Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : plus de 5.500 dépistages de cancers n'ont pas été réalisés à cause du confinement

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Les campagnes de dépistages du cancer du sein et du cancer colo-rectal ont été brutalement interrompues par l’épidémie de coronavirus. Sans doute près de 3.300 femmes ont renoncé à leur mammographie, et 2.300 tests ont été oubliés pour le cancer colorectal.

Le dépistage contre les cancers du sein et le cancer colo-rectal concerne toutes les personnes de 50 à 74 ans
Le dépistage contre les cancers du sein et le cancer colo-rectal concerne toutes les personnes de 50 à 74 ans © Radio France - Harry Sagot

Le Centre régional de coordination du dépistage des cancers a fait ses calculs, et le Comité féminin pour le dépistage des cancers est en alerte : à cause du confinement, plus de 5.500 dépistages de cancers n'ont pas été réalisés en Dordogne, par rapport aux années précédentes, pour les cancers du sein et le cancer colo-rectal. Pour le sein par exemple, environ 1.800 Périgourdines réalisent une mammographie chaque mois, soit la moitié des femmes de plus de 50 ans qui reçoivent une invitation au dépistage. Mais avec la fermeture des cabinets de radiologie sauf pour les urgences, une trentaine de femmes seulement ont fait ce dépistage en avril pour le cancer du sein

Les examens radiologiques ont repris en mai et juin (700 puis 1.400 mammographies réalisées), mais il y a un retard à rattraper. Environ 22.000 Périgourdines faisaient ce test chaque année.

Des oublis également pour le dépistage du cancer du colon

Le recul est aussi important pour le dépistage du cancer du colon : à peine 200 Périgourdins (hommes et femmes) ont réalisé un dépistage du cancer colo-rectal en avril, contre 1.600 sur un mois ordinaire. En mai, quelque 700 personnes ont retiré leur kit de dépistage auprès de leur médecin traitant, avant un retour au rythme de 1.600 dépistages en juin. Le risque, c'est le dépistage tardif d'un cancer qui évolue ; ce dépistage est proposé chaque année à environ 65.000 Périgourdins de 50 à 74 ans, mais 30% seulement vont retirer le kit chez leur médecin traitant.

Le Dr Isabelle Laville est le médecin-coordonnateur du Centre régional du dépistage des cancers

Si vous avez plus de 50 ans, et si vous voulez vous faire dépister contre le cancer du sein ou le cancer colorectal, il faut appeler le 05.53.07.79.35. 

Si vous avez aperçu des balles de paille et de foin enrubannées de rose dans les champs, elles annoncent (grâce aux jeunes agriculteurs) la campagne de promotion du dépistage des cancers du sein, "Octobre rose", qui débutera ses animations le samedi 26 septembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess