Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'eau peut à nouveau être consommée sans restriction dans 11 quartiers de Nîmes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

L'Agence régionale de santé Occitanie a confirmé ce samedi après-midi que les habitants concernés par les restrictions peuvent à nouveau boire l'eau du robinet. Les analyses menées après l'intrusion d'un individu dans un château d'eau de Nîmes sont revenues négatives.

L'eau peut à nouveau être consommée sans restrictions
L'eau peut à nouveau être consommée sans restrictions © Maxppp - Maxppp

Vous pouvez à nouveau boire l'eau qui coule de votre robinet. Les habitants des 11 quartiers nîmois concernés par les restrictions de consommation d'eau peuvent se rassurer. À la suite d'un acte de vandalisme constaté vendredi soir sur le réservoir d'eau de la Ponche, des analyses bactériologiques ont été menées et se sont révélées négatives selon l'Agence régionale de santé. L'eau du réservoir ayant été purgée, elle n'est donc pas toxique. Des analyses sont toujours en cours sur l'eau qui a été récupérée et qui se trouvait dans le réservoir au moment des faits. 

Renforcement de la sécurité des châteaux d'eau

La cuve de 2.000 mètres carrés a immédiatement été isolée vendredi soir après que Eau de Nîmes Métropole a reçu l'appel d'un riverain les alertant d'une intrusion dans le réservoir d'eau Marguerittes-La Ponche. Une distribution de bouteilles d'eau gratuite avait été mise en place pour dépanner les habitants en attendant les résultats des analyses de toxicité. 

La métropole de Nîmes a porté plainte contre X. Un recensement des points sensibles et une mise en place d’actions stratégiques pour renforcer les dispositifs de sécurité sur les 62 réservoirs d’eau du territoire commencera dès lundi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess