Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Drôme-Ardèche : l'épidémie de grippe arrive plus lentement dans les campagnes

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L'épidémie de grippe touche toutes les régions de France, notamment Auvergne-Rhône-Alpes où le réseau Sentinelles a dénombré 680 cas pour 100 000 habitants. En revanche la grippe arriverait plus lentement dans les zones rurales, selon certains généralistes.

La grippe est un virus très contagieux - Image d'illustration
La grippe est un virus très contagieux - Image d'illustration © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN

Drôme, France

La région Auvergne-Rhône-Alpes est la troisième la plus touchée par l'épidémie de grippe, selon les médecins du réseau Sentinelles : 680 cas pour 100.000 habitants. Mais derrière cette généralité se cache une particularité, le fait que la grippe à la campagne arrive plus tard qu'à la ville. 

Le constat est dressé par un médecin à La Motte Chalancon, dans le Diois, "on a généralement 7 à 10 jours de retard par rapport à ce qu'il se passe au niveau national, et même par rapport à Nyons", explique Frédéric Boyer. Lui explique le phénomène très simplement par le fait que les personnes sont moins en contact les unes avec les autres dans ces zones reculées. "Les plus anciens sortent moins, surtout au mois de février", raconte ce généraliste.

La grippe, c'est les autres

Effectivement, le constat n'étonne pas Christine Saura, spécialiste des épidémies à la CIRE (Cellule d'intervention de santé publique France en région) Auvergne-Rhône-Alpes : "Il existe moins de zones de contact dans ces territoires ruraux, comme le métro, le bus, ce n'est pas vraiment étonnant que la grippe n'arrive que plus tard sur place". Même si elle arrive plus tard, elle arrive tout de même, Frédéric Boyer a déjà recensé une recrudescence d'appels pour des états gripaux.

C'est ainsi qu'afin de réduire les contacts, notamment dans les salles d'attente, certains médecins se mettent à la téléconsultation. En clair la consultation se passe devant un ordinateur ou un téléphone portable équipé de la vidéo. "Je pense que _ça permet d'éviter la propagation de l'épidémie_", estime Eric Fonta, médecin généraliste pratiquant la téléconsultation à Valence. Elle est aussi efficace qu'une consultation réelle, plus rapide, à condition évidemment que cela se passe avec son médecin traitant. 

  - Visactu
© Visactu -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu