Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Dordogne : des consultations d'infirmière gratuites pour détecter les "fragilités" des plus de 65 ans

-
Par , France Bleu Périgord

Ce sont des consultations qui existaient déjà sur la Grand Périgueux, mais qui vont être élargies à toute la Dordogne. Il sera bientôt possible de rencontrer une infirmière pendant 1h30 gratuitement pour les plus de 65 ans, afin de détecter - et corriger - d'éventuelles fragilités.

Bientôt des consultations gratuites avec des infirmières pour les plus de 65 ans en Dordogne - illustration
Bientôt des consultations gratuites avec des infirmières pour les plus de 65 ans en Dordogne - illustration © Maxppp - Maxppp

Périgueux, France

Vous avez 65 ans ou plus et vous vous sentez en pleine forme ? Tant mieux. 

Mais pour préserver l'autonomie des personnes âgées sur le long terme le centre hospitalier de Périgueux via son centre de ressources EHPAD va proposer des consultations d'infirmières gratuites, partout en Dordogne pour identifier d'éventuelles "fragilités" et pouvoir y répondre avant qu'il ne soit trop tard.

Ces consultations existent déjà depuis 2 ans et demi sur le secteur du Grand Périgueux.

Mais l'ARS a débloqué 200.000 euros pour tenter une généralisation sur la Dordogne (financement aussi notamment par le conseil départemental), le cinquième département le plus âgé de France. Quatre infirmières supplémentaires vont même être embauchées spécialement pour ces consultations gratuites.

L'équipe en charge de ces consultations réunie à l'hôpital de Périgueux, avec au centre le docteur Frédéric Wone - Radio France
L'équipe en charge de ces consultations réunie à l'hôpital de Périgueux, avec au centre le docteur Frédéric Wone © Radio France - Antoine Balandra

Des moyens humains en plus, des infirmières dédiées au dépistage de ces fragilités. Concrètement, sur demande d'une personne âgée, une infirmière proposera une heure trente de tête à tête et effectuera au total 26 tests.

Cognition, motricité, social, fonctionnel, nutritionnel aussi.

L'idée étant d'aider les 30% de personnes âgées fragiles du département et qui ne le savent pas forcément en les orientant vers des structures appropriées. Sachant qu'une prise en charge rapide peut leur permettre d'éliminer ces éventuels problèmes pour se déplacer, manger ou communiquer.

Cela permet aussi de retarder ou d'éviter le placement en EHPAD.

"La fragilité, c'est avant d'être dépendant, alors personne ne se rend bien compte, mais nous sommes tous plus ou moins fragiles, au niveau nutritionnel, du risque de chute, c'est important de le dépister, cela peut nous éviter de rentrer trop vite dans la dépendance. ON pourra ainsi agir sur les points sensibles. _Cela reculera la perte d'autonomie_. On vous apprendra par des ateliers prévention à ne pas chuter par exemple..." explique le docteur Frédéric Wone le médecin coordonnateur des EHPAD du Centre hospitalier de Périgueux.

"Quand on se sent en bonne santé, que l'on a encore un élan vital bien conservé, on peut quand même avoir des déficiences physiologiques, qui sont normales si l'on a pas d'activité physique régulière par exemple, _et puis on est dans une étape de la vie où l'on subit de nombreux deuils_, c'est un vrai stress psychologique, et on risque de se retrouver progressivement dans un état de vieillissement pas très agréable à vivre. On pourra donc adapter des activités pou la personne, pour rester robuste, dans le domaine nutritionnel, ou social par exemple, pour l'accompagner " dit Sylvie Lafleur infirmière qui a pratique déjà ces visites depuis deux ans sur le Grand Périgueux

Une utilité prouvée

En Dordogne l'enjeu est important, car 10% des habitants sont considérés comme des personnes âgées fragiles, soit entre 30.000 et 40.000 personnes.

Les résultats sont en tout cas déjà là si l'on en croit les retours d'expérience menée sur le Grand Périgueux. Sur 156 consultations, 77% des personnes présentaient effectivement une vraie fragilité dans un domaine.

L'affiche proposant des rendez vous gratuits avec une infirmière - Radio France
L'affiche proposant des rendez vous gratuits avec une infirmière © Radio France - Antoine Balandra

Pour ces personnes, un suivi est assuré par l'infirmière un mois, 3 mois, 6 mois et un an après la première consultation.

La synthèse des constatations de l'infirmière est par ailleurs envoyée au médecin traitant. Au total, 35 réunions collectives de présentation de ces consultations vont avoir lieu aux quatre coins du département. 

L'ouverture des consultations partout en Dordogne ce sera entre septembre et décembre prochain.

Un numéro pour prendre rendez-vous : 05.53.45.30.55

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu