Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : comment éviter le reconfinement dans les Ehpad de la Drôme et de l'Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Les directeurs d'établissement hospitalier pour personnes âgées (Ehpad) veulent éviter un nouveau confinement de leurs résidents. Les mesures se veulent proportionnées face à l'augmentation des cas de covid dans la population.

La salle de restauration de l'Ehpad Les Monts du Matin à Bésayes dans la Drôme.
La salle de restauration de l'Ehpad Les Monts du Matin à Bésayes dans la Drôme. © Radio France - Mélanie Tournadre

Dans les Ehpad de Joyeuse et de Chambonas, la direction a décidé de créer un poste de conseiller prévention Covid-19. Chaque après-midi lors des visites, un personnel est présent pour prendre la température des visiteurs et leur expliquer pourquoi le masque est obligatoire. Il s'agit de réduire les risques de contamination et les tensions avec le personnel lorsque des visiteurs préfèrent enlever leur masque lorsqu'ils sont dans la chambre de leurs proches. 

Vigilance et réactivité

Les mesures qui avaient cours à la sortie du confinement sont toujours en place. Les horaires de visites sont réduits souvent selon les Ehpad entre 14 et 17 heures. Il ne faut pas qu'il y ait plus de deux visiteurs dans une chambre. Leur identité est inscrite sur un cahier ce qui permet de savoir qui est entré dans l'établissement. 

Dans les Ehpad de Marcols-les-Eaux et de Saint-Pierreville en Ardèche, la direction réunit toutes les semaines une cellule de crise. Il s'agit de prendre des décisions collectivement avec les psychologues, le personnel soignant et la direction pour adapter les mesures de protection des résidents au risque encouru. A Saint-Pierreville au printemps dernier 14 personnes âgées sont décédées du Covid-19 dans l'établissement . 

Les directions d'Ehpad adaptent les mesures au cas par cas en évitant d'avoir recours au reconfinement des résidents. La mesure au printemps dernier avait entrainé le décès de plusieurs résidents qui s'étaient laissés mourir faute d'avoir un lien avec leurs proches.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess