Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : la médecine du travail crée un service pour aider les malades chroniques à garder leur emploi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

La médecine du travail de Dordogne ouvre un service pour les employeurs et les salariés frappés par un handicap ou une maladie chronique évolutive. Semaphore doit les aider à éviter le licenciement pour inaptitude.

Le service de santé au travail est désormais départemental
Le service de santé au travail est désormais départemental © Radio France - Harry Sagot

Chaque année, quelque 700 salariés en Dordogne sont licenciés pour inaptitude, et la médecine du travail veut faire baisser ce chiffre, en aidant les salariés et leurs employeurs à maintenir l'emploi, en adaptant ou changeant le poste de travail quand c'est possible. Ce service est créé spécialement pour les cas de maladie chronique évolutive de type cancer ou diabète, ou pour les retour après longue maladie. Il suffira de remplir un formulaire sur le site Semaphore, pour être rappelé par un conseiller. 

Augmenter les chances de reclassement

Pour le directeur du le Service de santé au travail de Dordogne, Laurent Eecke, l'objectif c'est d'aider ces salariés et leurs employeurs sur des questions pratiques pour un retour à l'emploi : "faut-il appeler le médecin généraliste ? le médecin-conseil de la Sécurité sociale ? comment monter le dossier ? Semaphore les guidera dans le bon ordre pour reprendre le travail malgré une évolution de maladie ou de handicap"

Laurent Eecke espère réduire le nombre de licenciements pour inaptitude grâce au service Semaphore

700 licenciements par an pour inaptitude chaque année en Dordogne 

C'est Emilie Gillet, du cabinet A2O, qui a conçu ce nouveau service pour le Service de santé au travail, et qui orientera les salariés et leurs employeurs. Il suffit de remplir la fiche-contact du réseau Semaphore, pour être rappelé et guidé dans toutes les démarches. "avec le formulaire de contact - explique Emilie Gillet - nous recontacterons l'employeur ou le salarié, pour l'orienter  vers les bons interlocuteurs pour le maintien dans l'emploi. Ils sont nombreux et complémentaires et opurront répondre aux questions."

Emilie Gillet accompagne depuis douze ans les salariés qui doivent changer ou adapter leur poste de travail

La création de ce nouveau service Semaphore coïncide avec la fusion des deux services de médecine du travail de Dordogne : celui de Périgueux-Sarlat Nontron, et celui de Bergerac.  Le nouveau service départemental conserve les mêmes points de consultation (environ 70) et le même personnel, les mêmes médecins et les mêmes infirmièresMais cette départementalisation permet  d'embaucher un psychologue du travail supplémentaire, et de mettre en commun certaines compétences. Par exemple la médecine du travail de Bergerac dispose d’ingénieurs en santé au travail, et celle de Périgueux  a des ergonomes. Le directeur Laurent Eecke l'assure "_l'objectif n'est pas de faire des économie_s, il n'y a aucune fermeture, mais les cotisations et les services seront les mêmes partout en Dordogne." Ce nouveau service départemental de santé au travail est au service de quelque 8.000 entreprises et 66.000 salariés en Dordogne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess