Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Dordogne : donnez votre sang à Bergerac pour gonfler les stocks avant l'été

-
Par , France Bleu Périgord

L'Etablissement français du sang a besoin de donneurs pour parer l'été. Idéalement, sur les trois prochains jours de collecte organisés à Bergerac, les équipes devraient rassembler plus de 500 poches. Un défi à relever.

84 périgourdins ont donné leur sang samedi matin à Bergerac.
84 périgourdins ont donné leur sang samedi matin à Bergerac. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

Bergerac, France

Il n'y avait pas foule samedi matin dans la salle René Coicaud de Bergerac. Pas grand monde pour faire la queue au secrétariat, chez le médecin puis au don avec les infirmiers. Seuls 84 Périgourdins ont donné leur sang durant cette matinée.

C'est peu, bien trop peu, pour la présidente de l'association du don du sang de Bergerac, Viviane Fray : "On devrait idéalement récolter 550 poches de sang sur les quatre jours de collecte", explique-t-il. "Sauf que sur le premier jour on n'est déjà pas à 100 donneurs."

Des réserves pour l'été

Ce qui inquiète encore plus la présidente et les équipes de l'Etablissement français du sang, c'est que le nombre de poches en réserve "est en continuelle baisse depuis un an et demie" maintenant. Avant l'été, la mobilisation est donc d'autant plus importante : "Les gens partent en vacances et ne pensent pas à venir sur les collectes", commente Viviane Fray, inquiète pour les mois à venir.

Le donc ne dure qu'entre 5 et 10 minutes pour prélever entre 420 et 480 millilitres de sang. - Radio France
Le donc ne dure qu'entre 5 et 10 minutes pour prélever entre 420 et 480 millilitres de sang. © Radio France - Morgane Schertzinger - France Bleu Périgord

Dans l'idéal, la présidente aimerait collecter 120 poches par jour. Malgré les efforts faits "au niveau de la communication, des médias, de la signalétique...", les gens ne se déplacent pas forcément. Les équipes tentent alors de mobiliser les plus jeunes.

Ils étaient quelques uns dans la salle polyvalente bergeracoise, 19 ou 20 ans à peine, venus donner leur sang. "Je sais qu'on a besoin de sang et j'en ai... alors je donne", avoue tout simplement, Dylan, un Bergeracois de 20 ans.

Les infirmières le font très bien, on ne sent rien du tout !

— Dylan, donneur de 20 ans

4 jours de collecte

Parmi les 84 Périgourdins qui sont venus donner leur sang sur la première matinée de collecte, 13 étaient des primo donneurs. "C'est bien mais pas assez...", raconte Maurice, bénévole de 80 ans. Depuis deux ans, il est sur toutes les collectes de Bergerac et regrette le manque de mobilisation : "Les habitués viennent, mais les nouveaux se déplacent peu."

Un appel leur est alors lancé pour les trois prochains jours. Les équipes de l'Etablissement français du sang seront encore installées ce lundi, mardi et mercredi, de 15 à 19 heures, dans la salle René Coicaud de Bergerac. N'oubliez pas d'apporter votre carte d'identité si c'est un premier don.

ECOUTER | Sur la collecte de sang de Bergerac, avec les donneurs et bénévoles

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu