Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Drôme : le spectre du Covid-19 plane toujours sur Saint-Paul-Trois-Châteaux

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les deux écoles qui avaient fermé à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme) le 14 janvier, après découverte de plusieurs cas de Covid-19, ont rouvert ce jeudi. Pourtant, de nombreux parents préfèrent garder leurs enfants chez eux. Une campagne de tests est lancée au collège Jean-Perrin.

La vie reprend difficilement son cours à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme).
La vie reprend difficilement son cours à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme). - Wikipedia Commons

La vie reprend difficilement son cours à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme). La commune a dû fermer l'école maternelle et l'école primaire du Resseguin le 14 janvier. Douze membres du personnel sur 14 étaient positifs. Une dizaine de cas a aussi été repérée au lycée agricole Drôme provençale qui a basculé tous ses cours en distanciel.

La crainte des parents d'élèves

"J'ai envoyé un mail à la directrice pour lui dire que je ne remettais pas mes enfants à l'école", déclare Naïma, qui a deux petits en primaire à l'école du Resseguin. "Qu'ils nous disent combien il y a de cas positifs, combien de parents ont testé leurs enfants ou pas. On ne le sait pas et on attend", s'inquiète-t-elle. Comme d'autres, elle demande la fermeture de l'école une semaine de plus.

Ce qui inquiète les parents, c'est que tout le personnel de l'école n'est pas encore revenu. Le maire Jean-Michel Catelinois se veut rassurant : "Il y a des gens qui sont cas-contacts ou positifs, qui ne sont pas forcément malades, mais qui sont isolés sept jours. Effectivement, il n'y a pas d'enregistrement à la ville des cas déclarés."

Un centre de test a ouvert jeudi matin au collège Jean-Perrin pour tester les personnels des 10 établissements scolaires de la ville. Le maire compte dessus pour rassurer la population : "On est toujours dans l'expectative de voir une recrudescence à un endroit et on saura réagir aussi vite que l'on a réagi sur le Resseguin". Plusieurs parents d'élèves ont écrit une lettre à l'inspection d'académie. Ils demandent que l'accès au centre de tests soit étendu aux élèves de primaire et maternelle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess