Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Edouard Philippe veut un plan de lutte contre les noyades renforcé

mercredi 18 juillet 2018 à 19:40 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé mercredi avoir demandé un renforcement du plan de lutte contre les noyades et du programme de formation à la nage dans les écoles. Depuis le début de la saison estivale, 50 personnes sont mortes en raison de noyades accidentelles.

Sur les bords du lac Achard en Alsace, des panneaux ont été installés pour prévenir des risques de noyades.
Sur les bords du lac Achard en Alsace, des panneaux ont été installés pour prévenir des risques de noyades. © Maxppp - Jean-Marc LOOS

Une semaine après la publication de chiffres alarmants sur le nombre de noyades en France, le Premier ministre Édouard Philippe annonce ce mercredi avoir demandé un renforcement du plan de lutte contre les noyades et du programme de formation à la nage dans les écoles.
 

D'après l'agence sanitaire Santé publique France, entre le 1er juin et le 5 juillet, les noyades ont causé plus de trois morts par jour. Au total, la France a enregistré 121 décès par noyades sur cette période. 50 sont dus à des noyades accidentelles. 

  - Visactu
© Visactu

La noyade, première cause de mortalité chez les enfants

"Pour mieux comprendre les origines de cette tendance et mettre au point un nouveau plan de lutte contre les noyades" Édouard Philippe a "demandé" au ministre de l'Éducation nationale et à la ministre des Sports de déléguer une mission commune "pour proposer une amélioration notable des résultats de la formation à la nage de l'Éducation nationale et déterminer une cible ambitieuse à atteindre d'ici 2022" a-t-on appris dans un communiqué.

Le Premier ministre veut aussi renforcer le dispositif "J'apprends à nager" qui permet aux enfants de 6 à 12 ans de suivre des stages de natation gratuits. La noyade reste la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les enfants.