Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Dordogne : neuf malades du cancer vont ramer sur la lagune de Venise

mercredi 16 mai 2018 à 6:05 Par Valérie Dejean, France Bleu Périgord et France Bleu

Ils s'entraînent depuis un an. Ce jeudi, neuf périgourdins, trois hommes et six femmes vont prendre la direction de Venise en Italie pour y participer à un nouveau défi. Tous malades du cancer à des degrés divers, ils vont ramer sur la lagune lors d'un marathon de 32 kilomètres.

L'échauffement  des participants à la Vogalonga  avant l'entrainement
L'échauffement des participants à la Vogalonga avant l'entrainement © Radio France - Valérie Déjean

Dordogne, France

Jeudi 17 mai, c'est le jour J pour les neuf sportifs de la CAMI , l'association sport et cancer de Dordogne. Ces trois hommes et neuf femmes partent pour Venise où ils vont participer à la Vogalonga le 20 mai prochain, un marathon de 32 kilomètres à la rame sur la lagune. Ils navigueront à bord du Vésunna, long canoë qui s'alignera au départ de cette course rassemblant près de 2000 embarcations et 7.000 participants. 

Mais ces hommes et ces femmes ne sont pas tout à fait comme les autres. Tous sont malades ou ont été malades du cancer et pratiquent une activité physique régulière pour atténuer les effets des traitements. Ils rament depuis plus d'un an au club de canoë de Périgueux, entourés par les entraîneurs du club.. Ils sont encadrés par Lionel Roye, triathlète de haut niveau  qui les conseille avec une technique adaptée à leurs pathologies. Ils sont accompagnés par un médecin oncologue de la Clinique Francheville, le docteur Charles-Briac Levacher. Marie Chantal , trois cancers depuis 2001 est impatiente de ramer sur la lagune " On est content de partir, c'est un beau défi, ça vaut le coup d'être vécu. Avec ce défi, on est malade sans l'être, on s'arrête pas à notre maladie." Marie-Chantal. 

L'équipe de la Cami Dordogne en 2016 à Venise - Radio France
L'équipe de la Cami Dordogne en 2016 à Venise © Radio France - Valérie Déjean

Jean Louis, 66 ans, faisait du sport à la Cami pour tenter de rester en forme malgré la maladie. Vénitien par son père, il sera évidemment de l'aventure "on est surpris par l'enthousiasme qu'il y a autour de ce projet.  Quand on a cette maladie, on pourrait se dire que tout est fini, alors que là c'est quelque chose qui redémarre, c'est essentiel, d'ailleurs ça fait tout oublier. On a l'impression qu'on part tous en colo. On dirait qu'on a 15 ans, ou 14 et qu'on va aller à Venise entre copains et copines, encadrés par des moniteurs!" Jean-Louis

L'équipe part à 13 heures du club de canoë de Périgueux .C'est la deuxième participation de la Cami Dordogne après celle de 2016. Et déjà  Lionel Roye envisage d'emmener une nouvelle équipe vers d'autres horizons en 2020.