Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brantôme, première ville en Dordogne à imposer le masque obligatoire sur son marché

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

Le port du masque est désormais obligatoire sur le marché de Brantôme. Un marché hebdomadaire qui se tient le vendredi matin. L'arrêté municipal entre en vigueur ce vendredi 24 juillet.

Le port du masque est désormais obligatoire à Brantôme
Le port du masque est désormais obligatoire à Brantôme © Radio France - Flavien Groyer

Le port du masque est désormais obligatoire sur le marché de Brantôme. L'arrêté municipal est entré en vigueur ce vendredi 24 juillet, jour de marché.

"Nous avons des espaces et des ruelles étroites", explique la maire de Brantôme, Monique Ratineau, et en cette période estivale, le marché est très fréquenté et il m'a semblé indispensable d'assurer la protection des personnes présentes.  Nous ne sommes pas en mesure d'assurer un seul sens de circulation. Notre équipe technique est limitée. On ne peut pas poster des agents à chaque entrée pour assurer la bonne circulation des personnes qui viennent acheter. La maire qui note que "90% des personnes présentes ce vendredi matin sur le marché portait un masque".

Monique Ratineau, maire de Brantôme, explique pourquoi elle s'est résolue à rendre le masque obligatoire sur le marché

Monique Ratineau estime donc ne pas avoir les moyens de lutter autrement contre une éventuelle propagation du coronavirus. Le préfet de la Dordogne Frédéric Périssat assure que lui ne prendra pas d'arrêté général concernant toute la Dordogne pour imposer le port du masque dans les lieux extérieurs touristiques... Mais il ne fera rien dit-il contre l'arrêté pris par la maire de Brantôme. "Je n'ai pas de raison d'aller à l'encontre d'une initiative qui est simplement de sensibiliser encore davantage la population au risque d'être dans un lieu public où il y a beaucoup de monde. Je rappelle que lorsque l'on est dans des enceintes couvertes, le port du masque est obligatoire, lorsque on organise des manifestations où l'on est pas certain de pouvoir respecter la distanciation physique, on peut imposer le port du masque, donc je n'y vois pas d'objection particulière" dit le préfet. 

Le préfet de la Dordogne Frédéric Périssat

Choix de la station

À venir dansDanssecondess