Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Du matériel tout neuf pour les enfants de l'hôpital Lenval de Nice

vendredi 10 novembre 2017 à 18:07 Par Suzanne Shojaei, France Bleu Azur

Machines dernier cri, sorties et soins thérapeutiques... Autant d'investissements permis par les dons recueillis au Comité des Dames de Lenval. Le comité présentait ce vendredi le bilan de l'année.

Michèle Laroque devient marraine du Comité des Dames de Lenval.
Michèle Laroque devient marraine du Comité des Dames de Lenval. © Radio France - Suzanne Shojaei

Nice, France

"Lors du dernier gala, le comité a récolté près de 112.000 euros", annonce la présidente des Dames de Lenval, Christiane Scoffier. Le comité fait partie de la Fondation Lenval, il organise chaque année un gala réunissant des particuliers, des entreprises, des laboratoires, des banques ou des hommes politiques.

Grâce aux dons l'an dernier, les hôpitaux pédiatriques de Nice-Lenval ont pu acheter du nouveau matériel, comme un respirateur qui permet d'anesthésier les enfants. "Un investissement de 57.000 euros." Il y a aussi les ateliers thérapeutiques : poney, séjours en montagne, escalade, spectacles de clowns...

"Grâce aux ateliers, les enfants retrouvent un peu de bonheur." - Christiane Scoffier, présidente du Comité des Dames de Lenval

Objectif : au moins 80.000 euros cette année

Emmanuelle Guesnier travaille au service pédopsychiatrie, avec des enfants autistes. Lorsqu'elle les emmène en montagne, le résultat n'est que positif, selon elle. "Ces enfants ont toujours besoin de repères. Et on remarque que lors du voyage, ils arrivent à gérer le fait de dormir dans un endroit différent, de manger des choses différentes. Les parents nous confirment les évolutions une fois rentrés à la maison. C'est un vrai soin."

"Nous travaillons avec des enfants qui ne parlent pas." - Emmanuelle Guesnier, cadre de santé dans le service pédopsychiatrie

Cette année, la 22ème édition du gala se déroule le 8 décembre, au Palais des Congrès de Nice. Le Comité des Dames de Lenval espère un bon résultat. "L'hôpital a besoin d'un échographe, une machine pour le service de réanimation. Grâce à elle, les enfants se réveillent en douceur. Et cet appareil coûte environ 80.000 euros. Sans compter les ateliers thérapeutiques qu'il faut continuer de financer."

L'actrice Michèle Laroque, marraine du Comité des Dames de Lenval

Pour le prochain gala, il faut une marraine. Cette année, Michèle Laroque a accepté la proposition. La célèbre actrice niçoise est ravie de s'engager pour sa ville. "Les enfants malades me touchent beaucoup. Je voudrais alléger leurs moments difficiles. D'autant plus que je connais bien l'établissement. Ma meilleure amie y a passé quelques temps quand nous étions enfants."

"Ça me fait d'autant plus d'effet que c'est ma ville." - Michèle Laroque, actrice niçoise et marraine du Comité des Dames de Lenval