Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VOTRE AVIS | Sentez-vous les effets de la pollution ?

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

C'est la troisième cause de mortalité en France derrière l'alcool et le tabac : la pollution atmosphérique provoque chaque année 48 000 décès en France.Principales responsables : les particules fines présentes dans l'air. C'est le résultat d'une étude publiée par l'Agence Santé publique France.

La pollution atmosphérique est responsable du décès de 48 000 personnes
La pollution atmosphérique est responsable du décès de 48 000 personnes © Maxppp -

Si l'on en croit l'étude de l'Agence Santé Publique en France, 2 tiers des décès liés à la pollution atmosphérique seraient évitables. Cette pollution est liée aux activités humaines (industries,transports, agriculture, chauffage). Elle ferait baisser l'espérance de vie d'une personne âgée de 30 ans d'au moins deux ans. Cette pollution ne se concentre pas uniquement dans les grandes villes. Les concentrations de particules fines sont plus élevées en région parisienne, dans le Nord-Est et sur un axe Lyon-Marseille. Ainsi la pollution de l'air contribue au développement de maladies cardio-vasculaires comme l'infarctus mais aussi les cancers et les maladies respiratoires comme l'asthme. En 15 ans, le nombre de personnes asthmatiques a doublé pour atteindre 3 à 5 millions de cas.

"un pic de pollution, c'est comme fumer huit cigarettes dans une pièce de 20 mètres carrés"

Atmosf'air mesure la qualité de l'air
Atmosf'air mesure la qualité de l'air © Maxppp -

Pour mesurer la qualité de l'air, il existe un organisme indépendant. Atmosf'air publie chaque jour un indice de la qualité de l'air. Il va du niveau 1 (très bon) au niveau 10 (très mauvais). Dans ce cas là, il est recommandé aux personnes âgées, aux enfants et aux femmes enceintes de ne pas pratiquer d'activité physiques intenses. Alors que le taux normal de concentration de particules fines dans l'air se situe entre 20 et 30 micro grammes par mètre cube, lorsqu'il atteint 80 micro grammes, le seuil d'alerte est déclenché. La pollution de l'air provoquerait chaque année 650 000 arrêts maladie selon les chiffres de la sécurité sociale.  Atmosf'air surveille une quinzaine de polluants comme le monoxyde de carbone ou encore l'Ozone dont les effets sont nuisibles sur la santé et l'environnement.

Des vignettes contre la pollution

Pour lutter contre la pollution et notamment la pollution au monoxyde de carbone, de plus en plus de villes mettent en place des mesures de régulation de la circulation. A partir du 1er juillet, des vignettes seront délivrées aux automobilistes qui en feront la demande, annonce Ségolène Royal, la ministre de l'Environnement.

  • Sentez les effets de la pollution ? 
  • Témoignez sur Facebook et Twitter et ce mercredi à partir de 7 heures en appelant le 03 80 42 15 15.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess