Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bègles : elle va donner son rein à sa sœur pour lui offrir une nouvelle vie

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

La nouvelle année va rimer avec nouvelle vie pour deux sœurs de Bègles. Cassandra souffre d'une insuffisance rénale, elle a besoin d'une greffe pour s'en sortir, et c'est sa sœur, Emilie, qui va lui faire un don de son rein. Un geste fort et rare dans le cadre familial.

Cassandra et Emilie, deux sœurs de sang et de rein !
Cassandra et Emilie, deux sœurs de sang et de rein ! © Radio France - Aurélie BAMBUCK

Donner son rein n'est pas un acte courant dans le cadre familial. Cassandra en a conscience. A 25 ans, la jeune femme qui aime la fête a dû changer radicalement de vie après  des problèmes de reins. Ils ont débuté en novembre 2018 et n'ont fait que s'aggraver jusqu'à condamner définitivement l'usage de ses deux reins.

Dialyse trois fois par semaine

Cassandra ne vit depuis qu'au rythme des dialyses, mais refuse toute greffe. "J'ai eu de nombreux rendez vous pour m'informer sur le don de reins, j'étais totalement contre, je ne voulais pas de donneur vivant, je ne voulais pas de greffe parce que j'avais du mal à accepter ma maladie, et je ne voulais pas de donneur, parce que je ne voulais pas amputer une personne pour me sauver la vie, je ne voulais pas que l'autre personne tombe malade, ou qu'il lui arrive quelque chose. J'étais vraiment contre, j'ai demandé à Pellegrin d'annuler tous les tests de compatibilité", confie la jeune femme.

Je ne voulais pas amputer une personne pour me sauver la vie

Après un refus, l'acceptation

Emilie, très fusionnelle avec Cassandra, a immédiatement voulu aider sa sœur. Dès qu'il y a eu une possibilité de greffe, elle lui a proposé une première fois de lui donner son rein, mais sa sœur a refusé. Cassandra ne pouvait imaginer qu'Emilie puisse un jour avoir une insuffisance rénale et qu'elle se retrouve en dialyse comme moi.

Je n'ai pas envie qu'elle vive ce que j'ai vécu

Emilie a une nouvelle fois insisté pour les 25 ans de sa sœur. Elle l'a convaincue qu'elle vivait les meilleures années de sa vie, et qu'elle ne pouvait pas les passer en dialyse. Cassandra s'est alors dit qu'elle avait effectivement envie de vivre comme tout le monde sans se retrouver en dialyse avec trois jeunes et 90% de personnes âgées, dans une ambiance morose.

Un don familial pas très courant

A force de rendez-vous médicaux et de conseils, Cassandra est devenue une experte en matière d'insuffisance rénale. Elle sait que le geste de sa sœur est rare. Le pourcentage de donneurs vivants est en baisse alors qu'il y a de plus en plus de malades souligne Cassandra, et c'est la raison pour laquelle elle a décidé avec sa sœur de rendre publique cette histoire, pour développer les dons de personnes vivantes et aider les associations comme Renaloo qui oeuvre pour les patients atteints de maladies rénales. L'opération de Cassandra doit avoir lieu au printemps prochain.

Un rein pour une nouvelle vie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess