Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Dons du sang : les Bretons ont été généreux cet été

mercredi 30 août 2017 à 16:02 Par Emmanuel Sérazin, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

La campagne d'urgence lancée en début d'été a particulièrement bien fonctionné en Bretagne: plus de dons, et plus de nouveaux donneurs ! Mais depuis la mi-août, la dynamique s'est essoufflée, alors que les besoins sont toujours importants à la rentrée.

Un don prend environ 40 minutes, dont 10 minutes de prélèvement
Un don prend environ 40 minutes, dont 10 minutes de prélèvement © Maxppp - Maxppp

Bretagne, France

A chaque début d'été, on sait que les dons baissent avec les départs en vacances. Mais cette année, la situation était plus tendue que d'habitude, car les dons ont fortement reculé au mois de juin. Parmi les explications, il y a eu les coups de chaleur du mois de juin, conjuguées à la forte actualité politique qui a fait passer au second plan la journée mondiale du don du sang organisée tous les ans le 14 juin. Cette année, elle n'a pas eu les retombées escomptées.

20% de dons en plus et 1 300 nouveaux donneurs

Face à cette chute des dons, l'Etablissement Français du Sang a lancé une campagne de communication en urgence début juillet. Et en Bretagne, elle a particulièrement bien fonctionné : le nombre de dons a augmenté de 20% par rapport à juillet 2016. Et mieux encore, on a enregistré 1 300 nouveaux donneurs, contre 870 en juillet 2016. Le bilan est donc doublement positif, car l'EFS va s'attacher à fidéliser ces nouveaux donneurs pour qu'ils se mobilisent tout au long de l'année, histoire de compenser la "perte" des donneurs atteints par la limite d'âge.

La reprise de l'activité hospitalière

Si le bilan de l'été 2017 est plus que positif en Bretagne, l'EFS a constaté que la dynamique s'est essoufflée à partir de la mi-août. Depuis, les dons sont à nouveau en baisse. Or, les besoins repartent à la hausse en septembre, car l'activité hospitalière reprend de plus belle, notamment avec les nombreuses opérations programmées. Chaque jour en Bretagne, on a besoin de 600 poches de sang. Afin de re-mobiliser les donneurs habituels, l'EFS lance donc une nouvelle campagne sous le slogan : donner son sang, c'est sauver des vies, partagez votre pouvoir !

Pour trouver le point de collecte le plus proche de chez vous, il suffit de consulter le site internet de l'Etablissement Français du Sang.