Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"En 12h, j'ai le Covid et je ne l'ai plus" : un habitant de Granville reçoit un mauvais résultat de test PCR

-
Par , France Bleu Cotentin

Un habitant de Granville dans le doute. En début de semaine, il a effectué un test PCR dont le résultat s'est avéré positif. Mais ce mardi matin, retournement de situation : le laboratoire le recontacte et lui affirme que finalement, ce test est négatif.

Le laboratoire s'est excusé auprès des 4 patients dont les résultats n'étaient pas les bons.
Le laboratoire s'est excusé auprès des 4 patients dont les résultats n'étaient pas les bons. © Radio France - Nathalie Rodrigues

Gauthier Poitevin ne comprend toujours pas ce qui lui arrive. Ce marin de 47 ans, domicilié à Granville s'est vu prescrire coup sur coup deux tests contre le Covid. "J'avais des symptômes gastriques et grippaux vendredi dernier", explique-t-il. Après un premier test antigénique négatif, la Sécurité sociale le rappelle et lui demande de confirmer avec un test PCR. C'est chose faite ce lundi auprès du laboratoire Cerballiance de Granville. Or, dans la nuit de lundi à mardi, vers minuit, le résultat tombe : Gauthier est positif au Covid-19. "Je me couche inquiet, vous imaginez bien."

Revirement de situation

Gauthier, confiné dans son logement, prévient tout le monde, les proches, comme les collègues. "Je devais partir début mars sur un convoyage pour aller chercher un bateau à Toulon et le ramener en Bretagne, mais du coup, ils ont trouvé quelqu'un d'autre", confie-t-il. Un branle-bas de combat inutile, puisqu'au final, ce mardi matin, vers 8h, Cerballiance le recontacte et lui annonce qu'en fait, son test PCR est négatif

Ça me dépasse

Pour Gauthier, c'est l'incompréhension. Cet ancien aide-soignant n'imaginait absolument pas que l'erreur soit possible, dans ce contexte. "Moi ça me dépasse. Dans une telle situation, je n'arrive pas à comprendre. Bien sûr, l'erreur est humaine, mais quand on fait des prélèvements, il y a tout un protocole à suivre", lâche-t-il.

Une erreur technique

Cerballiance a présenté ses excuses auprès de Gauthier Poitevin ainsi qu'auprès des 3 autres patients dont les résultats étaient faussés dans cette série de 94 tests. Mais le Granvillais imagine déjà des poursuites judiciaires. Le laboratoire évoque une erreur technique. "C'est un flashage manuel, il suffit que le technicien ait flashé le mauvais tube pour que ça arrive", confie un technicien. 

Une situation inédite depuis l'été dernier rajoute-t-il avant d'appeler à l'indulgence. "L'agence régionale de santé nous a demandé d'avoir des résultats rapides, donc ces gens travaillent la nuit pour que l'attente soit la moins longue possible." Quoiqu'il en soit, dans le cas de Gauthier Poitevin, "il est bien négatif". Mais le marin reste dans le doute, il va refaire des tests : "je vais certainement voir auprès de l'hôpital, je change de labo !", ironise-t-il pour conclure. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess