Santé – Sciences

Périgueux : deux lycéens hospitalisés à cause de la rougeole

Par Marie-Sylvie Prudhomme, France Bleu Périgord vendredi 25 mars 2016 à 17:19

vaccin contre la rougeole- image d'illustration
vaccin contre la rougeole- image d'illustration © Maxppp - Maxppp

Plusieurs cas de rougeole ont été découverts dans une même classe d'un lycée de Périgueux au début du mois de mars. Aucun des élèves n'étaient vaccinés. Deux d'entre eux ont du être hospitalisés.

Plusieurs cas de rougeole ont été découverts dans une même classe d'un lycée de Périgueux. Dans un communiqué, l'ARS, l'Agence régionale de santé, explique que la découverte a été faite au début du mois de mars. Les cinq élèves concernés sont des adolescents "tous âgés de 17 à 18 ans".

Deux élèves hospitalisés

L'ARS précise également qu'' "ils n'étaient pas vaccinés contre la rougeole". Deux d'entre eux ont été hospitalisés, mais leur état n'est pas jugé grave. "Des mesures de prévention individuelles et collectives ont été mises en place par les services de santé scolaire". En ce qui concerne les élèves hospitalisés, des mesures d'isolement ont également été prises dans l'établissement de santé.

Tous les établissements scolaires des environs ont été informés

Tous les établissements scolaires du secteur de Périgueux, de l'école primaire au lycée, ont reçu une information "en raison d'activités potentielles extra scolaires" explique l'ARS. Les établissements devront en autre vérifier si les carnets de vaccination des élèves. L'Agence régionale de santé rappelle que "considérée à tort comme une maladie bénigne, la rougeole est une maladie très contagieuse. Elle nécessite fréquemment une hospitalisation et peut entraîner de nombreuses complications infectieuses comme des otites ou des pneumonies. Plus rarement peuvent survenir des atteintes inflammatoires du cerveau (encéphalite aigüe) et exceptionnellement des décès".

"La seule protection efficace contre la rougeole est la vaccination"

L'ARS précise que" la vaccination est recommandée chez les enfants dés l'âge de 12 mois". Si une personne non vaccinée est en contact avec un malade, "la vaccination de cette personne dans les 72h après le contact peut empêcher l'apparition de la maladie". L'ARS précise que "la vaccination est prise en charge par l'Assurance Maladie à 100% jusqu'à l'âge de 17 ans".

Si vous voulez savoir si vous êtes à jour de vos vaccins vous pouvez consulter le site mesvaccins.net