Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Du matériel dernière génération au centre hospitalier du Nord-Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

Dans un contexte budgétaire difficile, l'hôpital de Mayenne vient d'investir dans un nouvel échographe pour le services des Urgences, et d'un mammographe pour l'imagerie médicale.

Sylvain Pichereau à côté du nouveau mammographe de l'hôpital de Mayenne
Sylvain Pichereau à côté du nouveau mammographe de l'hôpital de Mayenne © Radio France - Martin Cotta

C'est une bonne nouvelle pour les patientes du Nord-Mayenne. Le centre hospitalier de la ville de la Mayenne s'est doté depuis le mois de décembre d'un mammographe dernière génération. Un appareil plus efficace pour le dépistage du cancer du sein notamment. En 2014, 479 mammographies ont été effectuées à l'hôpital de Mayenne. 1123 l'année dernière. 

Il était donc primordial d'avoir un nouvel appareil, plus efficace d'après Sylvain Pichereau cadre de santé en imagerie médicale. "Il possède des contours arrondis plus confortables pour la patiente, des palettes de compressions sur des petits amortisseurs. La compression est donc plus douce et homogène pour la femme. Le plateau reste à température du corps" liste le professionnel. 

Ce mammographe fourni par les Américains de Général Electric, utilise aussi la tomosynthèse. Explication du docteur Ernest Goura : "C'est une imagerie qui permet, sur un angle de 25°, de faire plusieurs incidences et d'éviter les superpositions qui limitent l'analyse des glandes mammaires". Le mammographe a coûté 220 mille euros. Un investissement très important dans un contexte financier compliqué pour Xavier Lesegretain, directeur-adjoint de l'hôpital. "Un établissement qui n'investit pas, c'est un établissement qui s'appauvrit et qui perd de la qualité et de la sécurité" déclare-t-il. 

Un échographe dernier cri 

Le 19 décembre dernier, un nouvel échographe a également été installé dans les services des Urgences de l'hôpital de Mayenne. "Il permet aux praticiens urgentistes qui ne sont pas radiologues de pouvoir orienter un diagnostic, évaluer la gravité d'une pathologie et guider la réalisation de certains gestes techniques" explique Marie-Hélène Groff médecin-chef du service des Urgences de Mayenne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu