Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Elysée, entends tes territoires", le coup de gueule du maire de Château-Gontier sur la gestion de la crise

-
Par , France Bleu Mayenne

Philippe Henry, maire UDI de Château-Gontier-sur-Mayenne, se dit préoccupé par le sort des élèves qui ne peuvent plus faire de sport dans les gymnases, fermés en raison de l'épidémie de coronavirus. Il demande au gouvernement de les rouvrir en prenant en compte la situation sanitaire du département.

Le maire de Château-Gontier-sur-Mayenne demande la réouverture des gymnases pour le sport scolaire
Le maire de Château-Gontier-sur-Mayenne demande la réouverture des gymnases pour le sport scolaire - Capture d'écran

"Elysée, entends tes territoires", la colère du maire de Château-Gontier-sur-Mayenne et conseiller régional, Philippe Henry, qui s'adresse ainsi, sur les réseaux sociaux, à Emmanuel Macron et au gouvernement pour leur demander la réouverture des gymnases pour le sport scolaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"On fait classe à 35 dans 60 m2 et on interdit encore le sport dans 600 m2" poursuit-il, dénonçant le manque de confiance accordé aux acteurs locaux, élus et associations, qui doivent attendre, dans cette crise, une décision de Paris, "on est bloqué, c'est frustrant". 

Philippe Henry explique que la crise sanitaire doit être gérée en fonction de la situation sanitaire de chaque territoire, en se basant sur le taux d'incidence, le nombre de cas positifs pour 100.000 habitants. En Mayenne, ce taux est à un niveau acceptable selon l'élu mayennais : "on ne peut pas gérer la réouverture ou la fermeture d'un établissement dans notre département comme on gère en région parisienne par exemple".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess