Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Douze collectifs et syndicats hospitaliers appellent à la responsabilité du ministre de la Santé Olivier Véran

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Douze collectifs et syndicats des hôpitaux signent une tribune sur France Info où ils appellent à la responsabilité du ministre de la Santé Olivier Véran. Déçus de l'action de l'ex-ministre Agnès Buzyn, ils espèrent que le nouveau ministre entendra leurs préoccupations.

Olivier Véran (La République en Marche)
Olivier Véran (La République en Marche) © Radio France - Louis Tellier

"Le nouveau ministre des Solidarités et de la Santé avant sa nomination s'était déjà exprimé publiquement et auprès de nos organisations sur la nécessité de revalorisation des salaires." Douze collectifs et syndicats hospitaliers attendent beaucoup de la nomination d'Olivier Véran au ministère de la Santé et signent une tribune sur France Info ce dimanche. L'ancien député de la 1re circonscription de l'Isère a remplacé Agnès Buzyn au pied levé, dimanche 16 février, partie dans la course à la mairie de Paris.

"L'idée que ce ministère n'est finalement qu'une coquille vide" - Les signataires de la tribune sur France Info après le départ d'Agnès Buzyn et la nomination d'Olivier Véran.

"Madame Agnès Buzyn qui se targuait de "vouloir sauver l'hôpital public" n'a pas obtenu les nécessaires arbitrages budgétaires face à Bercy. Il aura fallu deux mois de mobilisation générale d'octobre à décembre 2019 pour que la loi révisée de financement de la Sécurité sociale permette une augmentation du budget hospitalier de 0,2% dérisoire au regard des difficultés objectivées" lancent ces salariés de l'hôpital public dans leur tribune, déçus de l'action d'Agnès Buzyn.

L'arrivée d'Olivier Véran au portefeuille de la Santé n'est pas vue d'un bon œil à l'hôpital et les signataires de cette tribune seront attentifs à la feuille de route du nouveau ministre. "Monsieur Olivier Véran prévient d'emblée qu'il n'y aura pas de "tour de chauffe" et nous n'en avons aucun doute, puisqu'il a été un rapporteur zélé du projet de loi de financement de la Sécurité sociale et l'un des plus actifs parlementaires sur le domaine de la santé. Il est dès lors, très surprenant que sa première mesure puisse être une enquête sur le mal-être des hospitaliers, monde qu'il dit "si bien connaître"."

Les signataires de cette tribune

L'Action praticiens hôpital (APH), l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF), la CFTC, la CFE-CGC, la CGT, le Comité de défense des hôpitaux, le collectif Inter-Blocs, le collectif Inter-Urgences, le collectif Inter-Hôpitaux, le Printemps de la psychiatrie, SUD et l'Unsa.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu