Santé – Sciences

Du sport sur l'ordonnance du médecin

Par Marc Vantorhoudt, France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 25 février 2017 à 23:29

La marche nordique est l'un des sports les plus recommandés par les médecins.
La marche nordique est l'un des sports les plus recommandés par les médecins. © Radio France - Marc van Torhoudt

A partir de mercredi, votre médecin traitant pourra vous prescrire de faire du sport, si vous souffrez d'une maladie chronique. Cela pourrait vous permettre de vous faire rembourser une partie de vos investissements par l'Assurance Maladie, comme pour tout autre soin médical.

C'est le rendez-vous du vendredi soir pour ce groupe de débutants. Le cours de marche nordique va débuter au stade de l'Estivallière, au pied de l'enceinte de Geoffroy-Guichard, à Saint-Etienne. Au programme, plusieurs kilomètres de marche intensive, avec des côtes et des descentes. Rien de mieux pour faire travailler le coeur, et 80 % des muscles du corps. "Il n'y a pas de contre-indication, explique le coach Michel Varnier, entraîneur au club Coquelicot 42. Il n'y a pas de chocs, tout le corps est sollicité, idéal pour les gens qui veulent reprendre une activité physique en douceur, et retrouver l'esprit de groupe." "Cela faisait longtemps que je voulais reprendre le sport, mais en plein air, et sans trop de contraintes", indique Sandrine, une débutante, équipée comme il se doit de bonnes chaussures et de bâtons de marche. "Nous sortons souvent autour de Saint-Etienne pour marcher dans la nature."

Le cours de marche nordique à l'Etivallière à Saint-Etienne

C'est idéal pour ceux qui veulent reprendre une activité physique en douceur et retrouver l'esprit de groupe.

Michel Varnier, coach marche nordique au club du Coquelicot 42 Saint-Etienne

Un bon moyen de ne pas plonger dans la solitude

Convivialité et douceur dans l'effort, deux des principales raisons pour lesquelles les médecins recommandent souvent la marche nordique à leurs patients souffrant de maladies chroniques. "C'est important, car quand on est atteint par ce genre de pathologies, on est souvent contraint à une certaine sédentarisation, qui peut se transformer en solitude", explique Bernard Bontrand, opéré à trois reprises pour une hernie discale et qui souffre depuis de lombalgies chroniques. Non seulement cela nous permet d'avoir une activité physique solide, mais on rencontre d'autres personnes, on sort de chez soi."

Bernard Bontrand se soigne grâce à la marche nordique.

Les médecins favorables, mais la mise en place reste floue

"C'est mon médecin qui m'avait conseillé la marche à pied. Aujourd'hui il constate lui-même les progrès depuis mon inscription au Coquelicot 42 il y a un an, et moi-même je ressens les effets positifs de l'activité. Cela muscle le dos et mes lombalgies se sont atténuées, poursuit Bernard.

"C'est un sport largement recommandé, confirme le docteur Alain Morand, médecin généraliste à Saint-Etienne. Moi-même je recommande évidemment à mes patients de faire du sport, surtout ceux atteints de maladie chronique. Par exemple, des femmes sortant d'un cancer du sein ont deux fois moins de chances de récidive en pratiquant une activité physique régulière."

Le problème, pour les médecins, est dans la mise en place concrète du dispositif. "Nous n'avons pas reçu d'information précise à ce sujet. Nous ne savons pas quoi écrire sur l'ordonnance : est-ce à nous de décider quel sport et en quelle quantité ? Avec quel spécialiste travailler ?" se questionne le praticien. "Evidemment, c'est une bonne mesure, mais nous ne savons pas exactement comment la mettre en place."

Alain Morand, médecin généraliste à Saint-Etienne, salue la mesure, mais déplore ne pas être informé sur les modalités pratiques pour les médecins.

C'est une bonne mesure, mais nous n'avons pas été assez informés sur les modalités de sa mise en oeuvre.