'Etablissement Français du Sang ne peut plus installer ses points de collecte de sang sur les campus, notamment sur celui de Pau. L'opération « J’étudie & Je sauve des vies » a été lancée pour attirer ces jeunes donneurs.

L'Etablissement Français du Sang souhaite voir revenir les étudiants à leurs collectes (Illustration)
L'Etablissement Français du Sang souhaite voir revenir les étudiants à leurs collectes (Illustration) © Radio France - Margaux Stive

L'Etablissement Français du Sang (EFS) le rappelle : les collectes de sang sont autorisées par les autorités sanitaires, même pendant le confinement. Avec la fermeture des universités, l'EFS n'a plus la possibilité de rencontrer les étudiants directement sur les campus. La suppression de ces collectes représente une perte d'environ 3.000 poches de sang pour la région Nouvelle-Aquitaine. Pour palier à ce manque, l'antenne régionale de l'EFS a lancé le défi "J'étudie & je sauve des vies" jusqu'au 18 décembre. L'objectif est d'encourager les jeunes à donner leur sang dans l'une des quinze maisons du don de la région ou dans les points collectes mobiles.

En plus de compenser ces pertes de dons, le docteur Sylvie Vallat, la responsable des prélèvements à Pau, insiste sur un autre point : "Les étudiants sont une source de dons importante, certes, mais c'est surtout des jeunes, et donc des nouveaux donneurs. Et ça, c'est essentiel pour nous, car ce sont nos donneurs de demain". 

Le docteur Sylvie Vallat, la responsable des prélèvements à Pau insiste sur la nécessité d'encourager les jeunes à donner leur sang.

Donner en toute sécurité

L'EFS rappelle qu'il n'y a aucun risque de transmission du virus de la Covid-19 par transfusion. Toutes les collectes sont organisées avec un protocole sanitaire strict. Le port du masque est obligatoire pour tous et les règles de distanciation et d'hygiène sont renforcées. Il est également demandé aux donneurs de ne pas venir accompagnés par une personne qui ne donne pas son sang pour éviter les flux inutiles.

Où donner ?

Afin d’éviter les temps d’attente et d’accueillir les donneurs dans les meilleures conditions sanitaires possibles, les collectes de sang de Nouvelle-Aquitaine se déroulent de plus en plus sur rendez-vous. Pour s’inscrire, trois possibilités : sur la plateforme de prise de rendez-vous de l'EFS, sur l’application « Don de sang » ou encore via le numéro vert 0800 744 100 (gratuit).

A Pau, la Maison du don, située au 145 avenue de Buros, accueille les donneurs uniquement sur rendez-vous. Pour connaître les autres lieux de collecte proches de chez vous, rendez-vous sur le site internet de l'EFS.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess