Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Drôme : un dernier bébé est né avant la fermeture de la maternité de Die

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le dernier bébé né à la maternité de Die, dans la Drôme, s'appelle Wilhem. Sa maman a accouché vendredi matin, quelques heures avant la fermeture définitive de l'établissement. Il sera remplacé par un centre de périnatalité dès ce samedi.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un dernier bébé est né à la maternité de Die dans la Drôme. (image d'illustration)
Dans la nuit de jeudi à vendredi, un dernier bébé est né à la maternité de Die dans la Drôme. (image d'illustration) - MaartenB (Pixabay)

Die, France

Au départ, la maman envisageait d'accoucher à la maternité de Gap, à plus d'une heure et demie de Bellegarde-en-Diois, où elle habite. Mais le bébé se présente plus tôt que prévu. Jeudi, les parents se précipitent à Die, à 45 minutes de chez eux. Une réunion d'urgence est organisée à l’hôpital car cette naissance n'est pas attendue. Pour le papa, Alexandre, c'est aussi un gros moment de stress.

"Je trouve que l'on a eu un accueil extraordinaire. C'était la toute fin. Le personnel courrait après du matériel, après des rouleaux de papier toilette. A la fois, on se sentait mal pour eux, et eux ils se sentaient mal pour nous. La sage-femme qui a permis l'accouchement, elle avait déjà pris sa retraite. Elle a toutefois accepté de revenir, pour finir en beauté." Alexandre, le papa.

Une maternité en plein travaux.

Quelques jours avant, un autre enfant est né, alors que les perceuses continuaient de tourner.

Vendredi après-midi, la maman a été transférée juste avant la fermeture de la maternité. Avec son bébé, Wilhem, direction l’hôpital de Valence, en ambulance. Trop fatiguée pour s'exprimer, elle se dit soulagée et rassurée. Le papa, Alexandre, a une pensée pour les futurs parents du Haut-Diois : "mon enfant est né, il va bien. Mais ce qui me chagrine, c'est que d'autres parents n'auront pas forcément cette chance."

Après une nuit passée à la maternité, les jeunes parents rentreront ce samedi chez eux. Leur maison se trouve à plus d'une heure et demie en voiture de Valence.

Le centre de périnatalité, qui remplace la maternité, doit ouvrir ce samedi matin dès 9 heures.

Choix de la station

France Bleu